La bourse ferme dans 6 h 53 min
  • CAC 40

    5 981,14
    -58,55 (-0,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 447,32
    -37,16 (-1,07 %)
     
  • Dow Jones

    30 316,32
    +825,43 (+2,80 %)
     
  • EUR/USD

    0,9938
    -0,0048 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 720,00
    -10,50 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    20 260,59
    +31,89 (+0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,04
    +10,61 (+2,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,32
    -0,20 (-0,23 %)
     
  • DAX

    12 549,00
    -121,48 (-0,96 %)
     
  • FTSE 100

    7 000,46
    -86,00 (-1,21 %)
     
  • Nasdaq

    11 176,41
    +360,97 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 790,93
    +112,50 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 120,53
    +128,32 (+0,48 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    +1 008,46 (+5,90 %)
     
  • GBP/USD

    1,1405
    -0,0069 (-0,60 %)
     

Les gares routières, talon d'Achille des "cars Macron"

"On est traités comme des animaux. L'accès est mauvais, les toilettes sont dégueulasses, l'air est irrespirable" : en cette semaine de départs en vacances, Emma, mère de famille habituée des trajets en car, ne mâche pas ses mots pour décrire l'état de la gare routière de Paris-Bercy. En ce jour de début août, elle n'est d'ailleurs pas la seule à fustiger cette gare austère du douzième arrondissement de Paris par laquelle transitent 12.000 voyageurs par jour l'été, pour des liaisons assurées par les opérateurs Blablacar et Flixbus à prix cassés, à destination des grandes villes européennes. Dans l'obscurité du terminus de Bercy, faute de places, plusieurs dizaines de personnes attendent sur leurs valises, inhalant un air vicié par les gaz d'échappements, sans véritable point de restauration, dans un endroit sale.

Mais cette gare ne fait pas figure de cas isolé. La France accuse un lourd retard dans le développement de ses gares routières selon des experts, par rapport à certains voisins européens comme l'Espagne, la Grande-Bretagne ou la Suède qui ont plus souvent des toilettes, un point d'information ou une vraie salle d'attente. Sur les 324 aménagements d’accueil référencés par l'Autorité de régulation des transports (ART), 126 sont considérés comme des gares routières, mais pour la plupart, les prestations sont insuffisantes, voire inexistantes, se limitant parfois au simple arrêt de bus au bord d'une route.

Les infrastructures ne se sont pas améliorées depuis l'ouverture à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine : des propriétaires refusent de payer leurs emprunts en pleine crise de l'immobilier
En pleine saison estivale, les piscines font face à une pénurie de maîtres-nageurs
Policier, plombier... L'escroc multipliait les casquettes pour abuser les personnes âgées
Éducation nationale : après six ans de CDD, les assistants d'éducation pourront avoir un CDI
Transport aérien : mauvaise nouvelle pour les passagers d'un vol retardé