Marchés français ouverture 2 h 50 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 545,61
    -60,85 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    21 356,79
    +73,27 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    21 060,53
    -763,76 (-3,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    520,08
    -16,81 (-3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

La fin de Minecraft n’appartiendrait à personne

La fin du jeu vidéo Minecraft est matérialisée par un long texte écrit par Julian Gough. L’auteur prétend qu’elle n’appartient, légalement, à personne.

Le saviez-vous ? Minecraft, le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps, dispose d’une fin. Elle nécessite de tuer un dragon, situé dans l’Ender (il y a un guide complet à cette adresse). Néanmoins, ne vous attendez pas à une belle cinématique : la fin prend la forme d’un long texte poétique, signé de la plume de Julian Gough (l’identité de l’auteur est confirmée par Markus Persson, fondateur du studio Mojang, à l’origine du jeu).

Et figurez-vous que le texte en question, qui défile pendant de longues minutes, n’appartiendrait… à personne. Il s’appuie sur une version de la licence Creative Commons qui est la plus permissive possible (CC0). Elle laisserait n’importe qui utiliser l’œuvre à sa guise, sans crainte de recours ultérieurs pour contrefaçon. En théorie, elle devrait appartenir à Microsoft — qui a racheté Minecraft en 2014 –, mais Julian Gough prétend n’avoir jamais signé aucun contrat dans un long témoignage publié le 7 janvier.

Minecradt // Source : Mojang Studio
Minecradt // Source : Mojang Studio

Tout le monde possède la fin de Minecraft

Julian Gough aurait touché 20 000 € pour sa contribution à Minecraft,

[Lire la suite]