La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 625,65
    +402,23 (+1,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 972,83
    +310,04 (+2,66 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0547
    +0,0109 (+1,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 536,17
    +225,96 (+0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,10
    +432,42 (+178,18 %)
     
  • S&P 500

    4 085,02
    +77,01 (+1,92 %)
     

Leur fils de 9 ans décède, la banque prélève 138 euros pour la fermeture de son livret A

A la mort de leur fils de neuf ans, un couple de Mios en Gironde décide de fermer le livret A de leur enfant. En découvrant que la banque leur avait prélevé 138,20 euros en frais de succession, les parents ont décidé de faire appel à une association, relate France Bleu le lundi 9 mai. Pourtant, il s'agit d'une opération quasi-automatique pour la succession, explique le média local, même pour le compte d'un mineur, et même pour le livret A, un compte sans frais.

En France, à la mort d'un proche, l'héritier doit payer des frais de succession bancaires nécessaires au transfert des fonds du compte bancaire de la personne décédée vers celui de l'héritier. Les tarifs varient d'une banque à l'autre. Une toute récente analyse de l’association de consommateurs CLCV avait démontré que ces frais atteignent en moyenne 230 euros en 2022 pour un héritage de 17.000 euros, soit entre deux et trois fois plus que les tarifs pratiqués dans d'autres pays européens. Et contrairement aux droits de succession, ces prélèvements bancaires interviennent dès le premier euro détenu sur un compte bancaire, avec des tarifs qui sont régulièrement contestés par les associations, et par certains hommes politiques.

Pour la présidente de l'association "Eva pour la vie", Corinne Vedrenne, interrogée par France Bleu, effectuer un tel prélèvement dans une telle situation constitue un acte "très violent pour une famille qui vient de perdre un enfant". D'autant que le livret A est un placement particulier, avec lequel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Budget, Rafale, chars… la Cour des comptes dresse l’inventaire des armées françaises
Validité du passeport : durée et délai pour voyager
Comment faire sa première déclaration de revenus, le patron de Dassault Systèmes décroche le gros lot… Le flash éco du jour
Au Portugal, un appartement a été vendu en bitcoin, une première en Europe
Soupçons de prise illégale d'intérêt : vers un procès pour Eric Dupond-Moretti ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles