Publicité
La bourse ferme dans 2 h 34 min
  • CAC 40

    7 962,29
    +27,26 (+0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 976,80
    +13,60 (+0,27 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0834
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    2 363,60
    -0,50 (-0,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 865,97
    +136,91 (+0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,05
    +2,19 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,75
    -0,48 (-0,61 %)
     
  • DAX

    18 500,78
    +27,49 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 212,53
    +29,46 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2726
    +0,0022 (+0,18 %)
     

La filière solaire française tristement éclipsée par la Chine

« Produire en France, d’ici 2030, 40 % des panneaux photovoltaïques que nous utilisons », a déclaré le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.  - Credit:
« Produire en France, d’ici 2030, 40 % des panneaux photovoltaïques que nous utilisons », a déclaré le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. - Credit:

« Un panneau offert tous les quatre panneaux achetés. » Aussi alléchante fût-elle, cette offre lancée mi-février n'a pas suffi à regonfler le carnet de commandes en chute libre de Systovi. Valable jusqu'au 30 avril, la promotion s'est arrêtée net mercredi, en même temps que l'entreprise de Carquefou (Loire-Atlantique) qui la proposait, placée en liquidation judiciaire par le tribunal administratif de Nantes. « Un vrai gâchis », soupire Fabien, l'un des 81 salariés condamnés par la fermeture du site. Sous le marteau des juges, c'est en effet une aventure commencée dans l'euphorie quinze ans plus tôt, boostée par les incitations fiscales instaurées dans le cadre de la transition énergétique, qui a été sèchement balayée. « Officiellement, on aurait dû arrêter la production ce vendredi, mais on a déjà stoppé les machines car le cœur n'y est plus du tout, poursuit Julien, écœuré. On y croyait, on avait espoir que la souveraineté énergétique de la France reposerait sur ce type de produits, ça n'a pas été le cas. »

De fait, cet épilogue douloureux était inéluctable compte tenu d'une concurrence chinoise particulièrement agressive sur le photovoltaïque mondial. Concurrence qui s'est encore intensifiée l'été dernier lorsque des conteneurs remplis de panneaux « made in China » à prix cassés ont débarqué dans les ports français par milliers avant d'inonder tout le territoire. Résultat, chez Systovi, la demande a été divisée par cinq en quelques mois. Intenable !

« On e [...] Lire la suite