La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0433
    -0,0050 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 808,20
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    18 720,31
    +370,08 (+2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    421,43
    +1,29 (+0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,43
    +2,67 (+2,52 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2099
    -0,0076 (-0,63 %)
     

Les femmes, premières victimes des maladies de la thyroïde

« C’est un parcours du combattant, tout au long de ma vie. » Magali a 41 ans, et souffre d’hypothyroïdie depuis 20 ans. « J’ai découvert ma maladie tout à fait par hasard, lors d’une visite à la médecine du travail où le praticien a remarqué mon goitre* et m’a recommandé de vérifier ma thyroïde, confie la consultante en transitions professionnelles. Je ne savais même pas ce que c’était ! » Présente à la base du cou, la thyroïde est une glande hormonale en forme de papillon d’environ 4 à 5 cm.

Elle produit les hormones thyroïdiennes, appelées T3 et T4. « La T4 se transforme en T3 dans le sang, il s’agit de l’hormone qui active l’organisme : on peut la comparer à un interrupteur », explique le Docteur Yann Godbert, spécialiste en oncologie thyroïdienne à Bordeaux. La thyroïde agit donc sur l’ensemble de l’organisme : le cœur, le tube digestif, la sexualité, la thermogenèse… « Les hormones thyroïdiennes sont vitales. Sans elles, l’organisme s’endort progressivement, et il y a un risque de mortalité » poursuit l’oncologue.

Il arrive toutefois que la glande thyroïde ne fonctionne pas : on parle alors de dysthyroïdie. Ces troubles sont nombreux et revêtent différentes formes, mais on peut les classer en deux grands types de pathologies. Dans le premier cas, le volume d’hormones produites est trop important, et l’on parle alors d’hyperthyroïdie. Ses symptômes ? « C’est comme si vous preniez trop de café en permanence, image Yann Godbert. Vous avez des bouffées de chaleur, une grande (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hausse des carburants : pas de gain pour l'Etat "grâce aux taxes", assure Borne
Faut-il augmenter les APL face à l’inflation ? Comment limiter la casse si vous avez oublié de déclarer vos revenus… Le flash éco du jour
Rappel de respirateur Philips : les patients dénoncent le silence de la marque
Variole du singe : le risque que le virus s'installe dans les pays non endémiques est "réel"
Heures supplémentaires, soignants retraités... De nouvelles mesures pour faire face à la crise des urgences cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles