La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 300,65
    -150,90 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le FBI désactive un célèbre réseau russe de millions d’ordinateurs infectés

Le ministère américain de la Justice a bloqué un botnet de millions d’appareils connectés ouvert à tous les malfaiteurs. Ce service était destiné à mener des campagnes d’hameçonnage.

C’était l’outil favori de milliers de hackers. Les États-Unis ont annoncé avoir démantelé le 16 juin un botnet, c’est-à-dire un réseau d’appareils connectés infectés, destiné à mener des cyberattaques. Baptisé RSOCKS, il permettait à des pirates d’informatiques d’utiliser des adresses IP d’ordinateurs ou d’objets compromis pour mener leurs opérations. Les appareils infectés sont détournés pour masquer la véritable source du piratage. Les enquêteurs pensent que ce botnet servait d’abord à anonymiser des campagnes de phishing ou des cyberattaques.

RSOCKS était un service ouvert à tous, assez facile à utiliser et recommandé par les hackers sur le darknet. Le prix pour se servir du réseau varie en fonction du nombre de proxies – appareils infectés – exploités : les malfaiteurs pouvaient accéder à 2 000 proxies pour 30 dollars par jour (environ 28,50 euros) et à 9 000 proxies pour 200 dollars la journée (environ 190 euros).

« Cette opération a permis de démanteler une organisation cybercriminelle très sophistiquée basée en Russie qui menait des intrusions aux États-Unis et à l’étranger », a déclaré l’agent spécial du FBI, Stacey Moy.

botnet
botnet

Une connexion permanente avec les appareils compromis

Comme de nombreux botnets,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles