Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 467,91
    -120,77 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,33
    -6,52 (-0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

EXCLUSIF. EDF : la CGT n’est plus la première organisation syndicale

La CGT, détrônée par la CFE-CGC, n'est plus la première organisation syndicale chez EDF.  - Credit:ANDREA SAVORANI NERI / NurPhoto via AFP
La CGT, détrônée par la CFE-CGC, n'est plus la première organisation syndicale chez EDF. - Credit:ANDREA SAVORANI NERI / NurPhoto via AFP

Mini-tremblement de terre chez EDF. Les salariés étaient appelés aux urnes du 6 au 13 novembre afin d'élire leurs représentants du personnel. D'après nos informations, la CGT, première organisation syndicale au sein de l'entreprise depuis 1946, a perdu sa couronne au bénéfice de la CFE-CGC. Cette dernière remporte le scrutin avec 33,08 % des voix, contre 30,31 % pour la filiale de Montreuil. Suivent la CFDT (17,45 %), Force ouvrière (15,5 %) et Unsa Énergie (2,07 %).
La CFE-CGC a gagné 4,48 points par rapport au scrutin précédent organisé en 2019, tandis que la CGT a perdu 3,86 points.

Bientôt moins de représentants de la CGT dans les organisations des salariés

Ce résultat signe la perte d'influence de la CGT au sein d'EDF, entamée il y a une bonne décennie. Jugez un peu de la dégringolade : en 2007, les camarades de Sophie Binet recueillaient 46,5 % ; en 2010, 42 % ; en 2013, 37,5 % et ainsi de suite jusqu'à la fin de son règne tout puissant. À noter que cette chute a essentiellement bénéficié à la CFE-CGC, organisation préférée des cadres. Ce qui traduit aussi une évolution démographique au sein d'EDF, les cadres y étant de plus en plus nombreux.

Conséquence directe de ce changement de roi : jusqu'en 2027, la CGT occupera moins de postes au sein des organisations représentatives des salariés, perdra des postes de militants au sein des organismes sociaux, et surtout orientera moins les débats internes sociaux sur les conditions de travail, les évolutions d'o [...] Lire la suite