La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 538,64
    -328,17 (-1,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Excédents du régime de retraite : “il serait imprudent de stopper toute réforme sérieuse”

Olivier Le Moal/Adobe Stock

Revenu dans le vert grâce à une forte reprise de la croissance, le solde global des régimes de retraite français se dégradera sensiblement dès 2023 et ce jusqu'en 2032. Le déficit pourrait aller de -0,5 de PIB à -0,8 point, en fonction des hypothèses retenues d'évolution du taux de chômage et de la productivité (représentant entre 7,5 et 10 milliards d'euros de déficit en 2027).

Si l'on met ces chiffres en perspective avec l'opposition farouche des syndicats à toute réforme des retraites se traduisant par un report de l’âge de départ, on se dit qu’il faudra du courage politique pour entamer une réforme dont nombre d’acteurs ne veulent pas. Pourtant, malgré les grandes réformes de sauvegarde financière pilotées par Édouard Balladur, François Fillon, Éric Woerth, et dans une moindre mesure Marisol Touraine, il serait illusoire de penser que notre système de protection sociale en a fini avec un déficit chronique.

Poursuivre la politique de report d’âge de départ constitue un impératif, même si cela n'empêche pas par ailleurs d’améliorer les modalités de calcul et de validation des droits (assouplissement du cumul emploi-retraite, amélioration de la pension de réversion,…). Mais il est illusoire de penser que notre espérance de vie ayant fortement augmenté, cela n’impacte pas l'âge de départ.

La question se pose alors de savoir s'il faut privilégier le report de l'âge ou l'augmentation du nombre de trimestres. Rappelons que pour avoir droit à une retraite à taux plein (c'est-à-dire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite : pourquoi le niveau des pensions baisse d’année en année
Emmanuel Macron veut une réforme des retraites "dès 2023"
Retraite : le régime dans le vert en 2021 et 2022… avant une rechute ?
Réforme des retraites : les syndicats opposés à des mesures dans le budget de la Sécu
Pension de réversion, Aspa… comment sont revalorisées les prestations pour les retraités