La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 456,38
    -315,50 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Epargne : une bonne nouvelle à venir si vous travaillez dans une petite entreprise

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
Une épargnante heureuse
Une épargnante heureuse

Obligatoire pour les entreprises d’au moins 50 salariés, la participation aux bénéfices dans les entreprises de plus petites tailles est rarement mise en place. D’après les chiffres du ministère du Travail, seulement 4% des entreprises de 10 à 49 salariés avaient signé un accord de participation en 2018, contre 69% pour celles qui emploient au moins 500 personnes. S’agissant de l’intéressement, facultatif quelle que soit la taille de l’entreprise, l’écart est plus bas mais reste significatif : il était proposé par 9,5% des TPE-PME de moins de 50 personnes – couvrant 10,5% des effectifs de ces petites et moyennes entreprises -, contre plus de 50% pour les organisations dépassant 500 salariés.

Assouplissement de la formule de calcul

Fort de ce constat, une concertation s'est tenue avec l'Etat et les partenaires sociaux sur les mesures à adopter pour développer l’épargne salariale. Un sujet qui intéresse de longue date Bruno Le Maire, ministre de l’Economie. L’épargne en entreprise et l’actionnariat salarié étaient en effet l’un des principaux thèmes du volet épargne de la loi Pacte de 2019. Rappelons également l’appel d’Emmanuel Macron, en amont de la préparation de ce texte de loi, à « revisiter cette belle invention gaulliste de l’intéressement et de la participation ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Partager la carte bancaire d'un compte joint, est-ce risqué ?
- Monabanq : la Visa Premier gratuite et 80 euros en cadeau jusqu'à dimanche
- Impôts 2021 : cette nouveauté qui va (peut-être) vous éviter de perdre 138 euros