Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 388,19
    -2 780,63 (-4,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Emploi des cadres : les métiers qui vont le plus recruter en 2024

Emploi des cadres : les métiers qui vont le plus recruter en 2024

Le marché de l’emploi cadre enchaîne les records. Après 330 700 recrutements réalisés en 2023, les entreprises comptent embaucher 337 000 cadres cette année, d’après une étude de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) publiée ce mardi 2 avril. Dans un contexte de forte incertitude économique et géopolitique, la tendance observée est donc «plutôt une bonne surprise», a souligné Laetitia Niaudeau, la directrice générale adjointe de l’Apec, lors d’une conférence de presse. Et les employeurs anticipent toujours de fortes difficultés de recrutement cette année (c’est le cas de 72% des entreprises actuellement). «Cela reste un sujet de réelle tension pour les entreprises» qui, pour faire face à ces difficultés, «s’ouvrent davantage à des profils différents» comme les jeunes diplômés et les seniors, analyse Gilles Gateau, le président de l’Apec.

Mais la dynamique de recrutements de cadres «ralentit de façon sensible» en 2024, nuance l’experte. En effet, si les prévisions des entreprises en matière de recrutements de salariés au statut cadre se réalisent bien cette année, leur nombre n’augmenterait que de 2% sur un an, contre une hausse de 7% enregistrée entre 2022 (308 300 embauches de cadres) et 2023. «On arrive peut-être à un plateau, estime Laetitia Naudieau. Le niveau de recrutements pourrait se stabiliser à ce très haut niveau.»

Comme toujours, cette tendance au niveau national masque différentes réalités selon les secteurs. «Les services à forte valeur ajoutée (informatique, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arrêt de travail : allonger le délai de carence, une mesure vraiment efficace ?
Concours : l'Edhec va récompenser les start-up innovantes à la Station F
Arrêt de travail : quel est le nombre de jours de carence en 2024 ?
Vous êtes jeune et en quête d'emploi ? HugoDécrypte vous donne un coup de main
JO Paris 2024 : «On manquera de personnel» dans les restaurants, avertit le chef Thierry Marx