La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0546
    +0,0108 (+1,03 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 553,31
    +206,47 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,48
    +432,80 (+178,34 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Emploi à domicile : le crédit d'impôt instantané retardé pour les prestataires

Petit contretemps pour la mise en place du crédit d'impôt instantané que devaient percevoir les ménages passant par une entreprise mandataire ou prestataire. Depuis le mois de janvier, les particuliers employeurs qui embauchent un salarié à domicile via la plateforme Cesu+, bénéficient d'un crédit d’impôt en temps réel. Le succès est tel que dès la fin du mois de février, cette avance immédiate avait atteint son objectif, selon le ministre délégué aux Comptes publics. Olivier Dussopt se félicitait ainsi de "l’atteinte anticipée du cap des 100.000 activations par les particuliers employeurs". En revanche, pour ceux qui passent par une entreprise mandataire ou prestataire, il fallait attendre ce mois d'avril.

Or selon Le Parisien, ce service qui concerne tout de même 1,8 million de personnes, est retardé. Il faudra attendre deux mois, le 14 juin précisément, pour bénéficier de l’avance en temps réel du crédit d’impôt. Le ministre des Comptes publics l'a annoncé aux fédérations d'entreprises du secteur, et l'Urssaf l'a confirmé au Parisien. Pourquoi un tel retard ? Selon le directeur général de la Fédération française des services à la personne et de proximité, cela est dû à "une infrastructure numérique très compliquée à mettre en place". Autrement dit, une peur des bugs. Il pourrait y avoir eu trop de connexions au même moment.

Si certains regrettent un nouveau contretemps, le directeur général adjoint de la Fédération du service aux particuliers (Fesp) préfère souligner les efforts (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déclaration de revenus : comment bien la remplir et faire les bons choix pour 2022
Dette publique : le boulet du quinquennat Macron 2 ?
Assurance vie : les taux 2021 de près de 900 contrats à la loupe
Télécoms : pourquoi les prix des abonnements vont augmenter ?
Escroquerie au matelas : ils ont arnaqué une trentaine de victimes pour 50.000 euros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles