Marchés français ouverture 6 h 30 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,45 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,77 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 234,54
    +114,01 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    0,9927
    +0,0042 (+0,43 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    +1 008,46 (+5,90 %)
     
  • BTC-EUR

    20 410,45
    -109,54 (-0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    459,80
    +1,40 (+0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

Ehpad : le secteur attend des mesures avec impatience

RRF/Adobe Stock

Ils ne veulent plus attendre. Le gouvernement va présenter d'ici six mois une "feuille de route" pour venir en aide au secteur des Ehpad, a annoncé mercredi le ministre des Solidarités Jean-Christophe Combe, suscitant l'impatience des professionnels qui réclament des "mesures d'urgence"."Je réunirai début octobre tous les acteurs concernés pour lancer la Fabrique du bien vieillir", ce qui passera par "une dizaine d'ateliers citoyens dans les départements", a précisé Jean-Christophe Combe devant les assises des Ehpad à Paris. "Je souhaite que dans les six mois nous aboutissions à une feuille de route pour le bien vieillir en France", a ajouté le ministre, précisant pour autant qu'il "ne s'agit pas de lancer une nouvelle grande concertation".

Le projet de loi de financement 2023 de la "Sécu" (PLFSS), qui sera présenté le 26 septembre, comportera également des "mesures concrètes" en faveur des Ehpad, notamment une aide pour faire face à l'inflation, a annoncé le ministre."Nous commencerons également avec ce PLFSS à mettre en œuvre l'engagement du président de la République de créer 50.000 postes d'infirmiers ou d'aide soignants", a-t-il ajouté.

Les principaux acteurs du secteur ont réagi avec impatience, voire colère, à l'annonce de cette méthode de travail, qui ne répond pas selon eux à la situation très difficile traversée par les Ehpad, notamment à cause d'une grave pénurie de personnel. Dans un communiqué, la Fnadepa, qui regroupe quelque 1.400 directeurs d'établissements, s'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réforme des retraites : "toutes les pistes" à l'étude assure le gouvernement
Retraite : pourquoi le niveau des pensions baisse d’année en année
Emmanuel Macron veut une réforme des retraites "dès 2023"
Retraite : le régime dans le vert en 2021 et 2022… avant une rechute ?
Réforme des retraites : les syndicats opposés à des mesures dans le budget de la Sécu