La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 772,60
    -15,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    22 664,13
    -278,73 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

EDF : le titre suspendu à la Bourse de Paris dans le cadre de sa renationalisation

"A la suite des annonces de Madame la Première ministre, et après échanges avec l'Autorité des marchés financiers, EDF SA a demandé la suspension de la cotation de ses titres de capital jusqu'à nouvel ordre", précise le groupe EDF dans un communiqué diffusé ce mercredi 13 juillet. La Première ministre Elisabeth Borne avait annoncé, lors de son discours de politique générale l’intention de l’Etat de détenir 100% du capital de l'énergéticien français, lourdement endetté. A la demande de l’entreprise et après échanges avec l’AMF, le cours de bourse d’EDF a donc été suspendu à partir de ce mercredi matin, de manière temporaire. Une telle suspension fait partie des outils normaux de gestion des marchés financiers dans ce type de situation.

La renationalisation permettrait d’accélérer la prise de décision et de faciliter le financement de l’entreprise dans un contexte de changements majeurs pour EDF. Le géant de l'énergie français fait en effet face à trois défis : la crise européenne de l’énergie, la remise en service des centrales arrêtées pour maintenance, et le nouveau programme de construction nucléaire. La Première ministre a également annoncé que l’Etat préciserait prochainement les modalités de mise en œuvre de cette intention. Selon un communiqué de Bercy diffusé ce jour, l'Etat fournira plus d'information au plus tard le 19 juillet prochain, ce qui permettra une reprise de cotation ultérieurement.

Dix-sept ans après l'ouverture de son capital et son entrée en Bourse fin 2005, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carrefour condamné à payer 18 millions d'euros à la CGT
Carrefour réagit à une vidéo virale l’accusant de dissimuler des stocks de moutarde
Bourse : les secteurs qui vont profiter de l’euro faible
Lufthansa supprime encore des vols à cause du manque de personnel
Netflix renégocie ses accords avec les studios hollywoodiens pour diffuser du contenu avec de la publicité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles