Marchés français ouverture 1 h 48 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 928,05
    +353,62 (+1,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0580
    +0,0020 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    19 861,73
    +411,50 (+2,12 %)
     
  • BTC-EUR

    16 277,78
    +272,77 (+1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,87
    +11,18 (+2,83 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

Décarboner l'industrie : Macron prêt à doubler les aides si les entreprises doublent leurs efforts

Wikimedia

"Si des projets et des sites sont identifiés d’ici à 18 mois, si vous doublez vos efforts, si on arrive à passer des 10 millions de tonnes de CO2 évités à 20 millions instruits, nous doublerons les moyens consacrés à cet enjeu et passerons l'enveloppe de 5 à 10 milliards d'euros d'accompagnement", a lancé le chef de l'Etat aux industriels réunis à l'Elysée.

Pour arriver à cet effort, le chef de l'Etat, tout juste de retour de la conférence mondiale sur le climat (COP27) à Charm el-Cheikh en Egypte, a aussi annoncé que le gouvernement allait dérouler une planification précise à six mois et dans les années à venir, "filière par filière". Ciment, aluminium, acier, engrais, sucre ou carburants: les dirigeants des cinquante sites industriels français les plus émetteurs de CO2, dont le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné, ont été reçus dans la salle des fêtes de l'Elysée. A eux seuls, ces 50 sites représentent 30.000 emplois et la moitié des émissions de l'industrie, soit 10% des émissions du pays.

"Le but c'est de diminuer par deux les émissions de gaz à effet de serre de ces sites en dix ans, donc d'enlever 5% des émissions françaises", explique-t-on à l'Elysée. Ce sont les sites sidérurgiques d'Arcelor Mittal à Dunkerque ou Fos-sur-Mer, les cimenteries de Vicat, Lafarge ou Calcia, des usines chimiques du Grand Est, de l'étang de Berre ou de Normandie, les fabricants d'engrais Yara ou Borealis, la verrerie d'Arcques, les raffineries d'ExxonMobil et TotalEnergies en Normandie, Air (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Midterms" aux Etats-Unis : bataille serrée au Sénat, les républicains en tête à la Chambre des représentants, selon les premiers résultats
EDF : un "démantèlement" serait toujours à l'étude, selon un député PS, le gouvernement dément
Les ratés du congé de présence parentale, un immeuble sans clim’ ni chauffage bientôt construit en France… Le flash éco du jour
Voici les quatre jeux d'argent autorisés dans les clubs parisiens à partir de mercredi
Enterrés à 200 km de leur collecte... le désastreux bilan carbone des déchets d'Aurillac