Publicité
La bourse ferme dans 7 h 3 min
  • CAC 40

    7 823,71
    -40,99 (-0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 015,33
    -19,10 (-0,38 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 330,80
    -24,00 (-1,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 575,98
    +189,29 (+0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,29
    +13,33 (+0,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,34
    -0,16 (-0,20 %)
     
  • DAX

    18 514,33
    -116,53 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    8 194,24
    -21,24 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2797
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Crypto : après le Bitcoin, les ETF Ethereum également autorisés aux Etats-Unis !

CAPITAL

Contre toute attente, la SEC (le gendarme financier américain) a autorisé les ETF Ether au comptant, comme elle l’a fait en janvier dernier avec le Bitcoin ! Après plusieurs mois d'incertitude, voire même de signaux défavorables, ce scénario se faisait de plus en plus probable cette semaineaprès que la SEC a demandé ce lundi 20 mai aux bourses candidates à la cotation de ces produits de procéder, selon le média américain Coindesk, à une mise à jour accélérée de leurs dossiers. Ce jeudi 23 mai, l'autorité financière a finalement approuvé les dossiers des principaux émetteurs de ces produits : BlackRock, Fidelity, Grayscale, VanEck, Franklin Templeton, Ark/21Shares et Invesco/Galaxy, déjà derrière les ETF Bitcoin. Pour autant, dans l'attente de leur enregistrement formel auprès de la SEC, ces ETF ne sont pas encore commercialisés et cette étape pourrait encore prendre plusieurs jours.

Cette issue reste tout de même surprenante dans la mesure où Gary Gensler, le patron de la SEC, a toujours opposé les propriétés intrinsèques du bitcoin à celles de l’ether, la deuxième cryptomonnaie ayant été créée à la suite d’une ICO (une vente publique de jetons) non enregistrée, contrairement au Bitcoin, créé de façon anonyme et dont l’émission est par nature décentralisée. De plus, en adoptant le protocole de la preuve d’enjeu (qui consiste, pour les utilisateurs, à recevoir des récompenses automatiquement après avoir placé leurs jetons sous séquestre), la blockchain Ethereum se rapprochait, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crypto : Kabosu, la célèbre chienne représentant le Dogecoin, est morte
Crypto : le prêt hypothécaire d’un NFT, l’avenir de la finance décentralisée ?
Les fonds monétaires tokenisés : un pas de plus vers l’adoption institutionnelle
Avec la blockchain et le métaverse, Partouche voit plus loin que les casinos
Impôt sur le revenu : comment déclarer ses cryptos en 2024 ?