Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 927,98
    -44,43 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    15 936,19
    -99,11 (-0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0840
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 662,15
    +3 173,59 (+6,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 066,30
    -11,88 (-0,23 %)
     

Crédit immobilier : après deux ans de hausse des taux, la flambée est enfin terminée

Getty / aire images

L’envolée semble enfin terminée. Pour la première fois depuis le début de l'année 2022, les taux de crédit n’ont pas augmenté et se stabilisent à 4,2% en décembre pour les prêts sur 20 ans, selon le courtier VousFinancer. Certaines banques ont même revus leurs barèmes à la baisse, proposant des taux qui fléchissent de 0,1 à 0,2 point sur un mois. «En décembre, la stabilisation des taux de crédit qui semblait se dessiner le mois dernier se confirme, se réjouit Sandrine Allonier, porte-parole de VousFinancer. La plupart des banques qui avaient fermé le robinet du crédit se repositionnent sur le marché avec des taux plus attractifs, même s’ils restent encore élevés»”

Dans le détails, les taux de crédit se stabilisent en moyenne 4% pour les prêts étalés sur 15 ans, 4,2% sur 20 ans et 4,5% sur 25 ans. Dans le même temps, les taux d’usure, c'est-à-dire les taux maximums auxquels les banques ont l’autorisation de prêter, ont légèrement augmenté pour atteindre 6,11% pour les crédits sur 20 ans et plus. Une bonne nouvelle pour les emprunteurs puisque les établissements bancaires ont désormais la possibilité de financer la quasi-totalité des dossiers. «Le taux d’usure n’est plus un problème puisque les banques disposent de la marge nécessaire pour ajuster leurs taux comme elles le souhaitent», confirme Sandrine Allonier. Pour rappel, les taux d'usure étaient actualisés mensuellement de manière temporaire depuis février, en lieu et place d’une révision trimestrielle, afin de faire face à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Passoires thermiques : «Le calendrier d’interdiction des locations est intenable», selon le patron de la Fnaim
Crédit immobilier : votre dossier refusé sera-t-il réexaminé par votre banque en 2024 ?
Pourquoi les prix de l'immobilier vont continuer de dégringoler
Paris : cette péniche mythique est à vendre pour moins de 350 000 euros
Revenus, nombre de biens … Qui sont ces multipropriétaires accusés de bloquer le marché immobilier ?