La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 110,07
    +522,41 (+1,56 %)
     
  • Nasdaq

    13 139,75
    +108,07 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 217,40
    -4 969,78 (-11,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 309,86
    -78,04 (-5,62 %)
     
  • S&P 500

    4 121,26
    +58,22 (+1,43 %)
     

Crédit Agricole Brie Picardie : résultats financiers à fin mars 2021

Crédit Agricole Brie Picardie
·11 min de lecture

Communiqué de presse
Amiens, le 27 avril 2021


RESULTATS A FIN MARS 2021
Une collecte globale en forte progression (+11,3%),
Une des banques les plus solides en matière de solvabilité,
Taux de couverture des défauts de 142%,
Une banque engagée dans la relance de l’économie.




DEVELOPPEMENT COMMERCIAL


Au premier trimestre 2021, la collecte bilancielle, permettant de financer l’économie locale en circuit court, progresse de 2,6 milliards d’euros sur un an glissant (+13,8% par rapport à fin T1-20) et atteint 21,7 milliards d’euros à fin mars 2021. L’encours de collecte hors bilan progresse et affiche une hausse de +6,6% sur les douze mois glissants (+664 millions d’euros par rapport au T1-20). Ces évolutions positives portent l’encours de collecte globale des clients du Crédit Agricole Brie Picardie à 32,4 milliards d’euros soit une progression de +11,3% par rapport au premier trimestre 2020.

Encours de collecte globale (Mds€)

Mars-20 Mars-21 Variation
Bilan 19,0 21,7
Tierce 10,1 10,7
Total 29,1 32,4 +11,3%

Sur le premier trimestre 2021 et dans un contexte économique lié à la crise sanitaire, l’encours de crédit continue de progresser avec une hausse de 7,1% soit +1,7 milliard d’euros sur une année glissante.

Le Crédit Agricole Brie Picardie continue d’être présent lors de la crise sanitaire et soutient les différents acteurs de son territoire. Entre début 2020 et fin mars 2021, plus de 3 900 Prêts Garantis par l’Etat (PGE) ont été accordés pour un montant total de plus de 550 millions d’euros.

Les réalisations de financements à moyen et long termes viennent soutenir les investissements dynamiques des clients dans de nouveaux projets et atteignent près de 1,2 milliard d’euros (+22,5% par rapport au T1-20).

La Caisse Régionale réutilise ainsi la collecte accumulée depuis le début de la crise des clients pour soutenir l’économie. Cette évolution des réalisations est portée par les réalisations de crédits à l’habitat (+16,3% par rapport à fin mars 2020) qui atteignent un total de 698 millions d’euros réalisés à fin mars 2021.

Les réalisations de crédits à l’équipement, finançant les projets des agriculteurs, professionnels, entreprises et collectivités publiques, progressent eux aussi avec une hausse de 38,4% (soit plus de 114 millions d’euros) par rapport au premier trimestre 2020.

Encours de crédits (Mds€)

Mars-20 Mars-21 Variation
Habitat 17,1 17,9
Trésorerie 1,4 1,9
Equip. et autres 5,9 6,3
Total 24,4 26,1 +7,1%

L’activité d’assurances poursuit sa croissance avec plus de 21 000 contrats supplémentaires par rapport à fin mars 2020, pour totaliser près de 675 000 contrats à fin mars 2021. Les bonnes performances en souscription d’assurance de biens et de personnes démontrent la qualité des contrats.

Au cours du premier trimestre 2021, plus de 15 000 nouveaux clients ont rejoint le Crédit Agricole Brie Picardie qui comptabilise près de 1,1 million de clients.

Le parc de cartes bancaires émises par la Caisse Régionale atteint plus de 690 000 cartes à fin mars 2021, soit une croissance de 3,3% sur une année glissante.

Le sociétariat progresse de 4,3% sur une année glissante portant le nombre de sociétaires de la Caisse Régionale à plus de 405 000. Cette évolution témoigne la pertinence du modèle mutualiste du Crédit Agricole Brie Picardie, proche du territoire et de ses acteurs.

Le 11 décembre dernier a été créée La Fondation Crédit Agricole Brie Picardie. Elle a pour objectif d’encourager les actions qui permettent de proposer des solutions aux questions économiques et sociales actuelles mais aussi les projets qui permettront de relever les défis de demain. La Fondation soutient, depuis le 22 mars 2021, son premier projet : la création d’une roseraie conservatoire venant enrichir la roseraie historique de l’Abbaye de Chaalis.

La Caisse Régionale, mobilisée au service des habitants et des entrepreneurs du territoire, co-organise « Cours Toujours », des courses solidaires et connectées soutenant les Restos du Cœur et la Fondation UPJV dans l’aide aux étudiants en difficultés.


RESULTATS FINANCIERS

Au T1-21, le Produit Net Bancaire progresse de 11,5% par rapport à fin mars 2020 pour s’établir à 143,0 millions d’euros. Retraité des éléments non récurrents, le PNB sous-jacent progresse de 4,5% par rapport au premier trimestre 2020, marquant le dynamisme des activités commerciales dans un contexte de crise sanitaire et de taux bas.

Les charges de fonctionnement restent maîtrisées avec 82,7 millions d’euros, soit une légère augmentation de 1,1% sur une année glissante qui reflète l’investissement de la Caisse Régionale dans le capital humain, immobilier et digital. Le Résultat Brut d’Exploitation progresse de 29,7% pour atteindre 60,4 millions d’euros à fin mars 2021. Le coefficient d’exploitation s’améliore à 57,8% en 2021 (contre 63,7% au T1-20).

Afin de conserver une gestion prudente et responsable, le Crédit Agricole Brie Picardie continue de renforcer ses provisions et affiche un coût du risque de 6,8 millions d’euros, soit 10bp sur encours de crédits. Le taux de couverture des défauts atteint 142,0% au 31 mars 2021 contre 125,1% il y a un an.

Au 31 mars 2021 et au sens de la réglementation bâloise, le taux de défaut (EAD Défaut/EAD) est de 1,19% (contre 1,22% au premier trimestre 2020), pour une exposition globale de la Caisse Régionale (EAD) à près de 28,5 milliards d’euros. La Caisse Régionale maintient un taux de défaut très inférieur à celui du marché français.

Après impôts sur les sociétés, le résultat net social s’établit à 39,2 millions d’euros au T1-21 contre 38,1 millions d’euros au T1-20.

Base individuelle (en millions d'euros)

mars-20

mars-21

Variation

Produit Net Bancaire

128,3

143,0

+11,5%

PNB hors non récurrent

139,6

145,9

+4,5%

Charges de Fonctionnement Nettes

81,8

82,7

+1,1%

Résultat Brut d'Exploitation

46,5

60,4

+29,7%

RBE hors non récurrent

57,8

63,2

+9,3%

Résultat Net

38,1

39,2

+2,9%


Base consolidée (en millions d'euros)

mars-20

mars-21

Variation

Produit Net Bancaire

131,0

150,6

+14,9%

PNB hors non récurrent

143,0

151,8

+6,1%

Charges de Fonctionnement Nettes

89,7

92,8

+3,5%

Résultat Brut d'Exploitation

41,3

57,8

+39,8%

RBE hors non récurrent

53,3

59,0

+10,7%

Résultat Net

29,3

34,9

+19,3%

En base consolidée, le Produit Net Bancaire IFRS progresse de 19,6 millions d’euros pour s’établir à 150,6 millions d’euros au 31 mars 2021.

Le résultat net IFRS au premier trimestre 2021 s’établit à 34,9 millions d’euros, en progression de 19,3% par rapport au 31 mars 2020.

Les capitaux propres consolidés atteignent près de 4,1 milliards d’euros au premier trimestre 2021, pour un total bilan consolidé de 35,7 milliards d’euros. Les dettes envers les établissements de crédit (essentiellement Crédit Agricole S.A. au regard des règles de refinancement interne au Groupe) et envers la clientèle représentent respectivement 63,7% et 33,0% de l’ensemble des dettes. Le solde correspond principalement à l’encours de certificats de dépôt négociables émis par la Caisse Régionale dans le cadre de son programme d’émission jusqu’à 2 milliards d’euros, noté A1 par Standard and Poor’s à fin décembre 2020**.

La Caisse Régionale maintient des niveaux de solvabilité et de liquidité élevés : le ratio CRD est estimé à un taux supérieur à 21% à fin mars 2021 pour un minimum de 10,5 % et le Liquidity Coverage Ratio s’établit à 155,8% à fin mars 2021, pour une exigence minimale en LCR fixée à 100,0%. Le ratio CRD intègre la déduction de 17 millions d’euros au titre du programme de rachats de CCI.

PERSPECTIVES

Bien que les perspectives économiques 2021 restent incertaines du fait de la crise Covid-19, des évolutions encourageantes ont été observées lors de ce premier trimestre 2021.

Ce début d’année marque aussi le début d’une nouvelle gouvernance pour la Caisse Régionale. En effet, à l’issue de l’Assemblée Générale de la Caisse Régionale qui s’est tenue le 30 mars, Patrice Grégoire a été élu Président de la Caisse Régionale et remplace Philippe de Waal, président sortant.

A fin mars 2021, l’actif net par titre est de 60,77 euros. Le cours de clôture du CCI au 31 mars 2021 est de 22,88 euros et représente 37,7% de l’actif net par titre et la valorisation boursière rapportée à la quote-part du résultat 2020 affectée aux CCI ressort à 8,7.

Depuis le 1er mars 2021, le programme de rachat des CCI a été réactivé. L’Assemblée Générale du 30 mars dernier a approuvé : dans sa 37ème résolution un programme de rachat pouvant aller jusque 835 000 CCI, dans la limite des autorisations réglementaires. La Caisse Régionale a racheté 25 164 titres pour 0,6 million d’euros au premier trimestre 2021 et dans sa 23ème résolution la fixation de la rémunération des CCI à 0,79€ par CCI, soit un rendement de 3,5% par titre. Le détachement sera effectué le 4 mai 2021 et le paiement le 6 mai 2021.







* Comptes sociaux et consolidés au 31 mars 2021 arrêtés par le Conseil d’Administration du 27 avril 2021 – Examen limité en cours par les commissaires aux comptes
** Dernière donnée disponible

Retrouvez toutes les informations réglementées publiées par la Caisse Régionale en application des dispositions de l’article L. 451-1-2 du Code monétaire et financier et des articles 222-1 et suivants du Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers sur le site internet www.ca-briepicardie.fr.

Contact relations investisseurs : Jérôme WALTER, Directeur Financier, communication.financiere@ca-briepicardie.fr, 03 22 53 31 34.
Contact presse : Sandra CHEVALIER, sandra.chevalier@ca-briepicardie.fr, 01 60 25 94 57 / 06 42 63 63 21.

A propos du Crédit Agricole Brie Picardie

Le Crédit Agricole Brie Picardie accompagne près de 1,1 million de clients et plus de 405 000 sociétaires avec une gamme de produits et services financiers, adaptée à tous : particuliers, entreprises et professionnels, agriculteurs, institutions, collectivités publiques et associations. Grâce à un réseau de 211 agences de proximité réparties sur les trois départements de la Somme, de l’Oise et de la Seine-et-Marne, chacun peut bénéficier d’une expertise de proximité et des conseils personnalisés de près de 2 800 collaborateurs.

Fort de ses fondements coopératifs et mutualistes, le Crédit Agricole Brie Picardie regroupe plus de 900 administrateurs de Caisses Locales, acteurs-clés disposant d’une connaissance aigüe de l’économie et des dynamiques locales. Ils représentent les clients-sociétaires et s’engagent chaque jour aux côtés du tissu associatif en faveur de projets porteurs de sens et utiles aux habitants du territoire.

ANNEXE – Indicateurs Alternatifs de Performance

Indicateur

Définition

Collecte globale

La collecte globale comprend les encours de collecte bilancielle et les encours de collecte tierce.

Charges de fonctionnement nettes

Les Charges de fonctionnement nettes correspondent à la somme des postes « Charges générales d’exploitation » et « Dotations aux amortissements et aux dépréciations sur immobilisations incorporelles et corporelles » des états financiers.

Taux de Couverture des défauts

Le taux de couverture des défauts correspond aux provisions individuelles et provisions IFRS9 rapportées aux encours défauts vifs. Ces défauts vifs, définis depuis juin 2020, sont ceux qui sont le plus comparables aux défauts suivis auparavant. A partir de juin 2020, les défauts totaux sont la somme des défauts vifs et des « défauts en période d’observation », qui incluent notamment les dossiers sortis des défauts vifs il y a moins de trois mois.

Actif net par titre

L’Actif net par titre correspond au ratio entre les capitaux propres sociaux et le nombre de titres composant le capital social (parts sociales, CCI et CCA).

ANNEXE - Passage du PNB social publié au PNB social hors non récurrent

Base individuelle (norme française)
(en millions d’euros)

Mars
2020

Mars
2021

Variation
en %

Produit Net Bancaire

128,3

143,0

+11,5%

Retraitement des dotations/reprises de provision portefeuille de placement

8,5

-0,5

Retraitement des opérations de restructuration de bilan (IRA emprunts en blanc)

0

2,2

Retraitement des dotations la provision épargne logement

2,8

1,2

Produit Net Bancaire hors non récurrent

139,6

145,9

+4,5%

ANNEXE - Passage du PNB consolidé publié au PNB consolidé hors non récurrent

Base consolidée (norme IFRS)
(en millions d’euros)

Mars
2020

Mars
2021

Variation
en %

Produit Net Bancaire

131,0

150,6

+14,9%

Retraitement des dotations/reprises sur provision portefeuille de placement valorisé à la juste valeur par résultat

9,1

-2,2

Retraitement des opérations de restructuration de bilan (IRA emprunts en blanc)

0,0

2,2

Retraitement des dotations la provision épargne logement

2,8

1,2

Produit Net Bancaire hors non récurrent

143,0

151,8

+6,1%

Pièce jointe