Marchés français ouverture 1 h 31 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 852,53
    -22,36 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,1927
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 870,77
    +53,70 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 450,54
    -1 163,72 (-4,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    789,56
    -20,63 (-2,55 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

Correction: EXEL INDUSTRIES :Résultats Semestriels 2020-2021 : EBITDA et résultat net au plus haut historique pour un premier semestre.

·7 min de lecture

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                        Le 1 juin 2021

 

Résultats du 1er semestre 2020 – 2021



EBITDA et résultat net au plus haut historique pour un premier semestre.

 

EXEL Industries (M€)

S1 Année 2019-2020

S1 Année 2020-2021

 

 

CHIFFRE D’AFFAIRES

314.3

385.2

 

EBITDA Récurrent*

8.1

31.8

 

En % du CA

2.6%

8.2%

 

RESULTAT OPERATIONNEL COURANT

-1.1

20.9

 

En % du CA

-0.3%

5.4%

 

Éléments exceptionnels

-28.9

-0.2

 

Résultat financier

-6.2

0.3

 

Impôt et mise en équivalence

-0.2

-6.7

 

RESULTAT NET

-36.4

14.3

 

En % du CA

-11.6%

3.7%

 

ENDETTEMENT FINANCIER NET

-156.0

-119.1

 

* EBITDA récurrent = résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements des immobilisations + variation des provisions (hors provision sur actif circulant) + résultat des mises en équivalence

Chiffre d’affaires S1 en M€

2019 - 2020

2020 - 2021

Variation en valeur

Variation en %

Publié

Publié

Publié

* tcpc

Publié

* tcpc

Pulvérisation agricole

156,1

178,2

22,1

25,8

14,1%

16,5%

Arrachage de betteraves

31,8

33,2

1,4

2,1

4,4%

6,7%

Arrosage et pulvérisation du jardin

39,3

59,6

20,3

21,1

51,7%

53,7%

Pulvérisation industrielle

87,1

114,2

27,2

20,1

31,2%

23,1%

 

 

 

 

 

 

 

Groupe EXEL Industries

314,3

385,2

71

69,1

22,6%

22%

*tcpc = taux de change et périmètre constants

CHIFFRE D’AFFAIRES

Le 1er semestre 2020-2021 avec un CA de 385,2M€, confirme une reprise vigoureuse d’activité qui se traduit par une croissance de 71M€ (+22,6%). A taux de change et périmètre comparables, le CA s’établit à 383,4M€, soit une croissance organique de 22%.

Cette performance fait suite à une reprise d’activité déjà soulignée lors du T1 (19,4% de croissance), et à une accélération au T2 (24,5%). Le premier confinement durant le 2nd trimestre civil 2020 avait entraîné la fermeture brutale des points de ventes, pénalisant principalement l’activité arrosage et pulvérisation du jardin et dans une moindre mesure les activités agricoles.

L’ensemble des zones géographiques est en croissance, en particulier la zone Europe Afrique, mais aussi la zone Asie Pacifique où on note une bonne progression de Sames Kremlin. On constate aussi une belle dynamique de la pulvérisation agricole en Amérique du nord. La variation des parités monétaires a affecté négativement le CA de 9,3M€.

RESULTATS

A 31,8M€ (8,2% du CA), l’EBITDA récurrent publié est en hausse de 23,7M€ par rapport à l’année 2019-2020.

  • Au niveau de la marge directe, nous bénéficions de l’effet favorable de la croissance des volumes de vente pour l’ensemble de nos activités, qui se combine à un effet mix résultant de la croissance dans les activités relutives que sont l’arrosage et la pulvérisation du jardin ainsi que la pulvérisation industrielle.

  • Enfin, les actions entreprises pour abaisser le point mort et les dépenses de marketing et déplacements, se concrétisent par une quasi stabilité des coûts en dépit de la hausse des coûts variables.

Le résultat net s’établit à 14,3M€, soit une progression de 50,7M€.

  • Le résultat exceptionnel (-0,2M€) n’est plus affecté par des coûts de restructuration. Pour mémoire, le contexte macro‐économique 2020 très incertain, notamment lié à la crise sanitaire, nous avait conduit à augmenter le niveau de risque général pris en compte dans nos tests de dépréciation d’actifs. Il en avait résulté une dépréciation des survaleurs de la Pulvérisation Agricole de 25,9 M€, complétée par 2,1M€ de dépréciation complémentaire du stock de machines d’occasion et 0,9M€ de charges non récurrentes.

  • Le résultat financier est positif de 0,3M au bénéfice d’écarts de change favorables (2,2M€) qui gomment la charge de la dette. Au 1er semestre de l’exercice 2019-2020 les écarts de change avaient pénalisé notre résultat de 4,4M€,

  • Enfin, nous avons comptabilisé une charge d’impôt de 7M€ alors que l’an passé elle était proche de zéro.

BILAN

L’Endettement Financier Net au 31 mars 2021 ressort à 119,1M€, comparé à 156M€ l’an dernier à la même date. Cette évolution traduit l’amélioration de la conversion de la croissance du chiffre d’affaires en cashflow.

Pour mémoire nous avions clôturé l’exercice 2019-2020 avec une dette nette de 87M€. Compte tenu du caractère cyclique de nos activités, le BFR au 31 mars est le point haut de l’année, notamment à cause de la constitution de stocks qui seront écoulés durant le second semestre. Le 1er semestre 2020-2021 qui s’inscrit dans une année de fort rebond, a donc limité la consommation de cash à 32.1M€.

Le groupe EXEL procède actuellement au refinancement de certaines lignes de crédit en allongeant leur maturité afin de lui permettre de subvenir à ses besoins d’exploitation et, le cas échéant, de croissance externe, sans dégrader durablement la structure de son bilan.

PERSPECTIVES

Le carnet de commandes est à ce jour supérieur à ce qu’il était l’an passé à la même date. Néanmoins, nous restons prudents sur l’extrapolation de la croissance du 1er semestre sur le reste de l’année. Les décalages de facturations opérés du 1er semestre 2019-2020 vers le 2nd semestre (effet COVID) rendent la base de comparaison plus exigeante.

  • PULVERISATION AGRICOLE

Les prix des matières premières agricoles bien orientés ces derniers mois, les mesures de soutien des gouvernements (USA, Australie, France, Allemagne), et la suspension des droits de douanes qui pesaient sur le vin Français de la part des USA (pertes de 400M€/an) stimulent notre carnet de commandes. Les gelées devraient avoir un effet limité sur la viticulture, plus prononcé sur le segment arboriculture. Le prix de l’acier a augmenté et nous adaptons nos tarifs au cas par cas. A ce stade, pas de difficulté critique liée à la pénurie de composants électroniques.

  • ARRACHAGE DE BETTERAVES

Le carnet de commandes est à un niveau supérieur à ce qu’il était l’an passé à la même date. C’est la conséquence directe des plans d’action que nous avons initiés pour développer la gamme Terra Variant dans l’épandage de lisier et digestats de méthanisation, ainsi que nos ventes d’arracheuses de betteraves à l’international. Le prix des betteraves est mieux orienté. Le rendement de la dernière campagne a été affecté par la jaunisse, et celui de la prochaine récolte par le gel, dans une moindre mesure.

  • ARROSAGE ET PULVERISATION DU JARDIN

Notre carnet de commandes est à ce jour supérieur à l’an passé. Nous avons mis en place avec nos clients une politique d’anticipation de commandes et de livraisons afin de reconstituer les stocks et pourvoir à la demande des consommateurs. La tendance des ventes reste à ce jour très soutenue, mais cette activité est fortement dépendante de la météo du printemps – été. D’autre part, nous subissons depuis plusieurs mois de fortes tensions sur les matières premières plastiques, tant au niveau du prix que de la disponibilité.

  • PULVERISATION INDUSTRIELLE

La bonne dynamique de l’industrie de l’ameublement continue de refléter le changement de comportement des ménages (bricolage, et réaménagement des logements…) ce qui soutient nos ventes. Néanmoins, la reprise du secteur automobile reste fragile avec, à ce stade, un redémarrage marqué en Asie, et des perspectives incertaines ailleurs qui sont menacées par les tensions sur les livraisons de composants électroniques.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Le 1er juin, réunion SFAF résultats du 1er semestre

Le 27 juillet, CA du 3ième trimestre

A propos d’EXEL Industries :

Le métier principal d’EXEL Industries est la pulvérisation, pour l’agriculture et l’industrie. Le Groupe est également présent sur les marchés de l’arrosage grand public et des arracheuses de betteraves. La vocation d’EXEL Industries est de se développer sur ses marchés grâce à une politique d’innovation permanente et à une stratégie d’internationalisation. EXEL Industries emploie plus de 3 000 personnes dans 27 pays, sur les 5 continents.

Euronext Paris, SRD Long only – compartment B (Mid Cap)                                                
indice EnterNext© PEA-PME 150 (Mnemo EXE / ISIN FR0004527638)

Communiqué disponible sur le site www.exel-industries.com.

Yves BELEGAUD
Directeur Général groupe
Yves.belegaud@exel-industries.com

Patrick TRISTANI
C.F.P.O / Relations Investisseurs. Tel :0682258104
Patrick.tristani@exel-industries.com

 

2.13.0.0

2.13.0.0

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles