La bourse est fermée

Coronavirus : le télétravail impossible pour plus d'un salarié sur deux !

Benoît LETY
1 / 1

Coronavirus : le télétravail impossible pour plus d'un salarié sur deux !

La crise sanitaire du Covid-19 et le mouvement de grève d’ampleur – du moins dans les transports – de la fin 2019 accélèrent la bascule de nombreux salariés vers le télétravail. Avant ces événements, 30% des salariés affirmaient déjà qu'ils avaient recours au télétravail, occasionnellement ou ponctuellement, selon une étude (1) dévoilée ce jeudi par Malakoff Humanis. Plus récemment, en particulier en réaction aux grèves des transports, 4% de salariés interrogés par l'institut CSA se sont convertis au télétravail. Ce chiffre pourrait encore grossir : 6% reconnaissent qu’ils pourraient y recourir à l’avenir, par exemple dans le cadre du confinement dû au virus Covid-19.

Mais tous les salariés ne sont pas logés à la même enseigne. 60% des personnes interrogées déclarent leurs emplois comme « non télétravaillables ». Commerces, travail en usine, hôpitaux et la majeure partie des métiers médicaux, police… Les exemples de secteurs ne permettant pas de travailler depuis chez soi son légion. « Le télétravail est presque à maturité », confie à l’AFP la directrice de l’innovation Anne-Sophie Godon la directrice de l’innovation de Malakoff Humanis. Elle reconnaît donc que « grignoter les 60% d’emplois jugés peu propices au télétravail va prendre du temps ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Electricité : est-ce rentable de produire et revendre son énergie solaire ?
- Crédit immobilier : l'impact du coronavirus
- Télétravail : ce que votre employeur doit prendre en charge