La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 525,48
    +244,04 (+1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Contre toute attente, Netflix gonfle son nombre d'abonnés

Pixabay

Netflix retrouve le sourire, après un début d'année 2022 morose. La plateforme américaine compte désormais 230,75 millions d'abonnés payants, dépassant ainsi largement ses prévisions et les attentes du marché pour le dernier trimestre, et tournant la page d'une année 2022 très difficile pour le service de streaming, d'après un communiqué de résultats publié jeudi. La plateforme a aussi annoncé que son fondateur Reed Hastings cédait sa place de co-directeur général à Greg Peters, aux côtés de Ted Sarandos. "Je suis tellement fier de nos 25 premières années, et tellement enthousiaste pour les 25 prochaines", a déclaré Reed Hastings, qui avait à l'origine créé un service de location de DVD par courrier. Il va rester au sein de l'entreprise en tant que "président exécutif".

Netflix a traversé un passage à vide l'année dernière. Le service avait perdu près de 1,2 million d'abonnés au premier semestre. Il avait recommencé à séduire par millions au troisième trimestre, et a ensuite gagné 7,66 millions de nouveaux abonnés entre octobre et décembre, bien plus qu'escompté. La plateforme a notamment bénéficié des nouvelles saisons de séries à succès comme "The Crown", sur la famille royale britannique, et "Emily in Paris", mais aussi de nouveaux programmes, dont la série documentaire "Harry & Meghan" et la série phénomène "Wednesday".

Mais Netflix reste "sous forte pression de rectifier la trajectoire et de réaliser de meilleurs résultats pour ses actionnaires", note Paul Verna, analyste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Netflix : le partage de compte va devenir payant dès le printemps
Amazon met fin à son programme de dons
Et les films et séries les plus vues depuis la création de Netflix sont....
Voici le nombre de banquiers millionnaires en France
L’or va-t-il dépasser son record historique en 2023 ? Le conseil Bourse