La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 719,62
    -724,10 (-3,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Des consultations médicales gratuites à 25 ans, 45 ans et 65 ans, un investissement XXL annoncé pour le spatial... Le flash éco du jour

Pole Eco / Capital

On commence avec l’info pratique selon laquelle tous les Français pourront bientôt consulter gratuitement un médecin à "trois âges de la vie, 25 ans, 45 ans et 65 ans". Le ministre de la Santé, François Braun, a annoncé la mise en place de ces consultations médicales gratuites pour renforcer le volet prévention du système de santé français. De la même façon que les enfants qui bénéficient de 20 examens jusqu'à leurs 16 ans, il s'agit ici de suivre les adultes à partir de 25 ans, avec des spécificités dues à l'âge - comme faire le point sur les vaccins pour les plus jeunes, dépister les cancers du sein, du côlon ou de la prostate" à 45 ans, ou encore évoquer la perte d'autonomie pour les plus âgés. Plus de détails dans notre article.

On continue avec le chiffre du jour : 9 milliards d'euros : il s'agit du montant que la France s'apprête à investir dans le secteur spatial sur les trois prochaines années, une enveloppe qui comprend néanmoins, pour beaucoup, des crédits déjà votés, et qui a été annoncée dimanche par Elisabeth Borne. "La première stratégie, c'est de garder avec l'Europe notre autonomie d'accès à l'espace" et pour cela "nous avons besoin de moyens forts et d'une recherche de pointe", a plaidé la Première ministre, détaillant les ambitions pour les lanceurs (comme Ariane 6), la compétitivité industrielle, l'exploration, le climat et la défense. C'est à lire sur Capital.fr.

On poursuit avec le coup de gueule du jour poussé par la Région des Hauts-de-France, à propos de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'histoire des 1.000 ingénieurs chinois de SpaceX... qui n'ont jamais existé
Les prix des transports pourraient augmenter dans de nombreuses grandes villes
Energies fossiles : les réserves contiennent 3.500 milliards de tonnes de CO2 selon un inventaire inédit
Mort d'Elizabeth II : l'Afrique du Sud réclame la restitution d'un diamant de 500 carats
Spatial : Elisabeth Borne annonce un investissement XXL