La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 918,41
    -135,53 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0800
    -0,0111 (-1,02 %)
     
  • Gold future

    1 879,20
    -51,60 (-2,67 %)
     
  • BTC-EUR

    21 634,86
    -577,80 (-2,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,07
    -1,79 (-0,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,28
    -2,60 (-3,43 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 020,60
    -180,22 (-1,48 %)
     
  • S&P 500

    4 138,29
    -41,47 (-0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2052
    -0,0177 (-1,45 %)
     

Comptes rétablis sur Twitter : pourquoi la désinformation pourrait exploser

itchaznong/Adobe Stock

La désinformation va-t-elle faire son retour sur Twitter ? Sous la direction d'Elon Musk, Twitter a récemment rétabli des dizaines de milliers de comptes, dont certains appartenaient à des complotistes ou des opposants à la vaccination, au risque de relancer un phénomène de désinformation sur le réseau social. Selon le développeur Travis Brown cité par plusieurs organisations, plus de 27.000 comptes restaurés avaient été suspendus pour motif de désinformation, d'harcèlement et de manifestations de haine. Contacté par l'AFP, il a affirmé que sa liste était incomplète et que le nombre de ces comptes pourrait être plus élevé. "Rétablir ces comptes va faire de la plateforme un aimant pour les acteurs qui veulent répandre des fausses informations", prévient Jonathan Nagler, co-directeur du Centre sur les réseaux sociaux et la politique de l'université NYU (New York University).

"Et il y aura moins de modération des discours haineux, ce qui va rendre le réseau moins hospitalier pour beaucoup d'utilisateurs", ajoute-t-il. Parmi les personnalités de retour chez l'oiseau bleu, des figures "antivax" comme le cardiologue Peter McCullough ou encore le médecin Robert Malone, qui avait été suspendu, il y a un an, pour avoir mis en garde contre la dangerosité supposée des vaccins contre le coronavirus, sans information vérifiée à l'appui. Depuis la levée de la suspension de son compte, Robert Malone, qui rassemble plus de 869.000 abonnés, a posté plusieurs messages relayant de fausses informations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pénurie de puces électroniques : la crise des semi-conducteurs va-t-elle se poursuivre en 2023 ?
Mediator : les laboratoires Servier de retour devant la justice pour six mois d'audience
Ipsen rachète la biotech américaine Albireo pour près d'un milliard de dollars
CAC 40 : la Bourse de Paris euphorique, espoirs sur l'inflation
Etats-Unis : des géants de la tech accusés d'"atteintes" à la santé mentale des élèves