Publicité

COMPAGNIE DE L'ODET : RÉSULTATS DE L’EXERCICE 2022

COMPAGNIE DE L’ODET
COMPAGNIE DE L’ODET

COMPAGNIE DE L'ODET             

RÉSULTATS DE L’EXERCICE 2022



COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 14 mars 2023

Le 14 mars 2023

Bons résultats
de l’ensemble des activités du Groupe en 2022 (*)

  • Chiffre d’affaires : 20,68 milliards d’euros, +20 % à périmètre et change constants.

  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA (1) (2)) : 1,49 milliard d’euros, +49 % à périmètre et change constants, porté par les très bonnes performances des secteurs Transport et Logistique (578 millions d’euros, +84 %) et Communication (1 090 millions d’euros, +20 %).

  • Résultat net : 2,7 milliards d’euros, intégrant 3 150 millions d’euros de plus-value nette de cession de Bolloré Africa Logistics à MSC pour une valeur d’entreprise nette des minoritaires de 5,7 milliards d’euros. Il intègre également le résultat de déconsolidation de la participation de Vivendi dans Telecom Italia (-1 494 millions d’euros) et la plus-value de cession sur l’apport de la participation dans Banijay à FL Entertainment (515 millions d’euros). Le résultat net 2022 est peu comparable à celui de 2021 qui intégrait la plus-value de déconsolidation d’Universal Music Group (19,9 milliards d’euros). Résultat net part du Groupe 2022 : 1,9 milliard d’euros.

  • Trésorerie nette : 709 millions d’euros au 31 décembre 2022, à comparer à un endettement net de 3 491 millions d’euros au 31 décembre 2021, suite principalement à la cession de Bolloré Africa Logistics.

  • Liquidité du Groupe : 13 milliards d’euros de disponibilités et de lignes confirmées au 31 décembre 2022, dont 9 milliards d’euros hors Vivendi.

  • Proposition de dividende : 3,60 euros par action, identique à celui versé au titre de 2021.

PUBLICITÉ

Résultats de l’exercice 2022 (*)

Le Conseil d’administration de Compagnie de l’Odet, réuni le 14 mars 2023, a arrêté les comptes de l’exercice 2022.

Le chiffre d’affaires de l’exercice 2022 s’élève à 20 676 millions d’euros en croissance de 20 % à périmètre et taux de change constants :

  • Bolloré Logistics : 7 111 millions d’euros en hausse de 36 %, porté principalement par la hausse des taux de fret dans la commission de transport et des volumes soutenus notamment dans l’aérien ;

  • Bolloré Energy : 3 599 millions d’euros, +45 %, principalement grâce à la forte hausse des cours des produits pétroliers liée au contexte international ;

  • Communication (Vivendi) : 9 590 millions d’euros, +5 %, attribuable principalement à Havas (+9 %) et à Gameloft (+19 %) ;

  • Industrie : 369 millions d’euros ; +1 %, grâce à la progression des activités Systèmes et Films malgré le ralentissement de la division Blue (batteries, bus).

En données publiées, le chiffre d’affaires est en hausse de 24 %, compte tenu de +252 millions d’euros de variations de périmètre (dont principalement Prisma Media et SPI chez Groupe Canal+) et de +332 millions d’euros d’effets de change (dépréciation globale de l’euro, notamment par rapport au dollar américain).

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA (3)) s’établit à 1 492 millions d’euros en hausse de 49 % à périmètre et taux de change constants :

  • Bolloré Logistics : 437 millions d’euros, +71 %, compte tenu d’un environnement de marché exceptionnel pour la commission de transport ;

  • Bolloré Energy : 141 millions d’euros, +141 %, bénéficiant d’un bon niveau des marges et de la forte hausse des cours des produits pétroliers ;

  • Communication : 1 090 millions d’euros (4), +20 %, porté par les bonnes performances des activités de Vivendi (Groupe Canal+, Havas, …) et des sociétés mises en équivalence (UMG, Lagardère) ;

  • Industrie : -125 millions d’euros en dégradation de -14 millions d’euros en données brutes par rapport à 2021, compte tenu notamment de la forte hausse des coûts (résines, électricité) et du recul d’activité dans les batteries.

Le résultat financier s’établit à - 1 078 millions d’euros contre - 49 millions d’euros en 2021. Il intègre la perte liée à la déconsolidation par Vivendi de la participation dans Telecom Italia (-1 494 millions d’euros) et la plus-value sur Banijay Holdings Group (515 millions d’euros) suite à l’échange par Vivendi de sa participation de 32,9 % dans Banijay contre 19,8 % dans FL Entertainment (FLE), cotée depuis le 1er juillet 2022.

Le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles ressort à -346 millions d’euros contre
-583 millions d’euros en 2021. Il intègre principalement -393 millions d’euros de quote-part de résultat net de Telecom Italia. En 2021, il comprenait une dépréciation des titres Telecom Italia de -618 millions d’euros.

Après -192 millions d’euros d’impôts (contre -278 millions d’euros en 2021) et 3 101 millions d’euros de résultat net des activités cédées ou en cours de cession (contre 20 673 millions d’euros en 2021), le résultat net consolidé s’établit à 2 706 millions d’euros, contre 20 189 millions d’euros en 2021. Il comprend 3,2 milliards d’euros de
plus-value nette de cession de Bolloré Africa Logistics à MSC pour une valeur d’entreprise nette des minoritaires de
5,7 milliards d’euros. En 2021, le résultat net intégrait pour 19,9 milliards d’euros la plus-value de déconsolidation d’Universal Music Group.

Le résultat net part du Groupe ressort à 1,9 milliard d’euros contre 3 264 millions d’euros en 2021.

Les capitaux propres s’établissent à 32,94 milliards d’euros, contre 31 336 millions d’euros au 31 décembre 2021.

Au 31 décembre 2022, le Groupe affiche une trésorerie nette de 709 millions d’euros, à comparer à un endettement net de 3 491 millions d’euros au 31 décembre 2021, compte tenu :

  • d’une trésorerie nette de Compagnie de l’Odet (hors Vivendi) de 1 569 millions d’euros à la suite de la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC ;

  • d’un endettement de Vivendi de 860 millions d’euros en lien avec l’acquisition de 12,5 % du capital de Lagardère dans le cadre de l’OPA(5) réalisée en 2022, de l’acquisition de titres Multichoice et du retour aux actionnaires (rachats d’actions et dividendes).

A fin décembre 2022, le Groupe dispose de 13 milliards d’euros de disponibilités et de lignes confirmées dont 9 milliards d’euros hors Vivendi.

Structure du Groupe :

  • Achats d’actions Bolloré

  • En 2022, Compagnie de l’Odet a acquis 103,0 millions d’actions Bolloré (3,5 % du capital) pour un montant de 485 millions d’euros. Bolloré, dans le cadre de son programme de rachat d’actions, a acquis 2,4 millions de ses propres actions pour un montant de 10,7 millions d’euros.



  • Cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC



  • Bolloré SE a annoncé le 21 décembre 2022 la réalisation de la cession au Groupe MSC de 100 % de Bolloré Africa Logistics (BAL) regroupant l’ensemble des activités de transport et logistique du Groupe Bolloré en Afrique, sur la base d’une valeur d’entreprise nette des intérêts minoritaires de 5,7 milliards d’euros.

  • Le prix de cession des actions s’établit à 5,1 milliards d’euros auquel s’ajoutent 0,6 milliard d’euros de remboursement de comptes courants.

  • Le chiffre d’affaires de BAL en 2022 s’établit à 2,6 milliards d’euros, par rapport à 2,3 milliards d’euros en 2021.

  • En application de la norme IFRS 5 et pour assurer la comparabilité des résultats, l’ensemble des activités Transport et Logistique en Afrique pour les exercices 2021 et 2022 a été reclassé en activités cédées.



  • Editis / Lagardère



  • Dans le cadre de l’offre publique d’achat (OPA) amicale qui s’est déroulée en deux phases entre le 14 avril et le 9 juin 2022, Vivendi a acquis, au titre de l’offre principale, 17,3 millions d’actions Lagardère pour 433 millions d’euros. Par ailleurs, 31,1 millions d’actions ont été présentées à la branche subsidiaire de l’OPA (22,10 % du capital), consistant en des droits de cession exerçables au prix de 24,10 euros jusqu’au 15 décembre 2023, représentant un engagement financier hors bilan de 740 millions d’euros (6).

  • Au 31 décembre 2022, suite à l’exercice de 436 712 droits de cession, Vivendi détient 81,4 millions d’actions Lagardère, représentant 57,66 % du capital de Lagardère et 48,36 % des droits de votes théoriques (7). Dans l’attente de l’autorisation de la prise de contrôle de Lagardère par les autorités de concurrence (8), Vivendi ne dispose que de 22,81 % des droits de vote.

  • Vivendi poursuit ses échanges avec la Commission Européenne et des discussions avec les potentiels repreneurs d’Editis.

Editis a été reclassé dans les activités en cours de cession (IFRS5) au 31 décembre 2022.







Proposition de dividende : 3,60 euros par action





Il sera proposé à l’Assemblée générale de distribuer un dividende de 3,60 euros par action, identique à celui versé au titre de 2021.



Le détachement du dividende interviendra le 20 juin 2023 et le paiement, exclusivement en espèces, le 22 juin 2023.









****
***
*











































































Chiffres clés consolidés de Compagnie de l’Odet

 


(en millions d’euros)

2022 (*)

2021 (*)

Variation 2021-2022

Chiffre d'affaires

20 676

16 638

24%

EBITDA(1)

2 182

1 386

57%

Amortissements et provisions

(690)

(564)

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA (1))

1 492

822

81%

Amortissements issus des PPA (1)

(272)

(396)

 

Résultat opérationnel

1 220

426

186%

dont mises en équivalence opérationnelles (2)

375

130

 

Résultat financier

(1 078)

(49)

 

Part dans le résultat net des sociétés

 

 

 

mises en équivalence non-opérationnelles

(346)

(583)

 

Impôts

(192)

(278)

 

Résultat net des activités cédées ou en cours de cession

3 101

20 673

 

Résultat net

2 706

20 189

 

Résultat net part du Groupe

1 904

3 264

 

Minoritaires

802

16 925

 

 

 

 

 

 

31 décembre 2022

31 décembre 2021

Variation 2021-2022

Capitaux propres

32 941

31 336

1 605

dont part du Groupe

11 193

8 851

2 342

Endettement net / (trésorerie)

(709)

3 491

(4 200)

Gearing (3)

n.a.

11%

 

(*) Conformément à la norme IFRS 5 et pour assurer la comparabilité des résultats, les reclassements en activités cédées ou en cours de cession comprennent : (i) UMG jusqu'au 22/09/2021 (à compter du 23/09/2021, UMG est mis en équivalence opérationnelle), (ii) l’ensemble des activités Transport et Logistique du Groupe en Afrique sur les exercices 2021 et 2022 (ces activités ont été cédées le 21 décembre 2022), (iii) Editis sur les exercices 2021 et 2022 (au 31 décembre 2022, compte tenu du projet de cession d’Editis, cette activité est considérée en cours de cession).

(1)   Voir Glossaire.
(2)   Dont pour 2022, les contributions d’UMG (97 millions d’euros) et de Lagardère (98 millions d’euros) mises en équivalence opérationnelles chez Vivendi et la contribution d’UMG mis en équivalence opérationnelle chez Bolloré (170 millions d’euros) et chez Compagnie de l’Odet (3 millions d’euros), après la prise en compte des amortissements des PPA.

(3)   Gearing : ratio d’endettement net / fonds propres.
















Évolution du chiffre d’affaires par activité en 2022 (*)




(en millions d’euros)

2022

2021

Croissance

Croissance

 

 

 

 

publiée

organique

 

Bolloré Logistics

7 111

5 038

41%

36%

 

Bolloré Energy

3 599

2 509

43%

45%

 

Communication (Vivendi)

9 590

8 712

10%

5%

 

Industrie

369

370

(0%)

1%

 

Autres (Actifs Agricoles, Holdings)

6

9

(35%)

(35%)

 

Total

20 676

16 638

24%

20%

 


Évolution du chiffre d’affaires par trimestre (*)


(en millions d’euros)

1er trimestre

2ème trimestre

3ème trimestre

4ème trimestre

 

2022



2021
(1)

2021

2022



2021
(1)

2021

2022



2021
(1)

2021

2022



2021
(1)

2021

 

Bolloré Logistics

1 736

1 070

1 030

1 808

1 146

1 098

1 822

1 398

1 321

1 745

1 635

1 591

 

Bolloré Energy

848

559

565

772

592

600

951

602

610

1 030

724

734

 

Communication (Vivendi)

2 216

2 039

1 931

2 310

2 212

2 089

2 366

2 329

2 244

2 698

2 542

2 447

 

Industrie

112

77

80

94

93

94

73

93

95

91

102

102

 

Autres (Actifs Agricoles, Holdings)

1

2

2

2

3

3

2

3

3

1

4

4

 

Total

4 912

3 747

3 608

4 987

4 045

3 883

5 213

4 425

4 273

5 565

5 007

4 877

 

(*) Conformément à la norme IFRS 5 et pour assurer la comparabilité des résultats, les reclassements en activités cédées ou en cours de cession comprennent : (i) UMG jusqu'au 22/09/2021 (à compter du 23/09/2021, UMG est mis en équivalence opérationnelle), (ii) l’ensemble des activités Transport et Logistique du Groupe en Afrique sur les exercices 2021 et 2022 (ces activités ont été cédées le 21 décembre 2022), (iii) Editis sur les exercices 2021 et 2022 (au 31 décembre 2022, compte tenu du projet de cession d’Editis, cette activité est considérée en cours de cession). 
.

(1)   A périmètre et change constants.

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d’euros et arrondies à la décimale la plus proche.
Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Résultat opérationnel ajusté par activité (EBITA) (*)






(en millions d’euros)

2022 *

2021 *

Croissance publiée

Croissance organique

 

Transport et Logistique (1)

578

319

81%

84%

 

Bolloré Logistics

437

244

79%

71%

 

Bolloré Energy

141

75

89%

141%

 

Communication

1 090

699

56%

20%

 

Vivendi (2)

868

640

36%

25%

 

UMG (MEO Cie de l’Odet 18%)

218

58

277%

6%

 

Industrie (1)

(125)

(111)

(12%)

5%

 

Autres (Actifs Agricoles, Holdings)

(51)

(84)

39%

40%

 

EBITA Compagnie de l’Odet

1 492

822

81%

49%

 

(*)      Conformément à la norme IFRS 5 et pour assurer la comparabilité des résultats, les reclassements en activités cédées ou en cours de cession comprennent : (i) UMG jusqu'au 22/09/2021 (à compter du 23/09/2021, UMG est mis en équivalence opérationnelle), (ii) l’ensemble des activités Transport et Logistique du Groupe en Afrique sur les exercices 2021 et 2022 (ces activités ont été cédées le 21 décembre 2022), (iii) Editis sur les exercices 2021 et 2022 (au 31 décembre 2022, compte tenu du projet de cession d’Editis, cette activité est considérée en cours de cession). 
.

(1)   Avant frais de groupe et redevances de marque Bolloré.
(2)   Dont en 2022, les contributions d’UMG (124 M€) et de Lagardère (98 M€) mises en équivalence chez Vivendi.

La présentation détaillée des résultats de sa filiale Bolloré est disponible sur www.bollore.com.
Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins du dépôt du Document d’Enregistrement Universel (URD).

*****
***
*

Comparabilité des comptes

  • Conformément à la norme IFRS 5 et pour assurer la comparabilité des résultats, les reclassements en activités cédées ou en cours de cession comprennent :

    • UMG jusqu'au 22/09/2021 (à compter du 23/09/2021, UMG est mis en équivalence opérationnelle).

    • L’ensemble des activités Transport et Logistique du Groupe en Afrique sur les exercices 2021 et 2022 (ces activités ont été cédées le 21 décembre 2022).

    • Editis sur les exercices 2021 et 2022 (au 31 décembre 2022, compte tenu du projet de cession d’Editis).

  • Indicateurs de performance

    • Au 31 décembre 2022, le Groupe n'a pas modifié la définition des indicateurs de performance, et notamment l'EBITA, qui sont comparables à ceux du 31 décembre 2021. Toutefois, les données de l’EBITA et du résultat opérationnel sont désormais présentées avant frais de Groupe.

  • Évolution du périmètre de consolidation

    • Prisma Media est consolidé par Vivendi depuis le 1er juin 2021.

    • Lagardère est mis en équivalence depuis le 1er juillet 2021.

    • UMG est mis en équivalence depuis le 23 septembre 2021.

    • Au 31 décembre 2022, Vivendi a cessé de comptabiliser Telecom Italia comme une participation mise en équivalence, considérant ne plus exercer une influence notable sur Telecom Italia eu égard à la démission de ses deux représentants (Messieurs Arnaud de Puyfontaine et Franck Cadoret) du Conseil d’administration de Telecom Italia.

  • Evolution des principales devises

 Taux moyen

2022

2021

Variation

USD

1,05

1,18

11%

GPB

0,85

0,86

1%

PLN

4,68

4,56

(3%)

JPY

137,97

129,83

(6%)

CNY

7,08

7,63

7 %

ZAR

17,20

17,47

2 %

Glossaire

  • Croissance organique : à taux de change et périmètre constants.

  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA) : correspond au résultat opérationnel avant les amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises – PPA (purchase price allocation), les dépréciations des écarts d’acquisition et autres actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises.

  • EBITDA : résultat opérationnel avant amortissements et dépréciations.

  • Endettement financier net / Position nette de trésorerie : somme des emprunts au coût amorti, minorés de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, actifs financiers de gestion de trésorerie ainsi que des instruments financiers dérivés nets (actifs ou passifs) ayant pour sous-jacent un élément de l’endettement financier net, ainsi que des dépôts en numéraire adossés à des emprunts.

Les mesures à caractère non strictement comptable définies ci-dessus doivent être considérées comme une information complémentaire qui ne peut se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières à caractère strictement comptable et Compagnie de l’Odet considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du Groupe. De plus, il convient de souligner que d’autres sociétés peuvent définir et calculer ces indicateurs de manière différente. Il se peut donc que les indicateurs utilisés par Compagnie de l’Odet ne puissent être directement comparés à ceux d’autres sociétés.

Les pourcentages d’évolution indiqués dans ce document sont calculés par rapport à la même période de l’exercice précédent, sauf mention particulière. En raison des arrondis, dans cette présentation, la somme de certaines données peut ne pas correspondre exactement au total calculé et le pourcentage peut ne pas correspondre à la variation calculée.


(1) Voir glossaire

(2) Dont contributions des mises en équivalence opérationnelles chez Vivendi (UMG (124 millions d’euros) et Lagardère (98 millions d’euros)) :
+222 millions d’euros et contribution de la mise en équivalence opérationnelle d’UMG chez Compagnie de l’Odet : +222 millions d’euros.

(*)   Conformément à la norme IFRS 5 et pour assurer la comparabilité des résultats, les reclassements en activités cédées ou en cours de cession comprennent : (i) UMG jusqu'au 22/09/2021 (à compter du 23/09/2021, UMG est mis en équivalence opérationnelle), (ii) l’ensemble des activités Transport et Logistique du Groupe en Afrique sur les exercices 2021 et 2022 (ces activités ont été cédées le 21 décembre 2022), (iii) Editis sur les exercices 2021 et 2022 (au 31 décembre 2022, compte tenu du projet de cession d’Editis, cette activité est considérée en cours de cession).

(3) Avant frais de groupe et redevances de marque Bolloré, voir glossaire pour la définition de l’EBITA.

(4) Dont en 2022, les contributions d’UMG (124 millions d’euros) et de Lagardère (98 millions d’euros) mises en équivalence chez Vivendi.

(*) Conformément à la norme IFRS 5 et pour assurer la comparabilité des résultats, les reclassements en activités cédées ou en cours de cession comprennent : (i) UMG jusqu'au 22/09/2021 (à compter du 23/09/2021, UMG est mis en équivalence opérationnelle), (ii) l’ensemble des activités Transport et Logistique du Groupe en Afrique sur les exercices 2021 et 2022 (ces activités ont été cédées le 21 décembre 2022), (iii) Editis sur les exercices 2021 et 2022 (au 31 décembre 2022, compte tenu du projet de cession d’Editis, cette activité est considérée en cours de cession).

(5) Au 31 décembre 2022, 30 702 569 droits de cession sont exerçables au prix unitaire de 24,10€ jusqu’au 15 décembre 2023 inclus, représentant un engagement hors bilan de 740 M€ chez Vivendi et portant sur 21,75 % du capital de Lagardère.
(6) Au 31/12/2022 et portant sur 21,75 % du capital.

(7) Sur la base du nombre de droits de vote théoriques de Lagardère au 31/12/2022.

(8) Conformément à l’article 7(2) du Règlement (CE) 139/2004 relatif au contrôle des concentrations entre entreprises.

Pièce jointe