La bourse ferme dans 5 h 23 min
  • CAC 40

    6 677,79
    -19,17 (-0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 949,03
    -7,50 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0503
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 785,80
    +4,50 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    16 167,51
    -430,92 (-2,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,34
    -10,87 (-2,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,22
    -0,71 (-0,92 %)
     
  • DAX

    14 414,29
    -33,32 (-0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 546,14
    -21,40 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2178
    -0,0016 (-0,13 %)
     

La Chine va lancer le Xian H-20, son propre bombardier furtif

Creative Commons

Un bombardier furtif pour contrer l'hégémonie américaine dans ce domaine. L’armée de l’air chinoise a annoncé qu’elle avait bientôt fini le développement du mystérieux aéronef Xian H-20 et qu’il sera opérationnel dans un “avenir proche”. Cet appareil ressemble fortement au bombardier furtif B-2 Spirit et à son futur successeur le B-21 Raider, tous deux capables de larguer des bombes atomiques en territoire ennemi sans se faire détecter. Le H-20 aura aussi pour tâche de larguer le feu nucléaire sur un pays hostile et visera à compléter la triade nucléaire chinoise qui comporte aussi des silos et des sous-marins lanceurs d’engins.

"Le H-20 est prêt à être présenté, il s'agit juste de choisir le bon moment", a confié une source militaire au South China Morning Post. Les tentatives de la Chine pour fabriquer des bombardiers furtifs remontent au début des années 2000, après que des scientifiques chinois ont eu accès à un F-117 Nighthawk américain abattu pendant la guerre en Yougoslavie. Ce qui explique pourquoi le design du H-20 ressemble tant à ceux des appareils de l’US Air Force.

Tout comme son modèle américain, le Xian-H20 a une allure de triangle volant. L’avion chinois possède lui aussi des moteurs internes pour réduire sa signature thermique. Il est également recouvert d’une peinture spéciale pour absorber les ondes radars qui pourraient indiquer sa présence. L’appareil a une soute interne pour transporter les armes, deux ailes arrière réglables, un radar aéroporté à l'avant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Corée du Nord lance un nouveau missile balistique intercontinental au large du Japon
Les métiers qui paient le mieux les cadres, les prix des logements neufs en hausse… Le flash éco du jour
L’Île-de-France pas assez préparée au risque majeur de crue centennale, alerte la Cour des comptes
Nouvelle convention médicale : les négociations entre médecins et Sécu reprendront la semaine prochaine
France 2030 : il faut "accélérer" la mise en oeuvre du plan d'investissements, estime Elisabeth Borne