Publicité
La bourse ferme dans 8 h 25 min
  • CAC 40

    7 586,55
    +15,74 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 870,12
    -21,34 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0891
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 423,80
    -32,60 (-1,33 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 893,05
    -799,21 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 335,20
    +4,30 (+0,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,29
    -0,53 (-0,64 %)
     
  • DAX

    18 354,76
    -82,54 (-0,45 %)
     
  • FTSE 100

    8 204,89
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 456,59
    -321,82 (-1,81 %)
     
  • GBP/USD

    1,2937
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Chine : avertissement de l'UE, qui craint une relation “perdant-perdant” dans les années à venir

Pixabay

Des entreprises européennes "inquiètes" en Chine et s'interrogeant sur leur avenir dans ce pays : c'est l'avertissement lancé lundi à Pékin par le commissaire européen au Commerce Valdis Dombrovskis. En visite pour quatre jours à l'occasion du Dialogue économique et commercial entre la Chine et l'Union européenne (UE), M. Dombrovskis s'exprimait face aux étudiants de la prestigieuse université Tsinghua de Pékin. "Les entreprises européennes sont inquiètes de la direction que prend la Chine", a déclaré le commissaire, et "beaucoup d'entre elles s'interrogent sur leur place dans ce pays", en raison d'un "environnement commercial plus politisé". Et "cela s'est traduit par une moindre transparence, un accès inégal aux marchés publics, des discriminations sur les normes et exigences en matière de sécurité, ainsi que des exigences en matière de localisation et de transfert de données".

Le commissaire européen a cité les lois de sécurité nationale récemment approuvées en Chine. "La nouvelle loi sur les relations étrangères et la nouvelle version de la loi anti-espionnage inquiètent grandement notre communauté d'affaires", a-t-il souligné, car "leur ambiguïté laisse trop de marge d'interprétation". Le récent rapport annuel de la Chambre de commerce de l'Union européenne avait lui aussi dressé des conclusions inquiétantes: les entreprises européennes en Chine sont confrontées à un climat des affaires "de plus en plus ambigu" et le "flou" des réglementations les expose à davantage de "risques". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qui est Antoine Pellion, le "Monsieur Planification écologique" d'Emmanuel Macron ?
Planification écologique : Emmanuel Macron veut "une écologie accessible et juste"
Carburants : "Pas d'effet miracle"... Toutes les réactions sur la vente à prix coûtant souhaitée par Emmanuel Macron
Permis de chasse : démarches et coût
Loi de programmation des finances publiques : ce qui attend l’exécutif