Publicité
La bourse ferme dans 2 h 27 min
  • CAC 40

    7 609,68
    -12,34 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 921,18
    +23,74 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    -0,0035 (-0,33 %)
     
  • Gold future

    2 408,20
    +13,50 (+0,56 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 316,88
    -1 053,24 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 373,30
    -11,96 (-0,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,95
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 564,65
    +157,58 (+0,86 %)
     
  • FTSE 100

    8 182,99
    -15,79 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    39 594,39
    -4,61 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 469,36
    -166,52 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2907
    -0,0027 (-0,21 %)
     

ChatGPT : l'intelligence artificielle d'OpenAI fait chuter une entreprise d’EdTech en Bourse

Alexander Limbach/Adobe Stock

ChatGPT a fait sa première victime. Après avoir présenté le chatbot d'OpenAI comme un concurrent, le patron d'une entreprise d'EdTech a vu le cours de son action chuter en Bourse, rapporte Le Figaro. La société en question : Chegg, spécialisée dans la technologie éducative (tutorat, aide aux devoirs, la location de manuels...). Alors qu'il présentait les résultats trimestriels de son entreprise, Dan Rosensweig a fait le constat que depuis mars, l’intérêt des étudiants pour ChatGPT avait sensiblement augmenté. "Nous pensons désormais que cela a un impact sur notre rythme d’acquisition de nouveaux clients", a-t-il ainsi lancé pour justifier des résultats en berne.

Une sortie qui a fait dégringoler le cours de l'action à Wall Street. Depuis mercredi 3 mai, le titre a perdu 45 % (soit plus de 1 milliard de dollars). Chegg est la première entreprise à placer ChatGPT comme un concurrent potentiellement responsable de ses pertes. Et d'autres pourraient suivre, selon les analystes. "Contrairement aux précédentes tendances comme le métavers, les opportunités comme les pertes potentielles de revenus liées à l’IA pourraient se matérialiser très vite", affirme un analyste de chez CitiGroup, cité par Le Figaro.

C'est tout un secteur qui se retrouve dans l'inquiétude, d'autant que Chegg a entraîné dans sa chute le géant britannique de l’édition Pearson, qui a perdu 15 %. Le site Internet américain de formation en ligne Udemy a quant à lui perdu 5 % au Nasdaq et Duolingo, spécialisée en services (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cet avion hypersonique pourrait relier l'Europe à l'Australie en un temps record
Carrefour : une vidéo polémique montrant des kilos d'aliments à la poubelle pousse l'enseigne à réagir
Thales soupçonné de corruption en Inde, le parquet national financier ouvre une enquête
ChatGPT : l’intelligence artificielle peut-elle craquer nos mots de passe ?
Cdiscount : des ventes en chute libre, changement de stratégie en vue