La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1956
    +0,0038 (+0,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 889,66
    +2 142,88 (+4,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,81
    +60,82 (+4,70 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Chômage partiel : un sursis pour votre fiche de salaire

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture
Coronavirus
Coronavirus

Le maintien jusqu’à fin mai des conditions d’indemnisation du chômage partiel a été entériné lundi 30 mars par la publication d'un décret. Concrètement, le texte prolonge le niveau de l’indemnité à 84% du salaire net pour les salariés concernés (100% pour un salarié au Smic) et un reste à charge nul pour les employeurs des secteurs les plus touchés par la crise (tourisme, culture, sport et loisirs, hôtellerie-restauration, transports… et les activités en dépendant). Pour les entreprises des autres secteurs, le reste à charge est de 15%.

Le gouvernement a déjà repoussé à plusieurs reprises, à chaque fois pour un mois, un éventuel durcissement des règles, qui verrait le reste à charge pour les entreprises passer à 40%. Pour leur part, les salariés concernés par le chômage partiel ne serait plus indeminsé qu'à hauteur de 60% de leur rémunératon brute, soit 72% du salaire net.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Epargne : comment bien choisir ses ETF pour investir en bourse ?
- Classe fermée : comment bénéficier d'un arrêt de travail pour garder ses enfants
- Forfait mobile : 4 euros par mois pour 80 Go chez Cdiscount