La bourse ferme dans 6 h 20 min
  • CAC 40

    6 263,64
    -95,10 (-1,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 656,31
    -52,08 (-1,40 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0718
    +0,0022 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 854,90
    +7,10 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    27 230,62
    -1 262,56 (-4,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,99
    -21,89 (-3,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,88
    -0,41 (-0,37 %)
     
  • DAX

    14 016,19
    -159,21 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 463,83
    -49,61 (-0,66 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2491
    -0,0097 (-0,77 %)
     

En cas de victoire d'Emmanuel Macron, le "chèque alimentation" sera mis en place "dès après l'élection"

·1 min de lecture

Le "chèque alimentation" souhaitée par le candidat Emmanuel Macron, pour permettre aux plus modestes d'avoir accès à des produits alimentaires français de qualité, sera mis en œuvre "dès après l'élection", si le président sortant était réélu. L'annonce est venue de Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture et proche de M. Macron. Ce chèque dont le "principe est arbitré", mais dont le paramétrage et les détails techniques sont encore en discussion, sera mis en œuvre "dès après l'élection, courant de l'année 2022", a affirmé M. Denormandie, invité de l'émission Dimanche en politique sur France 3, à une semaine du second tour de l'élection présidentielle.

"L'idée, c'est de dire (que) vous avez aujourd'hui près de 8 millions de nos concitoyens qui ont du mal à avoir accès aux productions locales, aux productions de qualité, à nos productions françaises en réalité et donc il faut leur donner un coup de pouce pour les aider à acquérir cela", a déclaré Julien Denormandie, un des fondateurs de la République en marche. "Telle est la bonne réponse, la bonne réponse ne sera jamais de dire : 'C'est les agriculteurs qui vont payer le pouvoir d'achat des Français'", a-t-il indiqué, interrogé sur une possible remise en cause de la loi Egalim, qui vise à protéger le revenu des agriculteurs.

La création de ce chèque alimentaire durable, qui tarde à se mettre en place, avait été annoncée mi-décembre 2020 par Emmanuel Macron devant la Convention citoyenne pour le climat. Son instauration a été (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Etats-Unis annoncent l'organisation d'un sommet mondial sur le Covid-19
Les dons pour Valérie Pécresse abondent, mais le compte n'est pas encore bon
Dans le Jura, 4.000 habitants sont privés d'eau potable depuis janvier
La Chine confirme le rebond de sa croissance, mais l'économie fait face "à des défis importants"
Des travaux sur des lignes ferroviaires entre la Normandie et Paris, un trafic de médicaments à Roissy... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles