La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 306,36
    -178,32 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

CAC 40, Renault, Société générale, Engie, Atos, bitcoin… : au programme de Momentum cette semaine

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a signé vendredi une semaine sans relief, reprenant son souffle après la forte avancée des 26 et 27 mai. Le récent regain de confiance des investisseurs en actions est dû au ralentissement de l’inflation, à la réouverture de l’économie chinoise (suppression de restrictions anti-Covid-19), ainsi qu’à “la baisse des taux de la banque centrale chinoise et l’absence d’escalade dans le conflit ukrainien”, note Alain Guélennoc, président du directoire de Federal Finance Gestion.

Reste que si la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed) suggère qu’elle pourrait faire preuve de plus de retenue dans le durcissement de sa politique monétaire face au risque de sévère récession, “l’embellie reste fragile”, avertit l’expert, qui souligne que la nouvelle accélération de l’inflation en zone euro en mai accentue le mouvement de normalisation de la politique monétaire de la BCE. L’inflation grignote le pouvoir d’achat des ménages, qui “perdent le moral”, renchérit Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet Asset Management. Il met en garde contre le risque de déception sur les profits des sociétés cotées, sur fond de renchérissement des matières premières (hausse des coûts).

Croissance économique en cours de décélération, forte inflation persistante, relèvement des taux directeurs… Un cocktail peu porteur, qui incite toujours à une grande prudence. Federal Finance Gestion dit ainsi privilégier, dans ses choix d’allocation, “la qualité des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon lance une nouvelle fonctionnalité de vente sur invitation
Après Elon Musk, un internaute suit les trajets de l'avion de Bernard Arnault
Dordogne : un compteur Linky prend feu, les habitants privés d'électricité et de gaz
Inflation : les rayons et les enseignes qui proposent le plus de promotions
"As de cœur" : la FDJ lance un nouveau jeu à gratter avec un gros jackpot

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles