La bourse ferme dans 5 h 26 min
  • CAC 40

    5 871,86
    +76,90 (+1,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 405,12
    +45,29 (+1,35 %)
     
  • Dow Jones

    30 967,82
    -129,44 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0226
    -0,0044 (-0,43 %)
     
  • Gold future

    1 763,10
    -0,80 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    19 741,93
    +296,15 (+1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,94
    -2,09 (-0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    100,03
    +0,53 (+0,53 %)
     
  • DAX

    12 555,51
    +154,31 (+1,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 128,48
    +103,01 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 322,24
    +194,39 (+1,75 %)
     
  • S&P 500

    3 831,39
    +6,06 (+0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    26 107,65
    -315,82 (-1,20 %)
     
  • HANG SENG

    21 586,66
    -266,41 (-1,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,1936
    -0,0016 (-0,13 %)
     

CAC 40 : rebond attendu à la Bourse de Paris malgré l'inflation et les cours élevés du pétrole

Léger rebond attendu à la Bourse de Paris ce premier jour du mois de juin. Après avoir de nouveau perdu du terrain la veille, les investisseurs vont cependant encore devoir naviguer entre l'inflation, les statistiques économiques et les cours élevés du pétrole. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 reprenait 0,30% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Mardi 31 mai, la cote parisienne avait reperdu 1,43% après quatre séances consécutives de hausse.

Wall Street a fini pour sa part en légère baisse une séance volatile à l'image de tout le mois de mai. "Les indices européens devraient ouvrir en légère hausse ce matin dans le sillage des interrogations des investisseurs concernant l’effet de la hausse du prix du baril de pétrole sur la croissance et l’inflation", anticipe John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud. En Europe, l'indice des prix à la consommation a tiré à nouveau le signal d'alarme mardi en affichant une inflation à 8,1% sur un an en mai, un record, selon Eurostat.

La France devrait "sortir du pic d'inflation fin 2023", assure de son côté le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, dans Le Figaro. Le défi actuel des banques centrales mondiales est de calmer les prix sans étrangler la croissance ni faire flamber le chômage. Les investisseurs cherchent à cerner quel est le potentiel de reflux de l'inflation et le degré de la résilience de l'économie dans un contexte de resserrement monétaire. Ils craignent par ailleurs que l'accord (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ozalys, des cosmétiques qui respectent la santé des femmes enceintes
Elon Musk aurait affirmé que le télétravail "n'est plus acceptable" à Tesla
Le français Vallourec cède sa filiale en Bourgogne à un fonds d'investissement allemand
Finance durable : accusé de "greenwashing", un des patrons de Deutsche Bank démissionne
Laou aide à recruter en dehors des grandes villes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles