Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 047,13
    -623,91 (-1,57 %)
     
  • Nasdaq

    16 730,57
    -70,97 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0813
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 345,41
    -2 075,80 (-3,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 465,33
    -37,33 (-2,49 %)
     
  • S&P 500

    5 266,21
    -40,80 (-0,77 %)
     

CAC 40 : la Bourse de Paris dans le rouge, regain de craintes géopolitiques

JLPC / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0

La Bourse de Paris (CAC 40) devrait ouvrir en nette baisse vendredi, les craintes géopolitiques revenant sur le devant de la scène après des explosions rapportées en Iran, dues à une possible attaque d'Israël, ce qui faisait bondir les cours du pétrole. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 abandonnait 1,25% une quarantaine de minutes avant le début de la séance. Jeudi, l'indice a fini au-dessus de la barre des 8000 points, à 8023,26 (+0,52%), après avoir clôturé deux jours d'affilée en dessous de ce seuil.

«Les indices européens devraient ouvrir en nette baisse après que l'armée israélienne a frappé l'Iran dans ce qui semble être la première réponse militaire d'Israël à l'attaque de l'Iran contre Israël cinq jours plus tôt», selon l'analyste Stephen Innes, de SPI Asset Management. Plusieurs explosions ont été rapportées tôt vendredi dans le centre de l'Iran, de hauts responsables américains faisant état d'une attaque israélienne en représailles aux tirs de drones et de missiles sans précédent contre Israël le week-end dernier.

Téhéran a fait état de trois explosions près d'une base militaire à Qahjavarestan, localité située entre Ispahan et son aéroport, dans le centre du pays, selon l'agence officielle Fars. Israël avait prévenu qu'il riposterait après que l'Iran a tiré des centaines de missiles et de drones sur le territoire israélien le weekend dernier. Cette attaque inédite était intervenue à la suite d'un raid contre le consulat iranien à Damas, imputé à Israël. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing : quatre employés alertent sur la sécurité des avions du constructeur
«J’ai été blessé» : Michel Sarran se confie sur la perte de son étoile Michelin
Grippe aviaire H5N1 : une flambée de cas est-elle à craindre ?
EDF : plus de 7 000 réclamations recensées en 2023, un record en hausse de 37%
La folle ascension de Taylor Swift, qui sort un nouvel album avant une série de concerts à Paris