Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 568,16
    +183,51 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,29
    -22,82 (-1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

BPCE : Résultats du 1er trimestre 2024

BPCE
BPCE

Paris, le 2 mai 2024

Résultats du 1er trimestre 2024

Forte hausse du résultat net publié ; solidité financière au plus haut niveau ;
dynamique de toutes nos franchises clients ; opération stratégique de croissance externe

T1-24 : PNB de 5,8 Md€, quasiment stable vs. T1-23 et en hausse de 5% vs. T4-23 ; poursuite de la dynamique dans la Banque de Proximité et Assurance et effet positif du repricing des actifs dans les réseaux ; performance solide de la Banque de Grande Clientèle et de la Gestion d’actifs.

Résultat net publié de 875 M€, en hausse de 64% YoY et x2.3 QoQ (-22% hors contribution au FRU)

Niveau de solvabilité toujours très élevé avec un ratio CET1 de 15,6%2 intégrant une croissance organique de 14bps sur le trimestre

Banque de Proximité et Assurance : croissance du fonds de commerce dans les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne sur tous les marchés ; conquête dynamique avec 241.000 nouveaux clients3 malgré une activité crédit immobilier ralentie. PNB en baisse limitée de 4% vs. T1-23 grâce aux effets du repricing des prêts en lien avec les coûts du passif

  • Financement des territoires : progression de 2% des encours de crédit sur un an, atteignant 717 Md€ à fin mars 2024

  • Hausse des dépôts4 de 2% à fin mars 2024 YoY, soit +13 Md€, atteignant 675 Md€

  • Assurance : collecte brute soutenue de 4,6 Md€ en assurance-vie au T1-24. Hausse des primes de 39% vs. T1-23. Taux d’équipement5 en IARD et Prévoyance de 34,4% à fin mars 2024, +0,3% YoY

  • Solutions et Expertises Financières : +4% de PNB vs. T1-23 porté par notamment par les activités de Leasing et Factoring

  • Digital et Paiements : +5% du nombre de transaction par carte à fin mars 2024 YoY ; généralisation de Tap to Pay à l’ensemble de nos clients

PUBLICITÉ

Global Financial Services : revenus en hausse de 4% vs. T1-23 ; poursuite du développement dans la Banque de Grande Clientèle et solide rebond pour la Gestion d’actifs

  • Banque de Grande Clientèle : PNB de 1,1 Md€, en hausse de 3% vs. T1-23 ; bonne stabilité des revenus vs. T1-23 pour Global Markets dans un marché moins porteur ; hausse du PNB de 11% pour Global Finance et de 24% en Investment Banking au T1-24 YoY

  • Gestion d’actifs et de fortune : progression de 5% YtD des actifs sous gestion de Natixis IM, atteignant 1 225 Md€ à fin mars 2024 ; collecte nette de 6 Md€ au T1-24 notamment portée par les expertises fixed-Income ; forte hausse du PNB, +7% vs. T1-23 à change constant

Charges en baisse de 10% vs. T1-23, en hausse de 3,7% hors contribution au FRU

Coût du risque faible : 382 M€ au T1-24, soit 18pb, incluant des reprises de provisions et un provisionnement pour risque avéré en hausse, reflétant l’environnement économique dans certains secteurs et la place du Groupe BPCE sur ses marchés

Solidité financière : ratio de CET1 à 15,6%2 à fin mars 2024, intégrant l’intégralité du dividende estimé pour 2024  ; réserves de liquidité de 324 Md€

Projet6 d’acquisition des activités7 de Société Générale Equipment Finance (SGEF) dans le cadre de la stratégie de développement des Financements spécialisés du Groupe BPCE en Europe

  • SGEF, acteur international dans le Leasing d’équipement, est présent dans 25 pays avec un modèle de distribution s’appuyant sur un réseau de Vendors, en direct et avec des partenariats bancaires.

  • Avec ce projet d’acquisition, le Groupe BPCE deviendra le leader européen sur le marché du Leasing d’équipement

Natixis Corporate & Investment Banking annonce la prolongation de la participation de Natixis Partners dans Clipperton, boutique spécialisée dans le conseil en fusions & acquisitions dans le domaine de la tech

1 Voir les précisions méthodologiques dans les annexes 2 Estimation à fin mars 2024 3 +17 700 clients actifs depuis le début de l’année 4 Epargne de bilan et dépôts sur le périmètre Banque de Proximité et Assurance 5 Périmètre des clients particuliers des BP et CE 6 Ce projet est soumis aux procédures sociales applicables et à l’obtention de l’accord des autorités réglementaires et de la concurrence compétentes 7 Hors activités de SGEF en République tchèque et en Slovaquie

Nicolas Namias, président du directoire de BPCE, a déclaré : « Le premier trimestre de l'année est marqué par la bonne performance du Groupe BPCE avec une forte hausse du résultat net publié. Jouant pleinement leur rôle auprès de leurs clients et pour l’économie française, les Banques Populaires et les Caisses d'Epargne ont multiplié les initiatives pour accompagner les clients primo-accédants et les copropriétés dans le secteur immobilier ou pour la mise en place de mesures d’urgence exceptionnelles pour aider les agriculteurs. Les métiers mondiaux réalisent une excellente performance tant pour Natixis CIB que pour Natixis IM. Le résultat net témoigne également de la maitrise de nos charges, d’un coût du risque toujours faible, même s’il reflète l’environnement économique dans certains secteurs et la place de nos banques régionales sur leur marché, et est marqué par la fin de la dotation au fonds de résolution unique après 10 ans de contribution significative à cet instrument de stabilité du système bancaire.

Porté par la dynamique de ses métiers et la finalisation de son projet stratégique qui sera présenté le 26 juin prochain, le Groupe BPCE est en mouvement et a déjà annoncé une opération stratégique majeure pour sa croissance avec le projet d'acquisition de SGEF pour devenir le leader européen des solutions de leasing de biens d'équipement. Nous avons également annoncé la pérennisation d'une franchise internationale en M&A en renouvelant le partenariat entre Natixis CIB et Clipperton.

Au moment où la Flamme olympique traverse la Méditerranée sur le trois-mâts de la Fondation Belem Caisse d’Epargne entourée par 16 jeunes de tous les territoires, les 100 000 collaborateurs du Groupe BPCE se préparent à accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques en France. Partenaire premium, nous mobilisons toutes nos énergies et nos expertises pour pleinement contribuer à ce que les Jeux soient un moment mémorable de concorde nationale et de fierté.»

Les états financiers trimestriels du Groupe BPCE au 31 mars 2024, arrêtés par le directoire du 30 avril 2024, ont été vérifiés et contrôlés par le conseil de surveillance, présidé par Thierry Cahn, du 2 mai 2024.

Dans ce document, les données 2023 ont été retraitées en pro forma (voir en annexe, le passage des données publiées aux données pro forma).

Groupe BPCE

M€

 

T1-24

T1-23

% variation
vs. T1-23

 

Produit net bancaire

 

5 753

5 815

(1) %

 

Frais de gestion

 

(4 151)

(4 587)

(10) %

 

dont frais de gestion hors FRU

 

(4 151)

(4 002)

4 %

 

Résultat brut d’exploitation

 

1 602

1 228

31 %

 

Coût du risque

 

(382)

(326)

17 %

 

Résultat avant impôt

 

1 233

968

27 %

 

Impôts sur le résultat

 

(343)

(425)

(19) %

 

Participations ne donnant pas le contrôle

 

(15)

(9)

56 %

 

Résultat net (part du Groupe)

 

875

533

64 %

 

Éléments exceptionnels

 

(29)

(36)

(22) %

 

Résultat net sous-jacent (part du Groupe)

 

904

570

59 %

 

Coefficient d’exploitation sous-jacent  
(sous-jacent, hors FRU)

 

71,5%

67,9%

3,6pp

 

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat net (part du groupe)
2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
3 Le Coefficient d’exploitation sous-jacent du Groupe BPCE est calculé sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion hors éléments exceptionnels et retraités pour ces derniers de la contribution au FRU (Fonds de Résolution unique), affectée au pôle Hors métier. Les calculs sont détaillés dans l’annexe pages 18 à 21.

1.     Groupe BPCE


Sauf indication contraire, les données financières et commentaires afférents portent sur les résultats publiés du groupe et des métiers, les variations sont exprimées pour le T1-24 par rapport au T1-23.

Le produit net bancaire du Groupe BPCE, à 5 753 millions d’euros est quasiment stable, au T1-24 vs. T1-23.

Les revenus du pôle Banque de proximité et Assurance (BPA) atteignent 3 763 millions d’euros (- 4 %) au T1-24. Les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne affichent de fortes performances commerciales. La hausse continue du rendement des actifs compense en partie la hausse du coût du passif, en particulier de l’épargne règlementée et non règlementée ; le produit net bancaire des réseaux est en recul de 5 %. Le pôle Solutions et Expertises Financières voit ses revenus progresser de 4 % au T1-24, portés par les forts niveaux d’activité du crédit-bail et de l’affacturage. L’activité est très dynamique pour le pôle Digital & Paiements. Le pôle Assurance bénéficie de la très bonne dynamique en Assurance-vie.

Le pôle Global Financial Services enregistre des revenus en hausse de 4 % au T1-24, à 1 933 millions d’euros. Au T1-24, le PNB du pôle est tiré par la Gestion d’actifs et de fortune dont le PNB augmente de 6 % au T1-24, grâce à une base d’actifs sous gestion plus élevée. Les revenus de la Banque de Grande Clientèle sont portés par une forte performance commerciale de Global Markets, Global Finance et Investment Banking et M&A.

La marge nette d’intérêt atteint 1,9 milliard d’euros au T1-24, en baisse de 4 % sur un an. Les commissions, à 2,6 milliards d’euros au T1-24, augmentent de 4 % sur un an.

Les frais de gestion diminuent de 10 % sur un an pour atteindre 4 151 millions d’euros au T1-24, hors contribution au FRU, ils progressent de 4 %.

Le coefficient d’exploitation sous-jacent et hors contribution au FRU1 s’établit à 71,5 % au T1-24, en hausse de 3,6 pp.

Le résultat brut d’exploitation ressort en hausse de 31 % au T1-24, à 1 602 millions d’euros.

Le coût du risque du Groupe BPCE s’élève à 382 millions d’euros, en hausse de 17 % au T1-24, reflétant la dégradation économique dans certains secteurs et la position du Groupe BPCE dans l'économie.

Les encours sains sont réputés être classés en statut 1 (« Stage 1 ») ou en statut 2 (« Stage 2 ») et les encours dont le risque est avéré sont classés en statut 3 (« Stage 3 »).

1 Le Coefficient d’exploitation sous-jacent du Groupe BPCE est calculé sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion hors éléments exceptionnels et retraités pour ces derniers de la contribution au FRU (Fonds de Résolution unique), affectée au pôle Hors métier. Les calculs sont détaillés dans l’annexe pages 18 à 21.

Au T1-24, pour le Groupe BPCE, le montant du provisionnement des encours s’établit à 382 millions d’euros contre 326 millions au T1-23 et se décompose ainsi :

  • sur encours sains, 70 millions d’euros étaient provisionnés au T1-23 tandis que 145 millions d’euros sont repris au T1-24,

  • les dotations sur encours dont le risque est avéré passent de 257 millions d’euros au T1-23 à 527 millions d’euros au T1-24.

Au T1-24, le coût du risque ressort à 18 pb rapporté aux encours bruts de la clientèle pour le Groupe BPCE (16 pb au T1-23). Il inclut une reprise de provision sur encours sains de 7 pb (vs. une dotation de 3 pb au T1-23) et une dotation sur encours dont le risque est avéré de 25 pb vs. une dotation de 12 pb au T1-23.
Le coût du risque s’établit à 16 pb pour le pôle Banque de proximité et Assurance (17 pb au T1-23) dont une reprise sur encours sains de 7 pb (vs. une dotation de 2 pb au T1-23) et une dotation de 23 pb sur encours dont le risque est avéré (vs. une dotation de 15 pb au T1-23).
Le coût du risque de Banque de Grande Clientèle s’élève à 32 pb (-13 pb au T1-23) dont une reprise de 2 pb sur encours sains (vs. une reprise de 1 pb au T1-23) et une dotation de 34 pb sur encours dont le risque est avéré (vs. une reprise de 12 pb au T1-23).

Le taux d’encours douteux sur l’encours de crédit brut s’établit à 2,4 % au 31 mars 2024, stable par rapport à fin décembre 2023.

Le résultat net publié part du groupe au T1-24 atteint 875 millions d’euros, en hausse de 64 % (533 millions d’euros au T1-23), et en baisse de 22 % hors contribution au FRU par rapport au T1-23. Il est multiplié par 2,3 par rapport au T4-23.

Le résultat net part du groupe sous-jacent2 ressort à 904 millions d’euros au T1-24 en hausse de 59 % par rapport au T1-23 à 570 millions d’euros.

2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
2.   Le Groupe BPCE, pleinement engagé aux côtés de tous ses clients, entre dans une nouvelle phase de croissance


Le Groupe BPCE s’est fortement mobilisé dans le soutien à l’économie française pour accompagner les besoins de ses clients grâce notamment à :

  • Des mesures spécifiques pour faciliter le crédit immobilier et la rénovation énergétique avec :

    • le Prêt « Starden » Immobilier pour les jeunes et les agents de la fonction publique

    • les solutions pour accompagner et favoriser l’acquisition de la résidence principale des primo-accédants dans tous les territoires

    • 46 000 dossiers (BP et CE) pour un total de plus de 5 milliards d’euros au T1-24

    • les solutions de prêts travaux rénovation

  • Un soutien à l’économie dans les territoires avec le lancement d’un nouveau fonds ETI, doté de 535 M€ qui contribuera à financer le développement des entreprises de taille intermédiaire (ETI) françaises sur l’ensemble des territoires

  • Un accompagnement spécifique au secteur de la santé

    • Grâce à un partenariat avec la Banque européenne d’investissement (BEI), mise à disposition d’une enveloppe de 150 M€ de prêts à taux bonifiés pour accompagner les nouvelles installations et les projets de développement d’activité des professionnels de santé, sur tout le territoire

  • Un soutien exceptionnel au secteur de l’agriculture avec la mise en place de nouvelles initiatives pour les clients agriculteurs

  • Au déploiement de Tap to Pay auprès de tous nos clients : à ce jour ~ 23 400 contrats souscrits et ~ 6 170 clients actifs

  • Au déploiement d’entretiens ESG depuis début 2023 afin d’améliorer la connaissance extra-financière de nos clients entreprises pour mesurer leur impact positif et leur proposer des solutions d’accompagnement pour intensifier cet impact : à ce jour, près de 22 000 entretiens ESG ont été menés dans les réseaux.

Avec son modèle économique de banque universelle, le Groupe BPCE bénéficie de ses 3 moteurs de croissance :

  • la Banque de proximité, parmi les leaders en France, qui s’adapte au nouvel environnement de taux

  • la Banque de Grande Clientèle, qui développe une croissance durable grâce à son expertise mondiale

  • l’activité de Gestion d’actifs, qui connait un fort rebond dans toutes ses géographies.

3.   Développements stratégiques

  • Le Groupe BPCE s’est fixé comme objectif d’accélérer le développement en Europe de ses métiers de financements spécialisés, particulièrement le crédit-bail. Dans ce cadre, le groupe annonce la signature d’un protocole d’accord1 avec Société Générale en vue d’acquérir les activités de Société Générale Equipment Finance (SGEF)1.

Le Groupe BPCE est parmi les leaders dans le leasing en France grâce à BPCE LEASE et est classé 1er pour les PME.
SGEF est un des leaders internationaux du financement locatif d’équipements industriels, avec une gamme variée de solutions de financement d'équipements et de services associés.
SGEF est présente dans 25 pays (dans 16 pays directement) essentiellement en Europe et également aux États-Unis.
Le modèle économique de SGEF est bien équilibré entre la distribution via les partenariats avec des vendors (2/3) et par le biais d’origination directe et de partenariats avec les réseaux bancaires (1/3).
Avec l’acquisition de SEGF, le Groupe BPCE a l’opportunité de devenir le leader européen du financement d’équipements.

L’impact de ce projet sera limité sur le ratio CET1 et est déjà intégré dans le plan de refinancement 2024. Cette acquisition permettra d’ajouter des activités à taux variable à la base de la marge nette d’intérêt du Groupe BPCE.

  • Natixis CIB annonce le renouvellement de la participation de Natixis Partners dans Clipperton, une boutique spécialisée dans les fusions et acquisitions dans le domaine de la tech et du digital.

Natixis CIB continue de développer avec succès une franchise M&A qui allie des expertises sectorielles complémentaires au sein d’un modèle de 7 boutiques M&A, au service de clients français et internationaux.

1 Hors activités de SGEF en République tchèque et en Slovaquie
2 Ce projet est soumis aux procédures sociales applicables et à l’approbation des autorités compétentes en matière de réglementation et de concurrence

4.   Fonds propres, capacité d’absorption des pertes, liquidité et refinancement



4.1        Ratio de CET11

Le ratio de CET11 du Groupe BPCE à fin mars 2024 atteint un niveau estimé de 15,6 %1, stable sur le trimestre. Cette évolution s’explique par les impacts :

  • de la mise en réserve des résultats : + 19 pb ;

  • de la variation des risques pondérés : - 5 pb ;

  • de l’émission nette de parts sociales : + 3 pb ;

  • de la distribution prévisionnelle liée aux parts sociales en 2024 : - 19 pb ;

  • des variations autres : + 2 pb ;

Le Groupe BPCE a généré une création organique de capital sur le trimestre de 14 pb.

Le Groupe BPCE dispose d’un coussin estimé de 16,6 milliards d’euros au-dessus du seuil d’activation du montant maximal distribuable concernant les fonds propres (MDA) à fin mars 2024, en tenant compte des exigences prudentielles fixées par la BCE applicables au 31 mars 2024.

4.2        Ratio de TLAC1

La capacité totale d’absorption des pertes (TLAC, pour Total Loss-Absorbing Capacity) estimée à fin mars 2024 s’élève à 119,6 milliards d’euros1. Le ratio de TLAC en pourcentage des risques pondérés est estimé à 26,1 %3 à fin mars 2024 (sans prise en compte de dette de rang senior préféré pour calculer ce ratio), très supérieur aux exigences normées par le « Financial Stability Board » qui sont au 31 mars 2024 de 22,39 %3.

4.3        Ratio de MREL1

Exprimé en pourcentage des risques pondérés au 31 mars 2024, le ratio de MREL subordonné2 (sans prise en compte de dette de rang senior préféré pour calculer ce ratio) et le ratio de MREL total du Groupe BPCE s’établissent respectivement à 26,1 %1 et à 34,7 %1, très au-dessus des exigences minimales, fixées par le SRB au 31 mars 2024, de respectivement 22,39 %3 et 27,28 %3.

4.4        Ratio de levier1

Au 31 mars 2024, le ratio de levier estimé s’établit à 5,1 %1, soit un niveau nettement supérieur à l’exigence de ratio de levier.

4.5        Réserves de liquidité à un niveau élevé

Le LCR (Liquidity Coverage Ratio) pour le Groupe BPCE se situe bien au-dessus des exigences règlementaires de 100 %, à 152 % en moyenne des LCR de fin de mois du 1e trimestre 2024.
Le montant des réserves de liquidité atteint 324 milliards d’euros à fin mars 2024, soit un taux de couverture de 186 % des dettes financières à court terme (y compris les tombées à court terme des dettes financières à moyen-long terme).

4.6        Programme de refinancement MLT : 60,5 % du programme 2024 réalisé au 24 avril 2024

Pour 2024, la taille du programme de refinancement MLT hors placements privés structurés et ABS est fixée à 28,3 milliards d’euros et la répartition par classe de dette se présente ainsi :

  • 8,5 milliards d’euros de contribution au TLAC : 2 milliards d’euros de Tier 2 et 6,5 milliards d’euros de senior non préféré ;

  • 5,5 milliards d’euros de senior préféré ;

  • 14,3 milliards d’euros de covered bonds.

L’objectif s’agissant des ABS est de 4 milliards d’euros.

Au 24 avril 2024, le Groupe BPCE a levé 17,1 milliards d’euros hors placements privés structurés et ABS (60,5 % du programme de 28,3 milliards d’euros) :

  • 6,0 milliards d’euros de contribution au TLAC : 1,6 milliards d’euros de Tier 2 (79,8 % des besoins) et 4,4 milliards d’euros de senior non préféré (68,5 % des besoins) ;

  • 3,4 milliards d’euros de senior préféré (61,5 % des besoins) ;

  • 7,7 milliards d’euros de covered bonds (53,8 % des besoins).

Les levées d’ABS s’élevaient à 2,7 milliards d’euros au 24 avril 2024, soit 67,5 % de l’objectif.

Solvabilité, Capacité totale d’absorption des pertes – voir note méthodologique
1 Estimation au 31 mars 2024 2 Le Groupe BPCE a choisi de renoncer à la possibilité prévue par l'article 72 Ter (3) de la Capital Requirements Regulation (CRR) d'utiliser de la dette de rang senior préféré pour satisfaire les exigences de TLAC et de MREL subordonné 3 Exigences au 31 mars 2024

5.   Résultats des métiers


Sauf indication contraire, les données financières et commentaires afférents portent sur les résultats publiés des métiers, les variations sont exprimées pour le T1-24 par rapport au T1-23.

5.1        Banque de Proximité et Assurance 

M€(1)

 

T1-24

% variation

Produit net bancaire

 

3 763

(4) %

Frais de gestion

 

(2 457)

2 %

Résultat brut d’exploitation

 

1 217

(13) %

Coût du risque

 

(296)

(4) %

Résultat avant impôt

 

934

(16) %

Éléments exceptionnels

 

(25)

(19) %

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

959

(17) %

Coefficient d’exploitation
sous-jacent

 

67,0%

3,8 pp

Les encours de crédits affichent une croissance de 2 % sur un an, atteignant 717 milliards d’euros à fin mars 2024, dont 1 % de hausse pour les crédits à l’habitat à 400 milliards d’euros, 3 % de hausse pour les crédits d’équipement à 194 milliards d’euros et 6 % de hausse pour les crédits à la consommation à 40 milliards d’euros.

A fin mars 2024, les encours d’épargne de bilan s’établissent à 675 milliards d’euros, soit une augmentation de 13 milliards d’euros sur un an, avec une hausse des comptes à terme de 39 % et une augmentation des comptes sur livrets, réglementés et non réglementés, de 1 %.

Le produit net bancaire du pôle Banque de proximité et Assurance diminue de 4 % pour atteindre 3 763 millions d’euros au T1-24, bénéficiant des effets positifs du repricing des actifs. Cette variation intègre des baisses de 5% pour le réseau Banque Populaire et le réseau Caisse d’Épargne au T1-24.

Les métiers Solutions et Expertises financières ont continué à bénéficier d’une très bonne dynamique commerciale : les revenus progressent de 4 % au T1-24. Dans l’Assurance, les revenus augmentent de 5 % au T1-24, ils sont tirés par une forte dynamique commerciale sur l’Assurance-vie. Le pôle Digital et Payments enregistre une hausse de ses revenus de 5 % au T1-24.

Les frais de gestion sont très bien maîtrisés, en hausse limitée de 2 % au T1-24, à 2 457 millions d’euros.

Le coefficient d’exploitation sous-jacent3 est en hausse de 3,8 pp au T1-24, à 67,0 %.

Le résultat brut d’exploitation du pôle affiche une baisse de 13 % au T1-24 à 1 217 millions d’euros.

Le coût du risque est en baisse de 4 % au T1-24, à 296 millions d’euros.

Pour le pôle, le résultat avant impôt s’élève à 934 millions d’euros au T1-24, en baisse de 16 %.

Le résultat avant impôt sous-jacent2 s’élève à 959 millions d’euros au T1-24, en baisse de 17 %.

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
3 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacent

5.1.1         Réseau Banque Populaire 
Le réseau Banque Populaire regroupe 14 banques coopératives (12 Banques Populaires régionales ainsi que la CASDEN Banque Populaire et le Crédit Coopératif) et leurs filiales, le Crédit Maritime Mutuel et les sociétés de caution mutuelle.

M€(1)

 

T1-24

% variation

Produit net bancaire

 

1 489

(5) %

Frais de gestion

 

(1 043)

3 %

Résultat brut d’exploitation

 

445

(19) %

Coût du risque

 

(125)

(5) %

Résultat avant impôt

 

329

(24) %

Éléments exceptionnels

 

(12)

(7) %

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

341

(24) %

Coefficient d’exploitation
sous-jacent

 

69,3%

5,2pp

Les encours de crédits restent stables sur un an, pour s’établir à 300 milliards d’euros à fin mars 2024.
Les encours d’épargne de bilan augmentent de 7 milliards d’euros sur un an à fin mars 2024, avec une croissance des comptes à terme (+ 46 % sur un an) et une stabilité des comptes sur livrets, réglementés et non réglementés.

Le produit net bancaire s’établit à 1 489 millions d’euros, en baisse de 5 % au T1-24 intégrant :

  • une baisse de 11 % de la marge nette d’intérêt4,5 sur un an, à 730 millions d’euros.

  • Et une baisse de 2% des commissions5 sur un an, à 717 millions d’euros.

Les frais de gestion, bien maitrisés, sont en augmentation de 2 %, au T1-24 à 1 043 millions d’euros.

Il en résulte une hausse du coefficient d’exploitation sous-jacent3 de 5,2 pp sur un an, qui s’établit à 69,3 % au T1-24.

Le résultat brut d’exploitation baisse de 19 % sur un an, à 445 millions d’euros au T1-24.

Le coût du risque s’établit à 125 millions d’euros au T1-24 (- 5 % vs. T1-23).

Le résultat avant impôt ressort à 329 millions d’euros au T1-24 (- 24 % vs. T1-23).

Le résultat avant impôt sous-jacent2 s’élève à 341 millions d’euros au T1-24 (- 24 % vs. T1-23).

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
3 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents
4 Hors variation de la provision Epargne Logement
5 Les intérêts sur l’épargne réglementée ont été retraités de la marge nette d’intérêts et intégrés aux commissions

5.1.2        Réseau Caisse d’Epargne
Le réseau Caisse d’Epargne regroupe les 15 Caisses d’Epargne coopératives ainsi que leurs filiales.

M€(1)

 

T1-24

% variation

Produit net bancaire

 

1 454

(5) %

Frais de gestion

 

(1 085)

2 %

Résultat brut d’exploitation

 

368

(22) %

Coût du risque

 

(100)

(27) %

Résultat avant impôt

 

270

(19) %

Éléments exceptionnels

 

(12)

10 %

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

282

(18) %

Coefficient d’exploitation
sous-jacent

 

73,8%

5,2pp

Les encours de crédits augmentent de 3 % sur un an, pour s’établir à 372 milliards d’euros à fin mars 2024.
Les encours d’épargne de bilan augmentent de 8 milliards d’euros sur un an, avec une croissance des comptes à terme (+ 29 % sur un an) et des comptes sur livrets, réglementés et non réglementés (+ 1 % sur un an).

Au T1-24, le produit net bancaire s’établit à 1 454 millions d’euros, en baisse de 5 % sur un an.

  • une baisse de 20 % de la marge nette d’intérêt4,5 sur un an, à 568 millions d’euros.

  • Et une hausse de 3 % des commissions5 sur un an, à 816 millions d’euros.

Les frais de gestion, bien maitrisés, sont en hausse de 2 % sur un an au T1-24, à 1 085 millions d’euros.

Le coefficient d’exploitation sous jacent3 augmente de 5,2 pp sur un an, pour s’établir à 73,8 % au T1-24.

Le résultat brut d’exploitation baisse de 22 %, sur un an à 368 millions d’euros au T1-24.

Le coût du risque s’établit à 100 millions d’euros au T1-24, en baisse de 27 % sur un an.

Le résultat avant impôt ressort à 270 millions d’euros au T1-24 (- 19 % vs. T1-23).

Le résultat avant impôt sous-jacent2 s’élève à 282 millions d’euros au T1-24 (- 18 % vs. T1-23).

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
3 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents
4 Hors variation de la provision Epargne Logement
5 Les intérêts sur l’épargne réglementée ont été retraités de la marge nette d’intérêts et intégrés aux commissions

5.1.3        Solutions et Expertises financières

M€(1)

 

T1-24

%
Change

Produit net bancaire

 

327

4 %

Frais de gestion

 

(162)

3 %

Résultat brut d’exploitation

 

166

5 %

Coût du risque

 

(24)

x 4

Résultat avant impôt

 

141

(7) %

Éléments exceptionnels

 

0

ns

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

141

(7) %

Coefficient d’exploitation
sous-jacent

 

49,4%

(0,2) pp

Dans le Crédit à la consommation, les encours moyens de prêts personnels et crédits revolving progressent de 8 % sur un an.
Dans le Crédit-bail, la poursuite de la bonne dynamique 2023, notamment avec les réseaux, se traduit par une forte progression des encours de 11 % sur un an, tirée par le crédit-bail mobilier (+18 %).
Dans l’Affacturage, la demande de financement est toujours soutenue avec les réseaux, avec une stabilité des encours financés moyens sur un an.

L’impact fort du marché immobilier résidentiel très ralenti sur le métier Cautions et garanties, conduit les primes brutes émises à baisser de 38 % sur un an.

Le produit net bancaire du pôle Solutions et Expertises financières est en hausse de 4 %, sur un an, à 327 millions d’euros au T1-24.

Les frais de gestion sont maitrisés à 162 millions d’euros, en hausse de 3 %, sur un an, au T1-24, en ligne avec l’évolution des revenus, ce qui conduit à un effet ciseaux positif.

Le coefficient d’exploitation sous-jacent3 baisse de 0,2 pp, sur un an, au T1-24 à 49,4 %.

Le résultat brut d’exploitation augmente de 5 %, sur un an, au T1-24 à 166 millions d’euros.

Le coût du risque s’établit à 24 millions d’euros au T1-24.

Le résultat avant impôt ressort à 141 millions d’euros au T1-24, en baisse de 7 % sur un an.

Le résultat avant impôt sous-jacent2 s’élève à 141 millions d’euros au T1-24, en baisse de 7 % sur un an.

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
3 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents

5.1.4        Assurance1
Les résultats présentés ci-dessous concernent le pôle Assurance directement détenu par BPCE depuis le 1er mars 2022.

M€(1)

 

T1-24

% variation

Produit net bancaire

 

188

5 %

Frais de gestion(4)

 

(42)

(3) %

Résultat brut d’exploitation

 

146

7 %

Résultat avant impôt

 

149

7 %

Éléments exceptionnels

 

0

ns

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

149

6 %

Coefficient d’exploitation sous-jacent

 

22,3%

(0,7)pp

Au T1-24, les primes6 augmentent de 39 %, sur un an, à 5,5 milliards d’euros, avec une croissance de 43 % pour l’Assurance- vie et Prévoyance et une augmentation de 7 % pour l’Assurance Dommages.

Les actifs sous gestion6 en Assurance-vie atteignent 96,6 milliards d’euros à fin mars 2024. Depuis fin décembre 2023, ils progressent de 5 %. La collecte brute6 s’élève à 4,6 milliards d’euros au T1-24. Les unités de compte représentent 35 % des encours6 à fin mars 2024, en progression de 6 pp vs. fin décembre 2023 et 57 % de la collecte brute6 du T1-24 en augmentation de 15 pp vs. fin décembre 2023.

En Assurance Dommages et Prévoyance, le taux d’équipement des deux réseaux atteint 34,4 %7 à fin mars 2024, en progression de 0,3 pp depuis fin décembre 2023.

Le produit net bancaire augmente de 5 % sur un an au T1-24 et s’établit à 188 millions d’euros.

Les frais de gestion baissent de 3 % sur un an au T1-24, à 42 millions d’euros.

Le résultat brut d’exploitation, avec un effet ciseaux positif, s’établit à 146 millions d’euros au T1-24 en hausse de 7 %.

Le résultat avant impôt s’élève à 149 millions d’euros au T1-24 en hausse de 7 % sur un an.

Le résultat avant impôt sous-jacent4 s’établit à 149 millions d’euros au T1-24 en hausse de 6 % sur un an.

1 BPCE Assurances
2 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
3 Les frais de gestion correspondent aux charges non attribuables du point de vue IFRS 17, c'est-à-dire à tous les coûts qui ne sont pas directement attribuables aux contrats d'assurance
4 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
5 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents
6 Hors traité de réassurance avec CNP Assurance
7 Périmètre clients individuels des réseaux BP et CE combines

5.1.5         Digital & Paiements

M€(1)

 

T1-24

% variation

Produit net bancaire

 

215

5 %

dont Paiements

 

120

4 %

dont Oney

 

94

6 %

Frais de gestion

 

(160)

(1) %

dont Paiements

 

(95)

1 %

dont Oney

 

(65)

(4) %

Résultat brut d’exploitation

 

55

24 %

Coût du risque

 

(31)

(2) %

Résultat avant impôt

 

24

x 3

Éléments exceptionnels

 

(1)

ns

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

25

x 2

Coefficient d’exploitation sous-jacent

 

74,2 %

(2,3) pp

Paiements

Le produit net bancaire est en croissance de 5 % et les frais de gestion sont très maitrisés.

Dans les activités de Payment Solutions, le nombre de transactions par carte a augmenté de 5 % vs. T1-23. La croissance des paiements mobiles et en instantanés se poursuit (+ 57 % par rapport au T1-23). Le déploiement des TPE android (x 2,6) s’accélère et la solution « Tap to pay » sur iPhone bénéficie d’une bonne dynamique au T1-24.

Payplug a enregistré une forte croissance du volume d'activité principalement portée par les PME (+ 27 % vs. T1-13).

Oney Bank

PNB en hausse de 6 % par rapport au T1-23 grâce à l'amélioration des taux de marge et à l'effet du repricing des actifs.

Les frais de gestion sont bien maitrisés, en baisse de 4 % par rapport au T1-23. Ce qui conduit à une amélioration significative du coefficient d'exploitation sous-jacent de 5,1 pp vs T1-23.

L’activité reste solide, Oney conserve son leadership en BNPL2 en France.

Digital et IA

A fin mars 2024, 11,5 millions de clients sont actifs sur les applications mobiles (+ 8 % par rapport à fin mars 2023).

Pour les entreprises, ce sont 4 millions d’opportunités commerciales générées par les IA pour les services bancaires de la banque de proximité au T1-24, x4 vs T1-23.
Avec L’IA pour l’efficacité, les pièces justificatives qui ont été vérifiées automatiquement ont été multipliées par 1,6 vs. T1-23
Et pour les employés, 10 000 sont utilisateurs actifs sur la solution IA générative interne avec plus de 700 000 messages générés ce trimestre.

Le produit net bancaire du pôle Digital & Paiements augmente de 5 % au T1-24, pour s’établir, à 215 millions d’euros.

Les frais de gestion du pôle, bien contrôlés, s’élèvent à 160 millions d’euros au T1-24, en baisse de 1 % sur un an.

Il en résulte une amélioration de 2,3 pp du coefficient d’exploitation sous jacent3 à 74,2% au T1-24.

Le résultat brut d’exploitation enregistre une hausse de 24 %, sur un an au T1-24, à 55 millions d’euros, grâce à un effet ciseaux positif.

Le coût du risque baisse de 2 % sur un an au T1-24 à 31 millions d’euros.

Le résultat avant impôt est multiplié par 3 sur un an et atteint 24 millions d’euros au T1-24.

Le résultat avant impôt sous-jacent4 est multiplié par 2 sur un an, et s’établit à 25 millions d’euros au T1-24.

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Buy Now Pay Later
3 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents
4 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels

5.2. Global Financial Services
Le pôle regroupe les activités de Gestion d’actifs et de fortune ainsi que les activités de la Banque de Grande Clientèle de Natixis.

M€(1)

 

T1-24

% variation

% variation à change constant

Produit net bancaire

 

1 933

4 %

5 %

dont AWM

 

830

6 %

7 %

dont CIB

 

1 102

3 %

3 %

Frais de gestion

 

(1 368)

5 %

5 %

dont AWM

 

(662)

3 %

3 %

dont CIB

 

(706)

7 %

7 %

Résultat brut d’exploitation

 

564

3 %

4 %

Coût du risque

 

(58)

ns

 

Résultat avant impôt

 

510

(18) %

 

Éléments exceptionnels

 

0

ns

 

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

510

(19) %

 

Coefficient d’exploitation sous-jacent

 

70,8%

0,9pp

 

Les revenus de GFS augmentent de 4 % sur un an, au T1-24, à 1 933 millions d’euros (+ 5 % à change constant).
Les revenus de la Banque de Grande Clientèle ont progressé de 3 % au T1-24 pour atteindre 1 102 millions d’euros, grâce à une bonne diversification ainsi qu’à la forte performance des métiers de Global Finance (+ 11 % sur un an) et des activités d’Investment Banking et M&A (+ 14 % sur un an).
Les revenus de la Gestion d’actifs et de fortune sont en hausse de 7 % sur un an, à change constant, au T1-24, et ressortent à 830 millions d’euros, grâce à une base d’actifs sous gestion plus élevée sur un an.

Les frais de gestion augmentent de 5 % sur un an au T1-24, à 1 368 millions d’euros (+ 5 % à change constant).
Au T1-24, les frais de gestion de la Banque de Grande Clientèle ont augmenté de 7 %, incluant certaines contributions fiscales en hausse. Au T1-24, les frais de gestion de la Gestion d’actifs et de fortune augmente de 3%, en ligne avec la hausse des revenus.

Le coefficient d’exploitation sous-jacent sous jacent2 augmente de 0,9 pp sur un an et ressort à 70,8 % au T1-24.

Le résultat brut d’exploitation augmente de 3 % sur un an au T1-24 à 564 millions d’euros (+ 4 % à change constant).

Le coût du risque s’élève à 58 millions d’euros au T1-24.

Le résultat avant impôt baisse de 18 % sur un an, à 510 millions d’euros au T1-24.

Le résultat avant impôt sous-jacent3 est à 510 millions d’euros au T1-24, en baisse de 19 % sur un an.

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents
3Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels

5.2.1        Banque de Grande Clientèle
Le pôle Banque de Grande Clientèle (BGC) regroupe les activités de Global Markets, Global Finance, Investment Banking et M&A de Natixis.

M€(1)

 

T1-24

% variation

Produit net bancaire

 

1 102

3%

Frais de gestion

 

(706)

7%

Résultat brut d’exploitation

 

396

(4) %

Coût du risque

 

(54)

ns

Résultat avant impôt

 

346

(21) %

Éléments exceptionnels

 

0

ns

Résultat avant impôt
sous-jacent

 

346

(21) %

Coefficient d’exploitation sous-jacent

 

64,0%

2,4pp

Les revenus de Global Markets sont stables sur un an à 537 millions d’euros. Les revenus de l’activité Equity s’établissent à 145 millions d’euros au T1-24 avec une activité clientèle résiliente. Les revenus de FIC-T sont stables au global, à 379 millions d’euros au T1-24, avec une bonne performance de l’activité FI qui voit ses revenus augmenter de 6 %, grâce notamment aux activités de Credit et de Taux.

Les revenus de Global Finance augmentent de 11 % sur un an et atteignent 406 millions d’euros, grâce au dynamisme soutenu des activités Real Assets et Global Trade.

Les activités d’Investment Banking affichent des revenus de 77 millions d’euros en hausse de 24 % sur un an au T1-24, portés par la croissance des activités Acquisition & Strategic, Debt Capital Market et Strategic Equity Capital Markets.

Les métiers de M&A continuent de performer avec des revenus à 54 millions d’euros, en hausse de 3 % au T1-24.

Le produit net bancaire du pôle Banque de Grande Clientèle est en hausse de 3 % sur un an au T1-24, à 1 102 millions d’euros.

Les frais de gestion, qui incluent certaines contributions fiscales en hausse, sont en hausse de 7 % sur un an au T1-24, à 706 millions d’euros.

Le coefficient d’exploitation sous-jacent sous jacent3 augmente de 2,4 pp sur un an pour atteindre 64,0 % au T1-24.

Le résultat brut d’exploitation baisse de 4 % sur un an au T1-24 pour atteindre 396 millions d’euros.

Le coût du risque s’établit à 54 millions d’euros au T1-24, impacté par des provisions sur certains dossiers spécifiques, il reflète la détérioration de certains secteurs.

Le résultat avant impôt est en baisse de 21 % sur un an, à 346 millions d’euros au T1-24.

Le résultat avant impôt sous-jacent2 est en baisse de 21 % sur un an et s’établit à 346 millions d’euros au T1-24.

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
3 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents

5.2.2        Gestion d’actifs et de fortune
Le pôle regroupe les activités de Gestion d’actifs et de Gestion de fortune de Natixis.

M€(1)

 

T1-24

% variation

Produit net bancaire

 

830

6 %

Frais de gestion

 

(662)

3 %

Résultat brut d’exploitation

 

168

23 %

Résultat avant impôt

 

163

(11) %

Éléments exceptionnels

 

0

ns

Résultat avant impôt
sous-acent

 

163

(15) %

Coefficient d’exploitation sous-jacent

 

79,8%

(1,5)pp

En Gestion d’actifs, les actifs sous gestion4 s’élèvent à 1 225 milliards d’euros à fin mars 2024, en hausse de 5 % depuis le début de l’année avec un impact marché et un effet change positifs.

La collecte nette en Gestion d’actifs4 au T1-24 atteint 6 milliards d’euros principalement grâce aux produits Fixed-income avec 8 milliards d’euros de collecte nette.

A fin mars 2024, la Gestion d’actifs enregistre de solides performances des ses fonds. A fin mars 2024, 83 % des fonds notés sont classés dans les 1er et 2ème quartiles à horizon 5 ans, contre 74 % à fin mars 2023 (source : Morningstar).

En Gestion d’actifs4, le taux de commission total (hors commissions de surperformance) au T1-24 s’élève à 25,0 pb (-0,1 pb sur un an), dont 36,6 pb hors gestion d’actifs assuranciels (- 1,5 pb sur un an).

Le produit net bancaire du pôle Gestion d’actifs et de fortune augmente de 6 % sur un an au T1-24, pour s’établir à 830 millions d’euros.

Les frais de gestion et s’établissent à 662 millions d’euros, en hausse de 3 % sur un an au T1-24, en lien avec la croissance des revenus.
Le coefficient d’exploitation sous-jacent3 s’améliore de 1,5 pp sur un an au T1-24, pour s’établir à 79,8 %.

Le résultat brut d’exploitation s’élève à 168 millions d’euros au T1-24, en hausse de 23 % sur un an.

Le résultat avant impôt ressort à 163 millions d’euros au T1-24 (- 11 % vs. T1-23).

Le résultat avant impôt sous-jacent2 est en baisse de 15 % sur un an, à 163 millions d’euros au T1-24.

1 Chiffres publiés jusqu’au résultat avant impôt
2 Sous-jacent signifie hors éléments exceptionnels
3 Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents
4 Gestion d’actifs : l’Europe inclut Dynamic Solutions et Vega IM ; l’Amérique du Nord inclut WCM IM ; hors Gestion de fortune

ANNEXES

Précisions méthodologiques

Présentation des résultats trimestriels pro forma

Les séries trimestrielles 2023 sont présentées pro forma d’évolutions de normes et d’organisation :
La réaffectation sectorielle des résultats des activités de capital investissement des entités BP Développement & CE Développement du hors métiers vers les pôles BPA et GFS ;
Les nouvelles normes de pilotage Natixis (dont l’allocation normative des fonds propres aux métiers) au sein du pôle GFS.
Les principales évolutions impactent les pôles BPA, GFS et le Hors métiers.
Les données 2023 ont ainsi été recalculées en afin d’avoir une base comparable.
Les séries trimestrielles du Groupe BPCE demeurent inchangées.
Les tableaux de passage des données 2023 publié aux données 2023 proforma sont en annexes.

Eléments exceptionnels
Les éléments exceptionnels et le passage du compte de résultat publié au compte de résultat sous-jacent du Groupe BPCE sont détaillés dans les annexes.

Produit net bancaire
La marge nette d’intérêts clientèle hors épargne logement est calculée sur la base des intérêts sur opérations avec la clientèle en excluant les intérêts nets sur l’épargne centralisée (Livret A, Livret Développement Durable, Livret Epargne Logement) ainsi que la variation de la provision épargne logement. Les intérêts nets sur épargne centralisée sont assimilés à des commissions.

Frais de gestion
Les frais de gestion correspondent à l’agrégation des « charges générales d’exploitation » (telles que présentées dans le document d’enregistrement universel 2022, en annexe des comptes consolidés du Groupe BPCE) et des « dotations nettes aux amortissements et aux dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles ».

Coefficient d’exploitation
Le coefficient d’exploitation du Groupe BPCE est calculé sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion hors éléments exceptionnels et retraités pour ces derniers de la contribution au FRU (Fonds de Résolution unique), affecté au pôle Hors métier. Les calculs sont détaillés dans l’annexe.
Les coefficients d’exploitation des métiers sont calculés sur la base du produit net bancaire et des frais de gestion sous-jacents.

Coût du risque
Le coût du risque est exprimé́ en points de base et mesure le niveau de risque par pôle métier, en pourcentage du volume des encours de crédit ; il est calculé́ en rapportant la dotation nette au titre du risque de crédit de la période aux encours bruts de crédits à la clientèle en début de période.

Encours de crédit et d’épargne
Les retraitements effectués pour le passage des encours comptables aux encours de gestion de crédit et d’épargne sont les suivants :

  • Encours de crédit : les encours de gestion excluent de leur périmètre les titres assimilés à des prêts et créances sur clientèle et autres titres assimilés à de l’activité́ financière ;

  • Encours d’épargne : les encours de gestion excluent de leur périmètre les dettes représentées par un titre (bons de caisse ou bons d’épargne).

Solvabilité
Les fonds propres Common Equity Tier 1 sont déterminés conformément aux règles CRR / CRD IV, après déduction.
Les fonds propres additionnels de catégorie 1 tiennent compte des émissions subordonnées devenues non éligibles plafonnées au taux de phase-out en vigueur.
Le calcul du ratio de levier s’effectue selon les règles CRR II / CRD V. L’encours centralisé d’épargne règlementée est exclu des expositions levier, les expositions sur les Banques centrales sont également exclues pour une période limitée (selon la décision de la BCE 2021 / 27 du 18 juin 2021).

Capacité totale d’absorption des pertes
Le montant des passifs éligibles au numérateur du ratio de TLAC (capacité d’absorption des pertes) est déterminé par l’article 92a de CRR. Veuillez noter qu'un quantum de titres privilégiés de premier rang n'a pas été inclus dans notre calcul du TLAC.
Ainsi, ce montant se compose des 4 éléments suivants :

  • Fonds propres Common Equity Tier 1 conformément aux règles CRR / CRD IV applicables.

  • Fonds propres additionnels de catégorie 1 conformément aux règles CRR / CRD IV applicables.

  • Fonds propres de catégorie 2 conformément aux règles CRR / CRD IV applicables.

  • Passifs subordonnés non reconnus dans le fonds propres cités précédemment et dont la maturité résiduelle est supérieure à 1 an, à savoir :

    • La part des instruments de fonds propres additionnels de catégorie 1 non reconnus en fonds propres (c.-à-d., pris dans le phase-out).

    • La part de la décote prudentielle des instruments de fonds propres de catégorie 2 d’une maturité résiduelle supérieure à 1 an.

    • Le montant nominal des titres senior non préférés d’une maturité́ supérieure à 1 an.

Liquidité
Les réserves de liquidité totales comprennent :

  • Les actifs éligibles banques centrales incluent : les titres éligibles BCE non éligibles LCR pris pour leur valorisation BCE après haircut BCE, les titres retenus (titrisations et covered bonds) disponibles et éligibles à la BCE pris pour leur valorisation BCE après haircut BCE et les créances privées disponibles et éligibles au refinancement en banques centrales (BCE et Fed), nets des refinancements banques centrales.

  • Les actifs éligibles LCR constituant la réserve LCR du groupe pris pour leur valorisation LCR.

  • Les liquidités placées auprès des banques centrales (BCE et Fed), nettes des dépôts des Money Market Funds US et auxquelles est ajoutée la monnaie fiduciaire.

Le refinancement court terme correspond aux refinancements de maturité initiale inférieure ou égale à 1 an et les tombées court terme du moyen-long terme correspondent aux tombées intervenant jusqu’à 1 an des refinancements de maturité initiale supérieure à 1 an.
Les dépôts de la clientèle présentent les ajustements suivants :

  • Ajout des émissions placées par les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne auprès de la clientèle et de certaines opérations effectuées avec des contreparties assimilables à des dépôts clients.

  • Retrait des dépôts à court terme de certaines clientèles financières collectés par Natixis dans le cadre de ses activités d’intermédiation.

Indicateurs digitaux
Le nombre de clients actifs sur les applis mobiles ou sites web correspond au nombre de clients ayant effectué au moins une visite sur un des canaux digitaux (applis mobiles ou site web) sur les 12 derniers mois.
Le nombre d’opportunités commerciales générées totalise les moments de vie et évènements clients détectés via la data pour être traités à des fins commerciales: pour les particuliers :naissance, préparation retraite, départ à la retraite , entrée vie active, … pour les professionnels et entreprises: développement à l’international, équipement, ...
Le nombre de justificatifs contrôlés automatiquement correspond au nombre de documents transmis par les clients sur leur espace digital ou en agence et contrôlés automatiquement : éligibilité pour les LEP et pièces connaissance client (KYC) pour les crédits consommation, immobiliers (digital) et les entrées en relation (digitale et agence).

Passage aux données pro forma 2023

Banque de proximité
& Assurance

T1-23

T2-23

M€

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Chiffres publiés

3 891

(2 496)

1 107

(269)

840

3 655

(2 459)

952

(224)

729

Réaffectation sectorielle

12

(1)

11

0

11

(15)

(1)

(15)

(0)

(15)

Chiffres pro forma

3 903

(2 497)

1 118

(269)

851

3 640

(2 460)

936

(224)

713

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Global Financial Services

T1-23

T2-23

M€

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Chiffres publiés

1 822

(1 303)

590

(146)

432

1 798

(1 282)

429

(115)

300

Réaffectation sectorielle

0

0

0

0

0

(0)

(0)

(0)

(0)

(0)

Nouvelles normes

32

(2)

30

(4)

26

31

(5)

26

(3)

22

Chiffres pro forma

1 854

(1 305)

621

(151)

458

1 829

(1 287)

455

(118)

322

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hors métiers

T1-23

T2-23

M€

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Chiffres publiés

102

(788)

(729)

(10)

(739)

13

(58)

(44)

(14)

(56)

Réaffectation sectorielle

(12)

1

(11)

0

(11)

15

1

16

0

16

Nouvelles normes

(32)

2

(30)

4

(26)

(31)

5

(26)

3

(22)

Chiffres pro forma

57

(785)

(771)

(5)

(776)

(3)

(52)

(54)

(10)

(63)


Banque de proximité
& Assurance

T3-23

T4-23

M€

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Chiffres publiés

3 721

(2 358)

1 072

(268)

799

3 557

(2 497)

395

(122)

294

Réaffectation sectorielle

(13)

(1)

(14)

0

(14)

19

(1)

18

(0)

18

Chiffres pro forma

3 709

(2 359)

1 058

(268)

785

3 576

(2 499)

413

(122)

312

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Global Financial Services

T3-23

T4-23

M€

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Chiffres publiés

1 736

(1 279)

444

(114)

319

1 874

(1 389)

391

(118)

255

Réaffectation sectorielle

(0)

(0)

(0)

0

(0)

0

(1)

(0)

(0)

(0)

Nouvelles normes

31

(4)

27

(4)

23

33

(4)

29

(3)

26

Chiffres pro forma

1 767

(1 283)

470

(118)

341

1 908

(1 394)

420

(121)

280

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hors métiers

T3-23

T4-23

M€

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Produit net
bancaire

Frais de
gestion

Résultat
avant impôts

Impôt sur le résultat

Résultat net
- part du groupe

Chiffres publiés

(3)

(175)

(176)

(23)

(200)

31

(243)

(249)

81

(168)

Réaffectation sectorielle

13

1

14

0

14

(20)

2

(18)

0

(18)

Nouvelles normes

(31)

4

(27)

4

(23)

(33)

4

(10)

3

(26)

Chiffres pro forma

(21)

(170)

(189)

(19)

(210)

(22)

(237)

(296)

84

(211)

Résultats T1-24 & T4-23 : passage des données publiées aux indicateurs alternatifs de performance

M€

 

Produit net bancaire

Frais de gestion

Coût du
risque

Gains ou
pertes sur autres actifs

Résultat
avant impôt

Résultat net
- part du groupe

Résultats T1-24 publié

 

5 753

(4 151)

(382)

0

1 233

875

Coûts de transformation et de restructuration

Métiers / Hors métiers

1

(38)

 

 

(37)

(28)

Cessions

Métiers

 

 

 

(1)

(1)

(1)

Résultats T1-24 hors éléments exceptionnels

 

5 752

(4 113)

382

1

1 272

904


M€

 

Produit net bancaire

Frais de gestion

Coût du risque

Gains ou pertes sur autres actifs

Résultat
avant impôt

Résultat net
- part du groupe

Résultats T1-23 pro forma

 

5 815

(4 587)

(326)

49

968

533

Coûts de transformation et de restructuration

Métiers / Hors métiers

4

(56)

2

 

(49)

(36)

Cessions

Hors métiers

 

0

 

(1)

(1)

0

Résultats T1-23 pro forma hors éléments exceptionnels

 

5 810

(4 531)

(329)

49

1 018

570

Groupe BPCE : coefficient d’exploitation sous-jacent hors FRU

M€

Produit net bancaire

Frais de gestion

Coefficient d’exploitation
sous-jacent hors FRU

T1-24 - Chiffres publiés

5 753

(4 151)

 

Impact des éléments exceptionnels

1

(38)

 

T1-24 - Chiffres sous-jacents hors FRU

5 752

(4 113)

71,5%


M€

Produit net bancaire

Frais de gestion

Coefficient d’exploitation
sous-jacent hors FRU

T1-23 - Chiffres pro forma

5 815

(4 587)

 

Impact des éléments exceptionnels

4

(56)

 

Contribution au FRU

 

(585)

 

T1-23 - Chiffres pro forma sous-jacents hors FRU

5 810

(3 946)

67,9%

Groupe BPCE : compte de résultat trimestriel par pôles métiers

 

BANQUE DE PROXIMITÉ
& ASSURANCE

GLOBAL FINANCIAL SERVICES

HORS MÉTIERS

GROUPE
BPCE

M€

T1-24

T1-23

T1-24

T1-23

T1-24

T1-23

T1-24

T1-23

%

Produit net bancaire

3 763

3 903

1 933

1 854

57

57

5 753

5 815

(1) %

Frais de gestion

(2 547)

(2 497)

(1 368)

(1 305)

(236)

(785)

(4 151)

(4 587)

(10) %

Résultat brut d'exploitation

1 217

1 406

564

549

(179)

(728)

1 602

1 228

31 %

Coût du risque

(296)

(308)

(58)

27

(28)

(46)

(382)

(326)

17 %

Résultat avant impôt

934

1 118

510

621

(210)

(771)

1 233

968

27 %

Impôts sur le résultat

(223)

(269)

(133)

(151)

12

(5)

(343)

(425)

(19) %

Participations ne donnant pas le contrôle

(2)

2

(13)

(12)

0

0

(15)

(10)

43 %

Résultat net – part du groupe

709

851

364

458

(198)

(776)

875

533

64 %

Groupe BPCE : série trimestrielle

GROUPE BPCE

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

5 815

5 467

5 455

5 462

5 753

Frais de gestion

(4 587)

(3 799)

(3 812)

(4 129)

(4 151)

Résultat brut d'exploitation

1 228

1 667

1 642

1 332

1 602

Coût du risque

(326)

(342)

(319)

(744)

(382)

Résultat avant impôt

968

1 337

1 339

537

1 233

Résultat net - part du groupe

533

973

917

381

875

Bilan consolidé

ACTIF
M€

31/03/2024

31/12/2023

Caisse, Banques Centrales

135 637

152 669

Actifs financiers à la juste valeur par résultat

221 280

214 782

Instruments dérivés de couverture – JV positive

8 830

8 855

Actifs financiers à la juste valeur par capitaux propres

52 494

48 073

Titres de dette au coût amorti

26 111

26 373

Prêts et créances sur les établissements de crédit

112 487

108 631

Prêts et créances sur la clientèle

838 812

839 457

Ecarts de réévaluation des portefeuilles couverts en taux

(3 189)

(2 626)

Placements financiers des activités d'assurance

107 472

103 615

Contrats d’assurance émis - Actif

1 151

1 124

Contrats de réassurance cédés - Actif

9 442

9 564

Actifs d'impôts courants

932

829

Actifs d'impôts différés

4 516

4 575

Comptes de régularisation et actifs divers

15 392

14 528

Participations dans les entreprises mises en équivalence

1 624

1 616

Immeubles de placement

721

717

Immobilisations corporelles

6 043

6 023

Immobilisations incorporelles

1 138

1 110

Ecarts d'acquisition

4 258

4 224

TOTAL ACTIF

1 545 151

1 544 139


PASSIF
M€

31/03/2024

31/12/2023

Banques Centrales

4

2

Passifs financiers à la juste valeur par résultat

207 175

204 064

Instruments dérivés de couverture

14 532

14 973

Dettes représentées par un titre

299 225

292 598

Dettes envers les établissements de crédit

66 830

79 634

Dettes envers la clientèle

707 196

711 658

Ecart de réévaluation des portefeuilles couverts en taux

126

159

Contrats d'assurance émis - Passif

110 001

106 137

Contrats de réassurance cédés - Passif

167

149

Passifs d'impôts courants

2 100

2 026

Passifs d'impôts différés

1 742

1 660

Comptes de régularisation et passifs divers

24 824

22 492

Provisions

4 708

4 825

Dettes subordonnées

20 314

18 801

Capitaux propres

86 207

84 961

Capitaux propres part du Groupe

85 658

84 407

Participations ne donnant pas le contrôle

549

553

TOTAL PASSIF

1 545 151

1 544 139

Tableau de variation des capitaux propres

M€

Capitaux propres
part du groupe

31/12/2023

84 407

Distributions

0

Variation capital (parts sociales)

303

Effet des acquisitions et cessions sur les participations ne donnant pas le contrôle (intérêts minoritaires)

8

Résultat

875

Variations gains et pertes comptabilisés en capitaux propres

3

Autres

60

31/03/2024

85 658

Banque de proximité & Assurance : compte de résultat trimestriel

 

RÉSEAU BANQUE POPULAIRE

RÉSEAU CAISSE
D'EPARGNE

SOLUTIONS
& EXPERTISE FINANCIÈRES

ASSURANCE

DIGITAL & PAIEMENTS

AUTRE RÉSEAU

BANQUE DE PROXIMITÉ
& ASSURANCE

M€

T1-24

T1-23

%

T1-24

T1-23

%

T1-24

T1-23

%

T1-24

T1-23

%

T1-24

T1-23

%

T1-24

T1-23

%

T1-24

T1-23

%

 

Produit net bancaire

1 489

1 569

(5) %

1 454

1 537

(5) %

327

315

4 %

188

180

5 %

215

205

5 %

91

97

(6) %

3 763

3 903

(4) %

 

Frais de gestion

(1 043)

(1 018)

2 %

(1 085)

(1 066)

2 %

(162)

(157)

3 %

(42)

(43)

(3) %

(160)

(161)

(1) %

(55)

(51)

8 %

(2 547)

(2 497)

2 %

 

Résultat brut d'exploitation

445

551

(19) %

368

470

(22) %

166

158

5 %

146

137

7 %

55

44

25 %

37

46

(21) %

1 217

1 406

(13) %

 

Coût du risque

(125)

(132)

(5) %

(100)

(136)

(27) %

(24)

(6)

X4

0

0

0

(31)

(32)

(2) %

(16)

(2)

0

(296)

(308)

(4) %

 

Résultat avant impôt

329

434

(24) %

270

334

(19) %

141

151

(7) %

149

139

7 %

24

8

X3

20

52

(61) %

934

1 118

(16) %

 

Impôts sur le résultat

(74)

(98)

(25) %

(62)

(80)

(23) %

(38)

(40)

(5) %

(36)

(30)

22 %

(9)

(8)

17 %

(5)

(13)

(63) %

(223)

(269)

(17) %

 

Participations ne donnant pas le contrôle

(3)

(4)

(14) %

(1)

(1)

12 %

0

0

(9) %

0

0

Ns

2

7

(65) %

0

0

0

(2)

2

Ns

 

Résultat net
- part du groupe

252

332

(24) %

208

253

(18) %

104

112

(7) %

113

109

3 %

17

7

X2,4

16

39

(60) %

709

851

(17) %

 

Banque de proximité & Assurance : série trimestrielle

BANQUE DE PROXIMITÉ & ASSURANCE

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

3 903

3 640

3 709

3 576

3 763

Frais de gestion

(2 497)

(2 460)

(2 359)

(2 499)

(2 547)

Résultat brut d'exploitation

1 406

1 180

1 350

1 077

1 217

Coût du risque

(308)

(252)

(302)

(643)

(296)

Résultat avant impôt

1 118

936

1 058

413

934

Résultat net - part du groupe

851

713

785

312

709

Banque de proximité & Assurance : séries trimestrielles réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne

RÉSEAU BANQUE POPULAIRE

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

1 569

1 442

1 469

1 382

1 489

Frais de gestion

(1 018)

(1 015)

(961)

(975)

(1 043)

Résultat brut d'exploitation

551

427

508

407

445

Coût du risque

(132)

(110)

(127)

(282)

(125)

Résultat avant impôt

434

328

398

149

329

Résultat net - part du groupe

332

240

284

98

252

 

 

 

 

 

 

RÉSEAU CAISSE D’EPARGNE

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

1 537

1 465

1 432

1 423

1 454

Frais de gestion

(1 066)

(1 041)

(993)

(1 081)

(1 085)

Résultat brut d'exploitation

470

424

440

343

368

Coût du risque

(136)

(84)

(115)

(218)

(100)

Résultat avant impôt

334

340

325

126

270

Résultat net - part du groupe

253

256

253

103

208

Banque de proximité & Assurance : série trimestrielle, SEF

SOLUTIONS & EXPERTISES FINANCIERES

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

315

306

318

335

327

Frais de gestion

(157)

(151)

(154)

(167)

(162)

Résultat brut d'exploitation

158

155

164

168

166

Coût du risque

(6)

(19)

(18)

(54)

(24)

Résultat avant impôt

151

136

146

112

141

Résultat net - part du groupe

112

102

107

85

104

Banque de proximité & Assurance : série trimestrielle, Assurance

SOLUTIONS & EXPERTISES FINANCIERES

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

315

306

318

335

327

Frais de gestion

(157)

(151)

(154)

(167)

(162)

Résultat brut d'exploitation

158

155

164

168

166

Coût du risque

(6)

(19)

(18)

(54)

(24)

Résultat avant impôt

151

136

146

112

141

Résultat net - part du groupe

112

102

107

85

104

Banque de proximité & Assurance : série trimestrielle, Digital & Paiements

DIGITAL & PAIEMENTS

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

205

203

209

199

215

Frais de gestion

(161)

(163)

(157)

(171)

(160)

Résultat brut d'exploitation

44

40

52

27

55



Coût du risque

(32)

(41)

(29)

(69)

(31)

Résultat avant impôt

8

(6)

19

(89)

24

Résultat net - part du groupe

7

(3)

13

(61)

17

Banque de proximité & Assurance : série trimestrielle, Autre réseau

AUTRE RÉSEAU

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

97

97

99

91

91

Frais de gestion

(51)

(52)

(52)

(63)

(55)

Résultat brut d'exploitation

46

45

47

28

37

Coût du risque

(2)

2

(14)

(19)

(16)

Résultat avant impôt

52

47

33

9

20

Résultat net - part du groupe

39

36

25

7

16

Global Financial Services : compte de résultat trimestriel par pôles métiers

 

GESTION D'ACTIFS ET DE FORTUNE

BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE

GLOBAL FINANCIAL
SERVICES

M€

T1-24

T1-23

T1-24

T1-23

T1-24

T1-23

%

Produit net bancaire

830

781

1 102

1 074

1 933

1 854

4 %

Frais de gestion

(662)

(644)

(706)

(661)

(1 368)

(1 305)

5 %

Résultat brut d'exploitation

168

137

396

412

564

549

3 %

Coût du risque

(5)

6

(54)

21

(58)

27

ns

Quote-part résultat des entreprises MEE

0

0

4

3

4

3

13 %

Résultat avant impôt

163

184

346

437

510

621

(18) %

Résultat net - part du groupe

109

137

255

321

364

458

(21) %

Global Financial Services : compte de résultat 2023 par pôles métiers

GLOBAL FINANCIAL SERVICES

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

1 854

1 829

1 767

1 908

1 933

Frais de gestion

(1 305)

(1 287)

(1 283)

(1 394)

(1 368)

Résultat brut d'exploitation

549

542

483

514

564

Coût du risque

27

(91)

(17)

(73)

(58)

Résultat avant impôt

621

455

470

420

510

Résultat net - part du groupe

458

322

341

280

364

Gestion d'actifs et de fortune : série trimestrielle

GESTION D'ACTIFS ET DE FORTUNE

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

781

773

764

874

830

Frais de gestion

(644)

(636)

(633)

(691)

(662)

Résultat brut d'exploitation

137

137

131

183

168

Coût du risque

6

(1)

11

(12)

(5)

Résultat avant impôt

184

136

143

165

163

Résultat net - part du groupe

137

89

94

105

109

Banque de Grande Clientèle : série trimestrielle

BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

1 074

1 056

1 002

1 034

1 102

Frais de gestion

(661)

(651)

(650)

(703)

(706)

Résultat brut d'exploitation

412

405

352

331

396

Coût du risque

21

(90)

(28)

(62)

(54)

Résultat avant impôt

437

318

328

255

346

Résultat net - part du groupe

321

233

247

176

255

Hors métiers : série trimestrielle

HORS MÉTIERS

M€

T1-23

T2-23

T3-23

T4-23

T1-24

Produit net bancaire

57

(3)

(21)

(22)

57

Frais de gestion

(785)

(52)

(170)

(237)

(236)

Résultat brut d'exploitation

(728)

(55)

(191)

(259)

(179)

Coût du risque

(46)

1

0

(28)

(28)

Quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence

2

0

1

(9)

3

Gains ou pertes sur autres actifs

0

0

0

0

(6)

Résultat avant impôt

(771)

(54)

(189)

(296)

(210)

Résultat net - part du groupe

(776)

(63)

(210)

(211)

(198)

AVERTISSEMENT

Ce document peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie du Groupe BPCE. Par nature, ces projections reposent sur des hypothèses, des considérations relatives à des projets, des objectifs et des attentes en lien avec des événements, des opérations, des produits et des services futurs et sur des suppositions en termes de performances et de synergies futures.
Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces prévisions qui sont soumises à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses relatives au groupe, ses filiales et ses investissements, au développement des activités du groupe, aux tendances du secteur, aux futurs investissements et acquisitions, à l'évolution de la conjoncture économique, ou à celle relative aux principaux marchés locaux du groupe, à la concurrence et à la réglementation. La réalisation de ces événements est incertaine, leur issue pourrait se révéler différente de celle envisagée aujourd’hui, ce qui est susceptible d’affecter significativement les résultats attendus. Les résultats qui sont projetés ou impliqués dans les prévisions pourraient différer significativement des résultats actuels. Le Groupe BPCE ne s’engage en aucun cas à publier des modifications ou des actualisations de ces prévisions.
Les informations contenues dans ce document, dans la mesure où elles sont relatives à d’autres parties que le Groupe BPCE, ou sont issues de sources externes, n’ont pas fait l’objet de vérifications indépendantes et aucune déclaration ni aucun engagement ne sont donnés à leur égard, et aucune certitude ne doit être accordée sur l’exactitude, la sincérité́, la précision et l'exhaustivité des informations ou opinions contenues dans ce document. Ni le Groupe BPCE ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité́ engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l’utilisation de ce document ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels elle pourrait faire référence.

Les éléments financiers présentés au titre de la période close le 31 mars 2024 ont été́ établis en conformité́ avec le référentiel IFRS, tel qu’adopté dans l’Union Européenne.

La préparation des informations financières exige dans certains domaines la formulation d’hypothèses et d’estimations qui comportent des incertitudes quant à leur réalisation dans le futur.
Ces estimations, utilisant les informations disponibles à la date de clôture, font appel à l’exercice du jugement des préparateurs de ces informations financières. Les résultats futurs définitifs peuvent être différents de ces estimations.
Le passage de la norme IFRS 4 à la norme IFRS 17 peut créer des différences du fait de rythmes de reconnaissance des résultats différents.
En ce qui concerne les informations financières du Groupe BPCE au titre de la période close le 31 mars 2024, et compte tenu du contexte mentionné ci-dessus, il convient d'attirer l'attention sur le fait que, l'estimation de l'augmentation du risque de crédit et le calcul des pertes de crédit attendues (provisions IFRS 9) reposent largement sur des hypothèses dépendant du contexte macroéconomique.
Les éléments financiers figurant dans ce document ne sont pas audités. Les résultats trimestriels du Groupe BPCE au 31 mars 2024, arrêtés par le directoire du 30 avril 2024, ont été vérifiés et contrôlés par le conseil de surveillance du 2 mai 2024

À propos du Groupe BPCE
Le Groupe BPCE est le deuxième acteur bancaire en France. Avec 100 000 collaborateurs, il est au service de 36 millions de clients dans le monde, particuliers, professionnels, entreprises, investisseurs et collectivités locales. Il est présent dans la banque de proximité et l’assurance en France avec ses deux grands réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne ainsi que la Banque Palatine et Oney. Il déploie également au niveau mondial les métiers de gestion d’actifs et de fortune, avec Natixis Investment Managers, et de banque de grande clientèle avec Natixis Corporate & Investment Banking. La solidité financière du Groupe est reconnue par quatre agences de notation financière avec les notes LT de rang senior préféré suivantes : Moody’s (A1, perspective stable), Standard & Poor’s (A, perspective stable), Fitch (A+, perspective stable) et R&I (A+, perspective stable).

Contact presse Groupe BPCE
Christophe Gilbert : 01 40 39 66 00
mail : christophe.gilbert@bpce.fr

Relations investisseurs et analystes Groupe BPCE
François Courtois : 01 58 40 46 69
mail : bpce-ir@bpce.fr

      groupebpce.com

 

Pièce jointe