La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 620,91
    +485,92 (+1,67 %)
     
  • Nasdaq

    10 993,88
    +164,37 (+1,52 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9738
    +0,0140 (+1,46 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 066,86
    +433,47 (+2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,66
    +16,88 (+3,94 %)
     
  • S&P 500

    3 707,53
    +60,24 (+1,65 %)
     

Bourse : Valneva chute après la suspension de son vaccin contre le Covid-19

Pixabay

Valneva dans le rouge. Le laboratoire franco-autrichien chutait de plus de 10% en Bourse ce lundi matin après avoir détaillé les conséquences financières de la suspension de la production de son vaccin anti-Covid, une décision annoncée cette été. "Compte tenu de la réduction du volume de commandes de la Commission européenne, Valneva a suspendu la production du vaccin", a confirmé le groupe dans un communiqué publié vendredi soir. Valneva, qui avait déjà fait part en juillet de cette décision, en a cette fois détaillé les conséquences financières. Le groupe a mis fin à son partenariat avec l'allemand IDT Biologika, le sous-traitant qui produisait la substance active du vaccin, et doit l'indemniser à hauteur d'une quarantaine de millions d'euros.

A 10h56, le titre de Valneva perdait 10,62% à 7,25 euros après avoir dévissé de plus de 12% plus tôt dans les premiers échanges. Le groupe développe un vaccin anti-Covid à la technologie plus classique que celle employée par les vaccins à ARN messager de Pfizer/BioNTech et Moderna, au cœur des campagnes de vaccination dans les pays occidentaux. Valneva, dont le vaccin est notamment approuvé dans l'Union européenne (UE) et au Royaume-Uni, a longtemps misé sur le fait que cette technologie plus traditionnelle trouverait sa place en convainquant une partie des vaccino-sceptiques rétifs aux vaccins à ARN messager.

Mais le Royaume-Uni et l'UE ont fait le constat que leurs stocks de vaccins étaient largement suffisants et ont résilié leurs contrats. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Française des Jeux sur le point de débarquer dans les paris hippiques en ligne
Ryanair : le PDG Michael O’Leary pourrait rester en poste jusqu'en 2028
La livre Sterling (GBP) plonge, la Banque d'Angleterre attendue au tournant : le conseil Bourse
Défense : la Suisse achète 36 avions américains F-35
Cette prothèse pourrait restaurer la mémoire chez les victimes de lésions cérébrales