Publicité
La bourse ferme dans 7 h 45 min
  • CAC 40

    7 951,55
    +16,52 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 962,14
    -1,06 (-0,02 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0801
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    2 355,10
    -9,00 (-0,38 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 860,14
    -235,49 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,98
    -3,89 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,88
    -0,35 (-0,44 %)
     
  • DAX

    18 452,44
    -20,85 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    8 180,59
    -2,48 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 244,10
    -232,91 (-1,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2697
    -0,0007 (-0,05 %)
     

Bourse : CAC 40, Crédit agricole, Stellantis, TotalEnergies, Dassault Aviation… au programme de Momentum cette semaine

Emmanuel Faure/Getty Images

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a accusé un lourd repli cette semaine, sur fond de craintes entourant la stabilité du système financier, alors que Credit suisse vacille et que plusieurs banques américaines sont en faillite ou connaissent de graves difficultés (Silicon Valley Bank, Silvergate Bank, Signature Bank, First Republic Bank). Les autorités américaines et suisse ont - comme on pouvait s’y attendre - réagi, tandis que la Banque centrale européenne (BCE) a cherché à rassurer, en affirmant qu’elle disposait d’une boîte à outils pour contrer un début de crise. Pour autant, la tension restait palpable en Bourse, en fin de semaine, avec de nouvelles lourdes chutes des cours de Bourse des banques et un CAC 40 à nouveau sous pression.

Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a indiqué que le système bancaire en zone euro était “résilient, bien capitalisé et avec des liquidités abondantes pour faire face à des tensions éventuelles”. Pour autant, elle “a souligné la nécessité de rester vigilant sur l’impact que les tensions récentes pourraient avoir sur l’économie européenne dans les mois à venir”, rapporte La Banque Postale Asset Management. Sans minimiser les possibles risques, la BCE a décidé de maintenir son cap de lutte contre l’inflation, qui reste pour le moins récalcitrante en France et ailleurs en Europe. Entre risques pour la stabilité du système bancaire et inflation excessive, la BCE est prise entre le marteau et l’enclume… Dans un tel contexte, La Banque Postale Asset (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La mise à l'arrêt de la raffinerie de Normandie a débuté
ChatGPT : l’intelligence convainc un homme de passer le test anti-robot pour elle
Credit suisse, SVB… le pétrole a plongé, “il y a des raisons d’espérer, mais gare aux craintes de crise financière”
Huawei remplace des milliers de composants américains dans ses appareils
SFR, Bouygues : les raisons de la panne géante révélées