La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 062,10
    -138,57 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 901,46
    -150,88 (-1,07 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 099,46
    -180,83 (-0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 255,37
    -43,59 (-3,36 %)
     
  • S&P 500

    4 161,03
    -24,44 (-0,58 %)
     

BNP Paribas, Société Générale, BRED... Pourquoi vous payez si cher en outre-mer

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
Une loupe sur un relevé de compte à découvert
Une loupe sur un relevé de compte à découvert

En matière de frais bancaires, l’endroit où l’on habite a toute son importance. A ce jeu, les moins bien lotis sont indéniablement les Français d’outre-mer. Cette année, selon l’association Consommation, logement, cadre de vie (CLCV), un « petit consommateur » outre-marin de services bancaires – qui détient essentiellement un compte, une carte classique et fait 2 retraits déplacés par mois – va débourser en moyenne 72 euros, contre 66 euros pour un habitant de la métropole.

Cet écart s’accroît à mesure que le client augmente son panier de produits bancaires. En Guyane, en Martinique ou encore en Guadeloupe, un ménage « gros consommateur » – qui a une Visa Premier et une carte classique à débit différé, fait 8 retraits hors réseau par mois et domicilie 14 prélèvements permanents sur son compte joint… - va verser en moyenne plus de 230 euros à sa banque en 2021, contre moins de 210 euros en France métropolitaine.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Frais de notaire : avez-vous une marge de négociation ?
- Location, achat immobilier, déménagement : ce que vous n'avez plus le droit de faire
- Epargne, jeu vidéo, bonbons, livre… Ce que vos enfants font de leur argent