Marchés français ouverture 47 min
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    26 537,31
    +240,45 (+0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1937
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    26 750,83
    +81,08 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    14 990,63
    -96,93 (-0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    348,86
    -21,65 (-5,84 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     

BNP Paribas : la justice appelée à trancher sur les nouveaux horaires des agences

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture

Un mois après la grève du 13 octobre à laquelle ont participé 60% des salariés, d’après les syndicats, la colère monte encore chez BNP Paribas. « Il n’y a pas de négociation possible avec la direction. Une grève et désormais une assignation en justice actent l’échec du dialogue social », se désole ainsi Richard Pons, délégué syndical national de la CFDT. Ce syndicat ainsi que la CFTC, minoritaires au sein de la banque, ont en effet décidé de dénoncer sur le plan juridique le projet de restructuration des agences BNP Paribas.

Cette assignation ainsi que la grève font en effet suite au projet de BNP Paribas de moduler les ouvertures des agences bancaires en fonction de leur fréquentation. S’il aboutit, celui-ci contraindrait certains salariés à revoir leurs horaires de présence et pourrait leur faire perdre des avantages salariaux comme des jours de RTT, dénoncent les syndicats. « Le vrai motif économique de ce projet est tu par la direction. C’est de faire des économies notamment en supprimant 50 000 jours de RTT », explique à MoneyVox Richard Pons.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts, épargne, crédit immo, voiture… Ce qui risque de changer pour vos finances
- Société Générale : 160 euros offerts pour ouvrir un compte Sobrio
- Hausse des prix : faites-vous partie des 15% de Français qui connaissent l'inflation ?