Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 286,98
    +168,95 (+0,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 350,41
    -9,92 (-0,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Vers une baisse des prix des billets des compagnies aériennes low cost ?

Les deux derniers étés, les prix des billets de la compagnie aérienne Ryanair ont augmenté de 20 %.  - Credit:Andrew Yates / REUTERS
Les deux derniers étés, les prix des billets de la compagnie aérienne Ryanair ont augmenté de 20 %. - Credit:Andrew Yates / REUTERS

Les billets d'avion à petits prix pourraient redevenir… à petits prix. Lundi 20 mai, le patron de la compagnie irlandaise Ryanair, Michael O'Leary, a estimé que «  l'ambiance de récession qui règne en Europe » pourrait en tout cas modérer la hausse des tarifs constatée ces dernières années, comme le rapporte Le Figaro.

Le dirigeant de la principale compagnie low cost du Vieux Continent s'exprimait lors de la présentation des résultats financiers de l'entreprise. Avec 13,44 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2023-2024, soit 25 % d'augmentation, Ryanair se porte au mieux, grâce notamment à «  deux étés où les prix ont augmenté de 20 % », a reconnu Michael O'Leary.

À LIRE AUSSI Pourquoi Ryanair met fin aux billets d'avion à 10 eurosEntre avril 2023 et mars 2024, la compagnie irlandaise a augmenté de 21 % le prix moyen de ses billets, qui atteint désormais 49,80 euros. Peuvent ensuite s'ajouter les prix du choix du siège, du bagage et des consommations à bord. Ces sommes ont également augmenté, de 12 %, soit 23,40 euros en moyenne par personne. En avril, Michael O'Leary estimait que les tarifs estivaux pourraient augmenter de 5 à 10 %, avant de se raviser début mai.

PUBLICITÉ

Après 184 millions en 2023, Ryanair anticipe le transport de 198 à 200 millions de passagers en 2025 et 300 millions en 2034.

EasyJet tempère les prévisions de Ryanair

De son côté, son concurrent easyJet est plus prudent, s'attendant à un «  nouvel été record qui devrait générer une forte croiss [...] Lire la suite