Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 261,62
    +4,26 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,92
    +47,03 (+3,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Attention à cette arnaque au faux code Amazon

Farknot Architect/Adobe Stock

Prudence si vous avez commandé du matériel de valeur, en particulier des smartphones ou des ordinateurs portables sur Amazon. Comme l’a repéré CNews, un homme a été victime d’une nouvelle escroquerie à la suite d’une commande réalisée sur le site de vente en ligne Amazon. Comme il l’a raconté sur le réseau social X, il avait commandé un iPhone 15. Le jour de la livraison, le livreur se présente à son domicile. Pour valider la livraison, le client doit renseigner un code à six chiffres fourni par Amazon.

Problème, à deux reprises il fournit le code, mais le livreur insinue qu’il ne fonctionne pas. Au troisième essai infructueux, la livraison échouera. Le livreur propose de repasser en fin de journée après avoir terminé sa tournée, laissant ainsi le temps à l’acheteur de se renseigner auprès d’Amazon. Mais il ne reviendra jamais. En réalité, le livreur a feinté de rentrer le code devant le client et l’a conservé pour pouvoir valider la commande un peu plus tard. Il a donc pu dérober très facilement le smartphone.

Sur son site, Amazon rappelle qu’il ne faut «en aucun cas lire ce code à un livreur qui ne se trouve pas en face de vous». Sauf que cette fois-ci, le livreur a bel et bien sonné à la porte du client, mais a usé d’un subterfuge pour monter son arnaque. Le client s’est ensuite tourné vers le service client d'Amazon qui lui a répondu ne pouvoir rien faire, car il avait commandé sur le site italien de la plateforme.

«J’ai le regret de vous informer que dans ce cas, le mot de (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives 2024 : j’ai oublié de le faire au premier tour, puis-je donner procuration au second ?
Taxe mondiale des ultra-riches : comment l'idée a gagné du terrain au G20
Vol de données : dans l’avion aussi, vous n’êtes pas à l’abri des hackers
Une paire de chaussures ayant appartenu à Elvis Presley vendue aux enchères à une somme folle
Le pare-brise d’un avion Boeing se fissure pendant le vol, les passagers croient à une dépressurisation