Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 687,22
    +233,25 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,93
    -1,91 (-0,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Attaque contre Israël : les sanctions économiques contre l'Iran sont-elles vraiment efficaces ?

MORTEZA NIKOUBAZLNurPhotoNurPhoto via AFP

Alors qu’Israël prépare sa riposte en réponse à l’attaque iranienne sur son territoire le week-end dernier, Washington a annoncé vouloir renforcer dans les prochains jours les sanctions américaines contre l’Iran, comptant sur ses alliés pour faire de même. «Ces nouvelles sanctions, ainsi que d’autres mesures, vont poursuivre la pression continue exercée sur l’Iran afin d’endiguer et de détériorer ses capacités militaires», a expliqué Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale du président Joe Biden.

L’Union européenne (UE), qui a récemment sanctionné l'Iran pour son soutien militaire à la Russie dans sa guerre qui l'oppose à l'Ukraine, suit le pas pour interdire l'exportation vers l'Iran de composants utilisés dans la fabrication de drones. La France s’est déclarée favorable à un élargissement du régime de sanctions existant, pour viser aussi «l’ensemble de ceux qui aident (l’Iran) à faire des missiles, des drones qui ont été utilisés lors de l’attaque de samedi à dimanche», a déclaré Emmanuel Macron à Bruxelles, peu avant le sommet des Vingt-Sept ce mercredi.

Depuis la révolution islamique en 1979 qui a vu la conquête du pouvoir par les mollahs, les gouvernements occidentaux s’inquiètent des véritables intentions de l’Iran derrière le développement de son programme nucléaire, soupçonnant des desseins militaires visant à obtenir la bombe atomique. Les sanctions économiques américaines et internationales à l’encontre de l’Iran se sont alors multipliées pour le contraindre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taxation des plus riches : Gabriel Attal veut un impôt international sur les hauts revenus
Gabriel Attal tacle le patron de Stellantis et salue celui de Michelin sur les salaires
Bronchiolite : bonne nouvelle, l’épidémie a retrouvé les niveaux d’avant-Covid
Espagne : «Les Canaries n'en peuvent plus», la colère des habitants gronde contre le surtourisme
100 jours de Gabriel Attal : la rédaction de «Capital» passe au crible les débuts du Premier ministre