Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 888,75
    +27,17 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,81
    -12,09 (-0,88 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Ariane 6 : les images impressionnantes du premier lancement de la fusée européenne

ESA-CNES-ArianeGroup-Arianespace

Elle était très attendue. La fusée Ariane 6 a décollé ce mardi à 21h, heure de Paris, depuis le pas de tir du Centre spatial guyanais. Après quinze années de développement, le premier envol d'Ariane 6, initialement prévu pour 2020, doit permettre à l'Europe de retrouver un accès autonome à l'espace. Avec un retard d'une heure en raison d'un problème «mineur» résolu dans la matinée, la fusée de 56 mètres a allumé ses deux propulseurs d'appoint et le moteur Vulcain de son étage principal avant de s'élever dans un ciel clair et de commencer son vol de 2 heures 51 minutes et 40 secondes, rapporte BFMTV.

Ce tir inaugural est destiné à qualifier en vol le nouveau lanceur qui doit permettre à l'Europe de ne plus être tributaire des lanceurs d'engin non continentaux. Au cours du vol, le moteur Vinci doit être allumé à trois reprises. Une première fois pendant 11 minutes puis une deuxième pendant 22 secondes pour amener l'étage supérieur à l'endroit où il larguera les «cubesats», 1h06 après le décollage. La fin de mission est prévue pour minuit quand le second étage de la fusée retombera sur Terre.

La nouvelle génération du lanceur européen, dont la mise au point a eu quatre ans de retard, n'emporte pas de satellites commerciaux mais 15 micro-satellites d'universités dédiés à des expérimentations variées. À 22h15, la fusée a éjecté la plupart de ses mini-satellites, dont les CubeSat. De la taille d'un Rubik cube, ces mini lanceurs à part entière propulsent un ou plusieurs satellites miniatures. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Euro 2024 : les Bleus éliminés par l'Espagne en demi-finale, ont-ils raté le gros lot ?
Salaire, prime à la signature… les chiffres fous de l’arrivée de Mbappé au Real Madrid
Sicard, Jeanbrun, Diop… qui sont les nouveaux visages de l’Assemblée nationale ?
Les gagnants du choc fiscal du NFP, le premier vol d’Ariane 6… L'actu éco en 120 secondes
JO 2024 : comment les Jeux de Paris vont booster l’économie française