Marchés français ouverture 2 h 25 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 541,34
    -145,06 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0502
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    19 306,37
    +491,55 (+2,61 %)
     
  • BTC-EUR

    16 025,29
    -286,83 (-1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,74
    -7,29 (-1,81 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

ArcelorMittal se résigne à arrêter temporairement un de ses hauts-fourneaux en France

Zarateman / Wikimedia Commons

Le deuxième sidérurgiste mondial ArcelorMittal a décidé de mettre à l'arrêt temporairement un des deux hauts-fourneaux de son site de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), "du fait du ralentissement de la demande d'acier et de l'impact des prix de l'énergie", a annoncé le groupe ce jeudi 3 novembre. "Dès que les conditions de marché le permettront, nous relancerons une marche à deux hauts-fourneaux à Fos", a indiqué Bruno Ribo, directeur d'ArcelorMittal Méditerranée, cité dans le communiqué. "Dans un contexte macro-économique fortement dégradé, couplé à un impact majeur de la flambée des prix de l'énergie et à une hausse des importations d'acier en Europe, le site de Fos-sur-Mer fait face à son tour au ralentissement de la demande d'acier", a ajouté le groupe, qui souligne que "les prévisions de commandes sont en baisse pour la fin 2022 et le début 2023".

En conséquence, "comme annoncé ce matin aux représentants du personnel réunis en CSE extraordinaire, le site se prépare à ralentir son activité pour adopter une marche à un haut-fourneau au lieu de deux", a indiqué le groupe. La direction précise que "des mesures d'activité partielle seront mises en place à compter de début décembre 2022 pour adapter le temps de travail d'une partie du personnel, à hauteur d'un jour par semaine maximum", selon le groupe. "C'est un peu un coup de tonnerre, même si la direction avait fait la demande en septembre déjà, car nous on pense que ce n'est pas justifié", a réagi Sandy Poletto, délégué syndical (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les cours du brut font exploser le bénéfice de Petrobras
Un tableau de Pierre Soulages vendu aux enchères une fortune, une semaine après son décès
Disneyland Paris : pourquoi le pass illimité met en rogne ses adhérents
TotalEnergies : la grève se poursuit à Feyzin, la CGT annonce une radicalisation
Pfizer-BioNTech lance l'essai d'un vaccin ciblant à la fois la Covid-19 et la grippe