Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 144,38
    +356,36 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,73
    -35,15 (-2,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Apple : «où va le fabricant de l’iPhone, en Bourse, après un plongeon de 10% ?»

Omar Marques/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Après avoir très brièvement marqué un record historique en décembre à plus de 199 dollars, l’action Apple a rapidement perdu du terrain, lâchant près de 20 dollars en trois semaines. Cette baisse est la résultante de plusieurs facteurs : dégradation de la note d’Apple chez certaines maisons de courtage ces dernières semaines, position de la Chine où les administration et entreprises publiques demandent depuis plusieurs mois aux salariés de privilégier les solutions locales concernant les smartphones, situation économique toujours fragile en Chine et ralentissement économique en Europe, ainsi que la remontée des taux à long terme aux Etats-Unis ces derniers jours (qui impacte les valeurs de croissance, dont apple fait partie, NDLR).

En Bourse, Apple a clairement sous-performé le Nasdaq 100 ces derniers temps, les investisseurs attendant avec une certaine défiance la prochaine publication de résultats. Du point de vue de l’analyse technique, Apple teste actuellement le retracement de Fibonacci de 23,6% (de toute la hausse de 2023), dans la zone des 180 dollars, qui correspond aussi à une ancienne résistance d’octobre… mais aussi et surtout à l’ancienne zone de résistance de fin 2021-début 2022 avant la forte correction.

Il s’agit donc d’une zone particulièrement dense et importante, du point de vue de l’analyse technique : si l’action fait une incursion sous 180 dollars, le risque d’un décrochage, pour un retour dans la zone 170-165 dollars, sera à considérer, avec à la clé une possible (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

IA : Les autorités européennes de la concurrence examinent les liens entre Microsoft et OpenAI
Coca-Cola : une filiale française rattrapée par le fisc, qui lui réclame un demi-milliard d'euros
Free bloque les hausses de prix de ses forfaits mobile
Airbus décroche une grosse commande de A350-1000 et A321neo auprès d’Eva Air
Orpea : information judiciaire pour homicide et blessures involontaires et mise en danger d'autrui