La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 106,71
    -39,18 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Aéronautique : Une spectaculaire collision de deux avions de collection à Dallas

Aeronewstv

Créé en 2016, le meeting aérien de Dallas réunit des centaines de passionnés d'Histoire. L'événement, organisé pour la commémoration de l’attaque de Pearl Harbor, est consacré aux avions de collection de la Seconde Guerre mondiale. Malheureusement, cette année, le meeting a tourné au drame.

Samedi 12 novembre, à 13 h 22, un monoplace Bell P-63 a en effet dévié de sa trajectoire pour venir percuter un Boeing B-17. Lors de ce crash, aucun passager n’a survécu. Le pilote du monoplace et les 5 occupants du Boeing sont tous décédés. Au sol, aucune victime n’a été déclarée lorsque les deux appareils se sont écrasés.

Il est encore difficile d’expliquer la collision entre les deux aéronefs. Le monoplace Bell P-63 a dévié sa trajectoire sans aucune raison apparente. Par ailleurs, les deux avions de collection n’étaient pas équipés “d’un enregistreur de paramètres de vol ou d’un enregistreur phonique, plus connus sous le nom de boîtes noires”, explique Michael Graham du NTSB (Conseil national de la sécurité des transports, NDLR). Les deux appareils, appartenant à un musée de l'aéronautique local, n’avaient pas pour obligation d'être équipés de boîtes noires.

Sans preuve apparente, les enquêteurs du NTSB se sont donc appuyés sur les nombreuses vidéos de la collision prises par les spectateurs sur l’enregistrement des échanges radio avec le contrôle aérien. Un rapport préliminaire devrait être publié d’ici 4 à 6 semaines.

Pour en savoir plus sur l'aéronautique, retrouvez l'intégralité des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

De grands groupes laitiers visés par une enquête de l'Autorité de la concurrence
Les promesses ambitieuses du futur casque de réalité augmentée du créateur de Pokémon Go
Camaïeu : une repreneuse d'entreprises veut racheter l'enseigne et relocaliser la production
Amazon : son plan de licenciements est lancé
CAC 40 : la Bourse ignore l'avertissement de la Fed sur les taux, l'immobilier aux Etats-Unis attendu au tournant