La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 867,21
    +197,34 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Cet été, comportez-vous comme un petit rat

Cette semaine, Lucie Ronfaut analyse la tendance de l’été 2022 : de nombreuses femmes rejettent les injonctions à la perfection qui se répandent sur Instagram et caricaturent l’absence de soin de soi, la non-productivité et l’oisiveté.

J’étais le genre de gamine à faire mes courses pour la rentrée dès le mois de juillet. Je tannais mes parents pour aller à l’hypermarché, puis je passais beaucoup de temps à comparer les différents designs d’agenda, les couleurs de stabilo et à prévoir le nombre d’intercalaires nécessaires dans mon trieur. On pourrait croire qu’en conséquence, j’avais hâte que l’été s’achève. Au contraire, j’adorais cette période, parce qu’elle était pleine de possibilités. Peut-être qu’en choisissant un agenda L’Étudiant plutôt qu’Anne Geddes, j’aurais l’air d’une fille mature pour son âge. Peut-être que cette année scolaire, je serai plus cool.

(Lucie, 13 ans, j’ai une mauvaise nouvelle pour toi)

L’été nous est vendu comme une période de transformation (et de consommation) depuis bien longtemps, nos espoirs influencés par une cohorte de livres, films, séries télévisées et chansons guillerettes. Cela comprend aussi, évidemment, les mèmes sur les réseaux sociaux. On a vécu le hot girl summer (premier mème du genre, inspiré par une chanson de la rappeuse Megan Thee Stallion, en 2019), le hot vax summer, le white boy summer, mais aussi le flop summer, quand on a admis que le soleil et des tweets inspirants ne régleraient pas tous nos problèmes.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles