La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 719,62
    -724,10 (-3,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Énergie : les eurodéputés veulent doubler la part des renouvelables d'ici 2030

Pixabay

En pleine flambée des prix de l'énergie, le Parlement européen s'est prononcé mercredi 14 septembre pour un doublement de la part des renouvelables à horizon 2030, mais des ONG critiquent le maintien parmi elles de la biomasse (bois brûlé à des fins énergétiques). Réunis à Strasbourg, les eurodéputés ont adopté leur position sur deux volets clé du plan climat, avant des négociations avec les États membres pour finaliser les textes.

Dans ce plan, la Commission européenne propose un objectif contraignant de 40 % de renouvelables dans le bouquet énergétique européen d'ici à 2030, contre un objectif fixé actuellement à 32 %. Les Vingt-Sept avaient endossé fin juin sa proposition. Les eurodéputés, quant à eux, ont voté très largement pour relever l'objectif 2030 à 45 %. Soit un doublement par rapport aux 22 % que pèsent aujourd'hui les renouvelables dans le mix européen, salué par les ONG environnementales.

La guerre en Ukraine "rend nécessaires une réorientation plus large de notre politique énergétique et un essor accéléré des renouvelables, pour apporter plus d'indépendance et de sécurité", fait valoir l'eurodéputé Markus Pieper (PPE, droite), rapporteur du texte. Le Parlement vise 49 % de renouvelables dans la consommation énergétique des bâtiments d'ici 2030. Chaque État serait également tenu de réduire de 16 % (contre 13 % proposés par la Commission) les émissions de gaz à effet de serre dans les transports, grâce à l'usage accru des biocarburants et de l'hydrogène. "Le maintien (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chauffage au fioul : ce qu'on sait déjà de la nouvelle aide du gouvernement
Les nouvelles aides pour réduire votre facture d’énergie, le pouvoir d’achat des retraités encore en baisse… Le flash éco du jour
Les dépenses de santé historiquement élevées en 2021
Flambée des prix des carburants : des manifestations paralysent Haïti
Prix de l'énergie : le Danemark envisage une mesure radicale