Publicité
La bourse ferme dans 7 h 47 min
  • CAC 40

    7 611,38
    -17,42 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 903,61
    -11,86 (-0,24 %)
     
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0731
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    2 345,90
    -1,00 (-0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 911,82
    -256,61 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 389,90
    +52,15 (+3,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,39
    -0,18 (-0,22 %)
     
  • DAX

    18 092,87
    -39,10 (-0,22 %)
     
  • FTSE 100

    8 168,35
    -22,94 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    18 403,43
    +487,88 (+2,72 %)
     
  • GBP/USD

    1,2723
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Électricité : nouvelle envolée des prix avec les réparations sur les réacteurs nucléaires d’EDF ?

PIXABAY

Ce sont des incidents qui inquiètent EDF. Le groupe a récemment annoncé avoir détecté des fissures sur trois réacteurs nucléaires, sur deux à Penly (Seine-Maritime) et un à Cattenom (Moselle). EDF évoque une situation "préoccupante". Car, comme l’indique Le Parisien, cela pourrait avoir des conséquences importantes sur les prix de l’électricité. Fin 2021 et début 2022, des problèmes similaires avaient été détectés sur certains réacteurs nucléaires, entraînant l'arrêt de certains d'entre eux et faisant augmenter les prix. La situation actuelle est donc d’autant plus difficile à vivre qu’EDF s’apprêtait à repartir du bon pied, après les réparations effectuées et la remise en service des réacteurs.

Au cours de la semaine, certains prix de gros de l’électricité ont augmenté fortement à l’annonce de ces nouveaux incidents, avant un retour à la normale. Mais c’est la situation sur le long terme qui inquiète le plus, surtout si des réacteurs devaient être mis à l’arrêt. De peur de manquer d’électricité, certains acheteurs ou fournisseurs sont prêts à payer très cher, comme l’explique Le Parisien. Face à la flambée des prix, le gouvernement avait mis en place un bouclier tarifaire fin 2021, avec les conséquences que cela comporte pour les finances publiques.

Ce sont aujourd’hui 320 soudures qui sont jugées à risque dans les réacteurs d’EDF. Dans un plan qu’il vient d’annoncer, le groupe indique vouloir en contrôler 90% d’ici fin 2023. Mais la fissure découverte dans la centrale de Penly (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Twitter : Elon Musk souhaite des recommandations "transparentes"
SFR, Bouygues : les raisons de la panne géante révélées
Alerte sur les stocks de gaz en France
Des chercheurs font une découverte incroyable à propos de ce dinosaure
T-mobile met la main sur la société de téléphonie d’un célèbre acteur américain