Marchés français ouverture 6 h 28 min
  • Dow Jones

    34 742,82
    -34,94 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 401,86
    -350,38 (-2,55 %)
     
  • Nikkei 225

    29 238,97
    -279,37 (-0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2137
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 470,25
    -1 806,98 (-3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 491,48
    -69,81 (-4,47 %)
     
  • S&P 500

    4 188,43
    -44,17 (-1,04 %)
     

VIDEO. Au Mans, une cinquantaine de sans-abri relogés grâce à une association

Pendant plusieurs années, Ludo a été SDF. Aujourd'hui, il vit dans cet appartement. Le début de cette nouvelle vie, Ludo la doit à un dispositif méconnu : l'intermédiation locative. Il verse un loyer à l'association de solidarité Tarmac qui se porte garante pour lui de cet appartement. Avec les APL, il lui coûte 70 euros par mois sans les charges et c'est ensuite l'association qui paye le propriétaire. Ce système appelé "Un regard, un sourire, un toit", c'est Jean-Luc Catanzaro qui l'a fait connaître auprès des associations locales et des SDF rencontrés durant des maraudes. "À la fin de la période d'accompagnement qui peut aller jusqu'à 1 an en fonction de la situation, eh bien si tout le monde est d'accord, ce bail va glisser de l'association vers Ludo", explique-t-il. Aujourd'hui chef d'entreprise, il a lui-même vécu quelques mois dans la rue. Ici, en un an près de cinquante personnes qui vivaient dans la rue comme Ludo ont désormais un logement en passant par l'intermédiation locative.