La bourse ferme dans 4 h 25 min

La Russie prête à limiter sa production de pétrole

L’espoir d’un accord de limitation de la production de pétrole parmi les pays producteurs dope les cours du brut sur les marchés européens. La Russie, deuxième exportateur mondial derrière l’Arabie saoudite a fait savoir qu’elle suivrait ce mouvement. Vladimir Poutine se dit confiant qu’un tel accord sera trouvé le 30 novembre à Vienne. (

“Nous sommes prêts à geler la production au niveau actuel. Nous ne voyons aucun inconvénient à cela pour notre secteur de l‘énergie. Le ministre de l‘Énergie est en contact permanent avec les principales compagnies (pétrolières), et elles sont prêtes à travailler en ce sens.”

L’objectif est de diminuer la surproduction et d’augmenter les prix. Depuis deux ans la production a dépassé la demande, entrainant une chute des prix. Les prix se maintiennent actuellement aux environs de 50$ le baril, encore trop bas pour assurer les revenus des pays qui en dépendent.

L’Iran, l’Irak, la Libye et le Nigeria, dont la production a été touchée par des sanctions ou des conflits, ont demandé à être exemptés d’un tel pacte mondial. Selon certains analystes, cela pourrait enrayer tout accord à l’OPEP.