La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 225,88
    -156,25 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 324,57
    -105,41 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 824,83
    -259,67 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2155
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 194,09
    +166,52 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    35 939,18
    -3 798,83 (-9,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 206,28
    +8,37 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 152,91
    -20,94 (-0,50 %)
     

Justice : portrait d'une éducatrice de la protection de la jeunesse

Jennifer Petit est éducatrice à la protection judiciaire de la jeunesse. Son travail consiste à accompagner les mineurs en difficulté avec la justice. Sa matinée démarre par un rendez-vous à l'unité éducative, où un adolescent de 16 ans est suivi depuis 2019 à la suite d'un vol avec violence. En milieu ouvert, l'éducateur fait le lien entre le jeune délinquant et la justice, un travail d'abord pédagogique. "Les yeux du juge" Afin de cerner la personnalité de l'adolescent, Jennifer Petit s'intéresse à sa santé, sa scolarité ou sa vie familiale. "On est un peu les yeux du juge, c'est nous qui venons apporter des éléments sur la situation, qui faisons une photographie de la situation dans son ensemble, pour que le juge puisse prendre une décision qui soit la plus individualisée possible à la situation du jeune", explique l'éducatrice. Lorsqu'elle n'est pas en entretien, elle visite des familles, rédige des notes pour les juges et passe de nombreux appels. Elle s'occupe de 24 mineurs, le maximum légal étant de 25.