La bourse ferme dans 4 h 9 min
  • CAC 40

    6 209,16
    -87,53 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 975,12
    -44,79 (-1,11 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2061
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 772,70
    +2,10 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    46 313,45
    -763,34 (-1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 259,89
    -39,07 (-3,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,40
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    15 243,67
    -124,72 (-0,81 %)
     
  • FTSE 100

    6 920,73
    -79,35 (-1,13 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 135,73
    +29,58 (+0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,3981
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Irak : visite historique et sous haute sécurité du pape François

Le pape François est arrivé en Irak, vendredi 5 mars. C’est une visite symbolique placée sous haute sécurité. “C’est un voyage à haut risque pour le souverain pontife puisque l’Irak est régulièrement le théâtre d'attentats. Pas plus tard que mercredi (3 mars), une base américaine a été la cible d’une douzaine de roquettes. Mais il en faudrait plus pour dissuader le pape François qui va se rendre, non seulement à Bagdad mais aussi à Nadjaf, Erbil ou Qaraqosh”, explique le journaliste Valéry Lerouge en direct de Rome (Italie). Un périple de 1 500 kilomètres en trois jours Le pape va effectuer un périple de 1 500 kilomètres en trois jours, durant lequel il va survoler des zones encore occupées par des djihadistes de l’organisation État islamique. “Les services de sécurité du Vatican sont sur les dents. Mais le pape François tenait à tout prix à ce voyage pour réconforter la plus vieille communauté chrétienne au monde fortement éprouvée par la guerre. Et avant son départ, le pape François a dit ‘venir en pèlerin de la paix pour promouvoir le dialogue entre religions’”, poursuit le journaliste.